Exporter (0) Imprimer
Développer tout

Déployer le réplica Hyper-V

Mis à jour: avril 2015

S'applique à: Windows Server 2012, Windows Server 2012 R2



Cet article vous guide à travers les étapes de déploiement du réplica Hyper-V

Vérifiez la configuration requise :

  1. Le serveur principal et le serveur réplica seront-ils tous deux derrière le même pare-feu ? Le site de réplication étant probablement distant par rapport au site principal, vous devez configurer votre pare-feu pour autoriser le passage des données de réplication. Si le serveur principal et le serveur de réplication seront séparés par un pare-feu, ajoutez l’Étape 1.3 à la liste des tâches à effectuer.

  2. Le serveur principal ou réplica fera-t-il partie d'un cluster de basculement ? Dans ce cas, le réplica a besoin d'un nom NetBIOS et d'une adresse IP à utiliser comme point de connexion au cluster. Pour cela, installez Hyper-V sur chaque nœud du cluster et configurez un rôle du service Broker de réplication Hyper-V pour le cluster. Si un cluster de basculement est impliqué dans la réplication, ajoutez l’Étape 1.4 à votre liste des tâches à effectuer.

  3. Les données de réplication envoyées entre le serveur principal et le serveur réplica doivent-elles être chiffrées ? Pour fournir un transfert de données de réplication chiffré, le réplica utilise l'authentification basée sur les certificats. Vous devez donc avoir ou créer un certificat de sécurité approprié. Par exemple, dans tout bureau distant ou autre scénario intersite, les données doivent probablement être chiffrées pour des raisons de sécurité. Toutefois, si le serveur principal et le serveur de réplication sont tous les deux physiquement colocalisés et qu'ils se trouvent derrière le même pare-feu, l'authentification Kerberos intégrée peut être appropriée.

    noteNote
    L'authentification Kerberos est disponible uniquement lorsque le serveur principal et le serveur de réplication sont membres du même domaine, ou qu'ils se trouvent dans des domaines qui s'approuvent mutuellement. Les autres scénarios requièrent l'authentification basée sur les certificats.

    Si les données de réplication transmises doivent être chiffrées, ajoutez l'Étape 1.5 à votre liste des tâches à effectuer.

  4. Quels disques durs virtuels doivent être répliqués ? Les disques durs virtuels qui contiennent des données qui changent rapidement et qui ne sont pas utilisées par le serveur de réplication après le basculement, comme des disques de fichiers d'échange, doivent être exclus de la réplication pour économiser la bande passante réseau. Notez les disques durs virtuels qui doivent être exclus de la réplication.

  5. De combien de points de récupération avez-vous besoin ? Vous pouvez configurer le réplica pour stocker uniquement les dernières données de réplication reçues. Les données sur le serveur de réplication sont mises à jour en fonction de la fréquence de réplication que vous configurez. Vous pouvez également configurer le réplica pour conserver un ou plusieurs points de récupération supplémentaires, lesquels sont créés toutes les heures environ. Le fait d'avoir des points de récupération supplémentaires vous permet également de récupérer des opérations d'ordinateur virtuel à un point antérieur dans le temps lorsque vous effectuez un basculement. Le nombre maximal de tels points de récupération possibles est de 15 (24 dans Windows Server 2012 R2). Notez le nombre de points de récupération dont vous avez besoin.

  6. Les applications doivent-elles rester cohérentes ? La configuration de réplication standard maintient la cohérence dans l'état du système d'exploitation des ordinateurs virtuels répliqués après le basculement, mais pas dans l'état des applications qui sont éventuellement en cours d'exécution sur l'ordinateur virtuel. Pour conserver l'état des applications, vous pouvez choisir que le réplica crée des points de récupération cohérents avec les applications et qui utilisent VSS selon une planification définie. Notez si vous avez besoin de points de récupération cohérents avec les applications.

