TechNet
Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Cet article a fait l'objet d'une traduction manuelle. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte.
Traduction
Source

Vue d'ensemble du contrôle des ressources Hyper-V

 

S'applique à: Windows Server 2012 R2, Windows Server 2012

Les sociétés informatiques ont besoin d'outils pour la rétrofacturation aux unités commerciales qu'elles prennent en charge tout en leur fournissant la quantité exacte de ressources correspondant à leurs besoins. Pour les fournisseurs d'hébergement, il est tout aussi important d'émettre des rétrofacturations selon le montant d'utilisation par chaque client.

Pour implémenter des stratégies de facturation avancées qui mesurent à la fois la capacité affectée d'une ressource et son utilisation réelle, les versions antérieures d'Hyper-V demandaient aux utilisateurs de développer leurs propres solutions de rétrofacturation qui interrogeaient et agrégeaient des compteurs de performances. Ces solutions pouvaient avoir un coût de développement élevé et aboutissaient parfois à une perte de données d'historique.

Pour permettre des rétrofacturations plus précises et simples tout en protégeant les informations d'historique, Hyper-V dans Windows Server 2012 présente le contrôle des ressources, une fonctionnalité qui permet aux clients de créer des solutions de facturation rentables et basées sur l'utilisation. Avec cette fonctionnalité, les fournisseurs de services peuvent choisir la meilleure stratégie de facturation pour leur modèle d'entreprise et les éditeurs de logiciels indépendants peuvent développer des solutions de refacturation de bout en bout plus fiables sur Hyper-V.

Le contrôle des ressources Hyper-V dans Windows Server 2012 permet aux entreprises d'éviter les coûts et la complexité associés à la création de solutions de contrôle internes pour effectuer le suivi de l'utilisation dans des unités commerciales spécifiques. Il permet aux fournisseurs d'hébergement de créer rapidement et de façon rentable une solution de facturation plus avancée, fiable et basée sur l'utilisation qui s'adapte au modèle d'entreprise et à la stratégie du fournisseur.

Les entreprises payent pour le trafic Internet entrant et sortant dans leurs centres de données, mais pas pour le trafic réseau au sein de leurs centres de données. Pour cette raison, les fournisseurs considèrent généralement de façon distincte le trafic Internet et intranet dans le cadre de la facturation. Pour différencier le trafic Internet et intranet, les fournisseurs peuvent mesurer le trafic réseau entrant et sortant pour toute plage d'adresses IP à l'aide des listes de contrôle d'accès des ports de contrôle du réseau.

Windows Server 2012 fournit deux options aux administrateurs pour obtenir des données d'historique sur l'utilisation des ressources d'ordinateur virtuel par un client : les applets de commande Hyper-V dans Windows PowerShell et les nouvelles API dans le fournisseur WMI de virtualisation. Ces outils exposent les métriques pour les ressources suivantes utilisées par un ordinateur virtuel pendant une période spécifique :

  • Utilisation moyenne du processeur, mesurée en mégahertz sur une période donnée.

  • Utilisation moyenne de la mémoire physique, mesurée en mégaoctets.

  • Utilisation minimale de la mémoire (la plus faible quantité de mémoire physique).

  • Utilisation maximale de la mémoire (la quantité la plus élevée de mémoire physique).

  • Quantité maximale d'espace disque allouée à un ordinateur virtuel.

  • Total du trafic réseau entrant, mesuré en mégaoctets, pour une carte réseau virtuelle.

  • Total du trafic réseau sortant, mesuré en mégaoctets, pour une carte réseau virtuelle.

Le déplacement d'ordinateurs virtuels entre les hôtes Hyper-V, par exemple via des migrations dynamiques, hors connexion ou de stockage, n'affecte pas les données collectées.

Afficher:
© 2016 Microsoft