Des Suggestions ? Exporter (0) Imprimer
Développer tout
Cet article a fait l'objet d'une traduction manuelle. Déplacez votre pointeur sur les phrases de l'article pour voir la version originale de ce texte.
Traduction
Source

Vue d’ensemble du démarrage de cible iSCSI

 

S'applique à: Windows Storage Server 2012, Windows Server 2012

Un serveur cible iSCSI dans Windows Server 2012 permet de démarrer des centaines d’ordinateurs à partir d’une seule image de système d’exploitation stockée dans un emplacement centralisé. Cela contribue à améliorer l’efficacité, la simplicité de gestion, la disponibilité et la sécurité.

Grâce aux disques durs virtuels de différenciation, vous pouvez utiliser une seule image de système d’exploitation (image principale) pour démarrer jusqu’à 256 ordinateurs. Par exemple, supposons que vous avez déployé Windows Server 2008 R2 HPC avec une image de système d’exploitation d’environ 20 Go et deux lecteurs de disque en miroir en guise de volume de démarrage. L’image de système d’exploitation aurait nécessité environ 10 To de stockage à elle seule pour démarrer 256 ordinateurs. Toutefois, avec le serveur cible iSCSI, vous utilisez 40 Go pour l’image de base du système d’exploitation et 2 Go pour les disques durs virtuels de différenciation par instance de serveur, soit un total de 552 Go pour les images de systèmes d’exploitation. Cela permet de gagner plus de 90 % d’espace de stockage juste pour les images de systèmes d’exploitation.

L’utilisation d’une image de système d’exploitation contrôlé offre les avantages suivants :

Plus sécurisée et plus facile à gérer. Certaines entreprises exigent que les données soient protégées par un verrouillage physique du stockage dans un emplacement centralisé. Dans ce scénario, les serveurs accèdent aux données à distance, y compris pour l’image du système d’exploitation. Avec le serveur cible iSCSI, les administrateurs peuvent gérer de manière centralisée les images de démarrage des systèmes d’exploitation et contrôler les applications utilisant l’image principale.

Déploiement rapide. Dans la mesure où l’image principale est créée à l’aide de l’outil Sysprep, lorsque les ordinateurs démarrent à partir de cette image, ils ignorent la phase d’installation et de copie des fichiers qui a lieu pendant l’installation de Windows pour passer directement à la phase de personnalisation. Dans les tests internes de Microsoft, 256 ordinateurs ont été déployés en 34 minutes.

Récupération rapide. Dans la mesure où les images de systèmes d’exploitation sont hébergées sur l’ordinateur exécutant le serveur cible iSCSI, si le client sans disque doit être remplacé, le nouvel ordinateur peut pointer vers l’image du système d’exploitation et démarrer immédiatement.

System_CAPS_noteRemarque

Divers fournisseurs offrent une solution de démarrage de réseau SAN, qui peut être utilisée par le serveur cible iSCSI dans Windows Server 2012 sur du matériel standard.

Le serveur cible iSCSI ne nécessite pas de matériel spécifique. Dans les centres de données, où ont lieu des déploiements à grande échelle, la conception doit être validée par rapport à un matériel spécifique. Pour référence, les tests internes de Microsoft indiquent que pour un déploiement sur 256 ordinateurs, 24 disques de 15 000 tours par minute configurés en RAID 10 sont requis pour le stockage. Une bande passante réseau de 10 Go est optimale. L’estimation générale est de 60 serveurs de démarrage iSCSI par gigaoctet de carte réseau.

Aucune carte réseau n’est nécessaire pour ce scénario et un chargeur de démarrage logiciel peut être utilisé (par exemple le microprogramme de démarrage open source iPXE).

Le serveur cible iSCSI peut être installé en tant que service de rôle Services de fichiers et iSCSI dans le Gestionnaire de serveur.

Pour l’automatisation, vous pouvez utiliser les applets de commande Windows PowerShell correspondantes.

Afficher:
© 2016 Microsoft