  7. Choisissez la méthode de réplication initiale. Pour commencer la réplication de données, le réplica doit transférer l'état actuel des ordinateurs virtuels. Cet état initial peut être transmis directement via le réseau existant, soit immédiatement soit à un moment ultérieur que vous configurez. Vous pouvez également utiliser un ordinateur virtuel restauré préexistant sur le serveur de réplication (par exemple, si vous avez restauré une sauvegarde antérieure de l'ordinateur virtuel sur le serveur de réplica) comme copie initiale. Vous pouvez également économiser la bande passante réseau en copiant la copie initiale sur des supports externes, puis en remettant physiquement les supports sur le site de réplication. Notez la méthode de réplication initiale que vous envisagez d’utiliser.

    noteNote
    Si vous envisagez d'utiliser un ordinateur virtuel préexistant restauré à partir d'une sauvegarde en tant que source de la réplication initiale, supprimez toutes les captures instantanées associées à l'ordinateur virtuel avant d'activer la réplication et de commencer la réplication initiale.

  8. (Pour Windows Server 2012 R2) Utiliserez-vous la réplication étendue ? Avec la réplication étendue, votre serveur de réplication transfère les modifications qui ont eu lieu sur les ordinateurs virtuels principaux vers un troisième serveur (le serveur réplica étendu). Après un basculement planifié ou non planifié à partir du serveur principal vers le serveur de réplication, le serveur réplica étendu protège la continuité des opérations d’entreprise. Une fois que vous avez terminé les Étapes 1 à 5 pour activer, configurer et tester la réplication entre le serveur principal et le serveur réplica, consultez l'Étape 6 pour obtenir des informations sur la configuration et l'utilisation de la réplication étendue.

  9. Vous souhaitez planifier la capacité Dans ce cas, téléchargez Capacity Planner pour Réplica Hyper-V depuis http://www.microsoft.com/download/details.aspx?id=39057.

Le réplica Hyper-V est une fonctionnalité d'Hyper-V. Vous devez donc activer le rôle serveur Hyper-V si vous ne l'utilisez pas déjà. La réplication requiert également des ordinateurs virtuels. Par conséquent, si vous ne l'avez pas encore fait, vous devez en créer un ou plusieurs. Pour activer le rôle serveur Hyper-V et créer des ordinateurs virtuels, voir Installer le rôle Hyper-V et configurer un ordinateur virtuel.

Le réplica Hyper-V inclut déjà des règles de pare-feu qui permettront aux données de réplication de traverser le pare-feu, mais vous devez activer les exceptions appropriées. Effectuez les étapes ci-dessous suivant que vous envisagez d'utiliser l'authentification Kerberos ou l'authentification basée sur les certificats sur des serveurs autonomes (non cluster). Si vos serveurs font partie d'un cluster de basculement, exécutez les applets de commande Windows PowerShell qui suivent les procédures sur tous les nœuds du cluster pour activer les règles de pare-feu sur chacun d'eux. Ces instructions s'appliquent uniquement au pare-feu Windows. Si vous utilisez un pare-feu autre qu'un pare-feu Microsoft, des étapes différentes peuvent être requises.

  1. Ouvrez Pare-feu Windows avec fonctions avancées de sécurité, puis cliquez sur Règles de trafic entrant.

  2. Pour activer le droit d'authentification Kerberos, cliquez avec le bouton droit sur Écouteur HTTP de réplica Hyper-V (Tcp-In) >Activer la règle.

  3. Pour activer l'authentification basée sur les certificats, cliquez avec le bouton droit sur Écouteur HTTPS de réplica Hyper-V (TCP-In) >Activer la règle.

  4. Pour les serveurs qui font partie d'un cluster de basculement, exécutez cette applet de commande Windows PowerShell avec des privilèges administratifs sur n'importe quel nœud du cluster pour l'authentification Kerberos. L'applet de commande doit être exécuté par un utilisateur doté de privilèges administratifs.

    get-clusternode | ForEach-Object  {Invoke-command -computername $_.name -scriptblock {Enable-Netfirewallrule -displayname "Hyper-V Replica HTTP Listener (TCP-In)"}}
    
    
  5. Pour les serveurs qui font partie d'un cluster de basculement, exécutez cette applet de commande Windows PowerShell avec des privilèges administratifs sur n'importe quel nœud du cluster pour l'authentification par certificat. L'applet de commande doit être exécuté par un utilisateur doté de privilèges administratifs.

    get-clusternode | ForEach-Object  {Invoke-command -computername $_.name -scriptblock {Enable-Netfirewallrule -displayname "Hyper-V Replica HTTPS Listener (TCP-In)"}}
    
    

Si vous envisagez d'utiliser un cluster de basculement avec le réplica Hyper-V et que vous n'avez pas encore configuré le cluster, consultez la page http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkId=253006

Le rôle serveur Hyper-V doit être installé sur chaque nœud du cluster de basculement qui est impliqué dans le réplica. Si vous ne l'avez pas encore fait, reportez-vous à l'Étape 1.2 de cette rubrique et installez le rôle Hyper-V sur chaque nœud du cluster.

Enfin, configurez le service Broker de réplication Hyper-V pour le cluster en effectuant les étapes suivantes.

  1. Dans le Gestionnaire de serveur, ouvrez le Gestionnaire du cluster de basculement.

  2. Dans le volet gauche, connectez-vous au cluster et, le nom du cluster étant en surbrillance, cliquez sur Configurer un rôle dans le volet Actions. L'Assistant Haute disponibilité s'ouvre.

  3. Dans l'écran Sélectionner un rôle, sélectionnez Service Broker de réplication Hyper-V.

  4. Terminez l'Assistant, en fournissant un nom NetBIOS et une adresse IP à utiliser en tant que point de connexion au cluster (appelé « point d'accès client »). Le service Broker de réplication Hyper-V est configuré, ce qui génère un nom de point d'accès client. Notez le nom du point d’accès client pour la configuration ultérieure du réplica.

  5. Vérifiez que le rôle du service Broker de réplication Hyper-V apparaît correctement en ligne et qu'il peut basculer entre tous les nœuds du cluster. Pour ce faire, cliquez avec le bouton droit sur le rôle, pointez sur Déplacer, puis cliquez sur Sélectionner un nœud. Sélectionnez alors un nœud, puis cliquez sur OK.

Logo de PowerShell Commandes équivalentes Windows PowerShell

L'exemple de séquence d'applets de commande suivant crée un nom de service Broker de réplication Hyper-V « HVR-Broker » qui utilise l'adresse IP statique 192.168.1.5. Toutes les étapes doivent être effectuées par un utilisateur disposant de privilèges d'administration.

$BrokerName = “HVR-Broker”
Add-ClusterServerRole -Name $BrokerName –StaticAddress 192.168.1.5
Add-ClusterResource -Name “Virtual Machine Replication Broker” -Type "Virtual Machine Replication Broker" -Group $BrokerName
Add-ClusterResourceDependency “Virtual Machine Replication Broker” $BrokerName
Start-ClusterGroup $BrokerName

Si vous configurez le réplica pour utiliser l'authentification Kerberos, les données transmises du serveur principal au serveur de réplication ne sont pas chiffrées. Pour que les données soient chiffrées, vous devez utiliser l'authentification basée sur les certificats. Vous pouvez soit fournir un certificat X.509v3 existant, soit créer un certificat auto-signé.

Si vous utilisez déjà un serveur de certificats ou un système d'infrastructure des clés publiques (PKI), vous pouvez utiliser un certificat existant, à condition qu'il réponde aux critères suivants :

  • Le certificat doit avoir expiré ou avoir été révoqué.

  • Le certificat doit inclure des extensions d'authentification aussi bien serveur que client pour l'utilisation améliorée de la clé, ainsi qu'une clé privée associée.

  • Le certificat doit se terminer à un certificat racine valide dans le magasin Autorités de certification racines de confiance sur le serveur de réplication.

  • Si l'ordinateur virtuel est hébergé par un serveur autonome, le nom commun de l'objet doit être égal au nom de domaine complet (FQDN) de l'hôte, ou l'autre nom de l'objet (nom DNS) doit contenir le nom de domaine complet de l'hôte. Si l'ordinateur virtuel est hébergé par un cluster de basculement, le nom commun de l'objet doit être égal au nom de domaine complet (FQDN) du service Broker de réplication Hyper-V, ou l'autre nom de l'objet (nom DNS) doit contenir le nom de domaine complet du service Broker de réplication Hyper-V.

Pour en savoir plus sur l'utilisation de certificats avec le réplica Hyper-V.

Même si Réplica Hyper-V fonctionne si vous configurez uniquement le serveur de réplication (pour recevoir la réplication à partir des serveurs principaux), nous vous conseillons de configurer également les serveurs principaux pour qu'ils reçoivent la réplication. Cela vous permet d'inverser la direction de réplication après un basculement, ce qui procure une protection de la réplication pour le serveur de réplication nouvellement actif.

La configuration d'un serveur pour recevoir la réplication s'effectue à l'aide du Gestionnaire Hyper-V, qui est disponible localement sur tout serveur sur lequel Hyper-V est installé ou qui peut être installé séparément dans le cadre des Outils d'administration de serveur distant. Pour les serveurs qui font partie d'un cluster de basculement, vous devez utiliser le Gestionnaire du cluster de basculement pour configurer également la réplication Hyper-V. Avec n'importe lequel de ces outils, vous pouvez vous connecter au serveur de réplication à distance pour activer la réplication sur ce serveur.

  1. Dans le Gestionnaire Hyper-V, cliquez sur Paramètres Hyper-V dans le volet Actions.

  2. Dans la boîte de dialogue Paramètres Hyper-V, cliquez sur Configuration de la réplication.

  3. Dans le volet Détails, sélectionnez Activer cet ordinateur comme serveur de réplication.

  4. Dans la section Authentification et ports, sélectionnez la méthode d'authentification appropriée. Pour l'une ou l'autre méthode d'authentification, spécifiez le port à utiliser (les ports par défaut sont 80 pour Kerberos sur HTTP et 443 pour l'authentification basée sur les certificats sur HTTPS).

  5. Si vous utilisez l'authentification basée sur les certificats, cliquez sur Sélectionner un certificat et fournissez les informations sur le certificat demandées.

  6. Dans la section Autorisation et stockage, utilisez les cases d'option pour indiquer s'il faut autoriser tout serveur authentifié (principal) à envoyer des données de réplication vers ce serveur de réplication ou s'il faut limiter l'acceptation aux données provenant de serveurs principaux spécifiques. Vous pouvez utiliser des caractères génériques pour limiter l'acceptation aux serveurs d'un domaine spécifique sans avoir à les spécifier tous individuellement (par exemple *.contoso.com). Si vous spécifiez certains serveurs principaux, vous pouvez désigner un emplacement de stockage distinct pour les données de réplication pour chacun d'eux et également les regrouper avec la balise Groupe d'approbations.

  7. Cliquez sur OK ou Appliquer quand vous avez terminé.

Set-VMReplicationServer -ReplicationEnabled $true -AllowedAuthenticationType Certificate -ReplicationAllowedFromAnyServer $true -CertificateThumbprint "<CertThumbprint>” -DefaultStorageLocation “<Storage Location>” -CertificateAuthenticationPort <Listenerport>

Vérifiez que l'écouteur HTTPS s'exécute avec .

Assurez-vous que le Pare-feu Windows autorise le passage du trafic à travers le port avec l'applet de commande suivante :

Enable-Netfirewallrule -displayname "Hyper-V Replica HTTPS Listener (TCP-In)"

Si le serveur de réplication fait partie d'un cluster de basculement, vérifiez que le Pare-feu Windows autorise le trafic en exécutant plutôt l'applet de commande suivante :

Get-ClusterNode | ForEach-Object  {Invoke-command -computername $_.name -scriptblock {Enable-Netfirewallrule -displayname "Hyper-V Replica HTTPS Listener (TCP-In)"}}

Après avoir configuré le service Broker de réplication Hyper-V, vous devez activer la réplication directement à partir du Gestionnaire du cluster de basculement. Si vous n'avez pas configuré le service Broker de réplication Hyper-V, suivez les instructions fournies à l'Étape 1.4. Une fois ces étapes terminées, Réplica Hyper-V est configuré pour tous les nœuds du cluster.

noteNote
Si vous utilisez l'authentification basée sur les certificats, assurez-vous que les nœuds du cluster et le point d'accès au client du service Broker de réplication Hyper-V ont tous des certificats d'ordinateurs appropriés.

noteNote
Si vous utilisez la traduction d'adresses réseau, assurez-vous que les ports entrants et sortants sont configurés pour utiliser le même numéro de port. Réplica Hyper-V écoute sur un seul port.

  1. Dans le Gestionnaire de serveur, ouvrez le Gestionnaire du cluster de basculement.

  2. Dans le volet gauche, connectez-vous au cluster et, le nom du cluster étant en surbrillance, cliquez sur Rôles dans la catégorie Naviguer du volet Détails.

  3. Cliquez avec le bouton droit sur le rôle et choisissez Paramètres de réplication.

  4. Dans le volet Détails, sélectionnez Activer ce cluster comme serveur de réplication.

  5. Dans la section Authentification et ports, sélectionnez la méthode d'authentification. Pour l'une ou l'autre méthode d'authentification, spécifiez le port à utiliser (les ports par défaut sont 80 pour Kerberos sur HTTP et 443 pour l'authentification basée sur les certificats sur HTTPS).

  6. Si vous utilisez l'authentification basée sur les certificats, cliquez sur Sélectionner un certificat et fournissez les informations sur le certificat demandées.

  7. Dans la section Autorisation et stockage, utilisez les cases d'option pour indiquer s'il faut autoriser tout serveur authentifié (principal) à envoyer des données de réplication vers ce serveur de réplication ou s'il faut limiter l'acceptation aux données provenant de serveurs principaux spécifiques. Vous pouvez utiliser des caractères génériques pour limiter l'acceptation aux serveurs d'un domaine spécifique sans avoir à les spécifier tous individuellement (par exemple *.contoso.com). Si vous spécifiez certains serveurs principaux, vous pouvez désigner un emplacement de stockage distinct pour les données de réplication pour chacun d'eux et également les regrouper avec la balise Groupe d'approbations.

Une fois le serveur hôte configuré pour la réplication, vous pouvez activer la réplication pour chaque ordinateur virtuel que vous souhaitez répliquer. Les détails de réplication étant configurés individuellement pour chaque ordinateur virtuel, chacun peut avoir des paramètres légèrement différents.

  1. Dans le volet Détails du Gestionnaire Hyper-V, sélectionnez un ordinateur virtuel en cliquant dessus.

  2. Cliquez avec le bouton droit sur l'ordinateur virtuel sélectionné et pointez sur Activer la réplication. L'Assistant Activation de la réplication s'ouvre.

  3. Dans la page Spécifier le serveur de réplication, dans la zone Serveur de réplication, entrez le nom NetBIOS ou le nom de domaine international complet du serveur de réplication configuré à l'Étape 2.1. Si le serveur de réplication fait partie d'un cluster de basculement, entrez le nom du service Broker de réplication Hyper-V configuré à l'Étape 1.4. Cliquez sur Suivant.

  4. Dans la page Spécifier les paramètres de connexion, les paramètres d'authentification et de port que vous avez configurés pour le serveur de réplication à l'Étape 2.1 seront renseignés automatiquement, à condition que la gestion WMI à distance soit activée. Si elle est désactivée, vous devrez fournir les valeurs. Cliquez sur Suivant.

  5. Dans la page Choisir les disques durs virtuels de réplication, désactivez les cases de tous les disques durs virtuels que vous souhaitez exclure de la réplication, conformément à la décision prise à l'étape 1.1. Prenez les décisions de base relatives à la planification, puis cliquez sur Suivant.

  6. Dans la page Configurer l'historique de récupération, sélectionnez le nombre et les types de points de récupération à créer sur le serveur réplica, conformément aux décisions prises à l'étape 1.1. Prenez les décisions de base relatives à la planification, puis cliquez sur Suivant.

    noteNote
    Dans Windows Server 2012 R2, cette page de l'Assistant a été remplacée par deux pages : Configurer la fréquence de la réplication et Configurer les points de récupération supplémentaires.

  7. Dans la page Choisir la méthode de réplication initiale, sélectionnez la méthode de réplication initiale à utiliser, conformément aux décisions prises à l'étape 1.1. Prenez les décisions de base relatives à la planification. Si vous choisissez de faire en sorte que la réplication initiale ait lieu ultérieurement sur le réseau, configurez cette option ici également, puis cliquez sur Suivant.

  8. Dans la page Fin de l’Assistant Activation de la réplication, passez en revue les informations contenues dans la section Résumé, puis cliquez sur Terminer.

  9. Une boîte de dialogue s'affiche pour indiquer que la réplication a bien été activée. Dans cette boîte de dialogue, cliquez sur le bouton Paramètres et spécifiez les paramètres pour configurer le réseau auquel l'ordinateur virtuel se connectera sur le serveur de réplication. L'ordinateur virtuel de réplication ne se connecte pas automatiquement à un réseau sur le serveur de réplication (après un basculement) par défaut. Ces paramètres sont donc importants. Vous pouvez configurer les paramètres réseau pour que l'ordinateur virtuel se connecte, après un basculement vers le serveur de réplication, à un autre réseau que celui qu'il utilisait quand il était sur le serveur principal.

    noteNote
    Les données de configuration d'un ordinateur virtuel ne sont répliquées qu'une seule fois, au moment de la réplication initiale. Après cela, vous gérez l'ordinateur virtuel principal et l'ordinateur virtuel de réplication indépendamment.

  10. Un ordinateur virtuel de réplication est créé sur le serveur de réplication. Si vous avez choisi d'envoyer la copie initiale par l'intermédiaire du réseau, la transmission commence immédiatement ou à l'heure que vous avez configurée. Si vous avez choisi d'utiliser un média externe pour la copie initiale, les fichiers nécessaires sont copiés à un emplacement local. Copiez les fichiers sur le média que vous utiliserez pour transférer la copie initiale, puis envoyez le média au site de réplication.

  11. À l'aide du Gestionnaire Hyper-V ou de Windows PowerShell sur le serveur de réplication, effectuez une réplication initiale pour chaque ordinateur virtuel avec les fichiers que vous avez envoyés au site de réplication.

Cet exemple de séquence d'applets de commande active et démarre la réplication d'un ordinateur virtuel (« CRMVM ») hébergé par un serveur de réplication nommé « Recovery1.contoso.com ». Dans cet exemple, l'authentification Kerberos est configurée. Toutes les étapes doivent être effectuées par un utilisateur disposant de privilèges d'administration.

Import-Module Hyper-V

$ReplicaServer = “Recovery1.contoso.com”
$RecoveryPort = 8080
$PrimaryVM1 = “CRMVM”
$PrimaryServer = “Primary1.contoso.com”

Enable-VMReplication -VMName $PrimaryVM1 -ReplicaServerName $ReplicaServer -ReplicaServerPort $RecoveryPort -AuthenticationType Integrated -CompressionEnabled $true -RecoveryHistory 0

Start-VMInitialReplication –VMName $PrimaryVM1

Réplica Hyper-V envoie normalement les modifications qui se produisent sur les ordinateurs virtuels principaux vers les ordinateurs virtuels de réplication, mais après un basculement il peut envoyer les données dans l'autre sens. Ainsi, quand vous faites basculer des opérations du serveur principal actif vers le serveur de réplication, le sens de la réplication peut être inversé (autrement dit, du serveur de réplication vers le serveur principal) une fois que le serveur principal a été remis en ligne. De cette façon, vous fournissez une protection de la réplication pour le serveur de réplication, qui gère désormais la charge des ordinateurs virtuels.

Pour ce faire, il suffit de répéter les instructions de configuration du serveur réplica sur un ou plusieurs des serveurs principaux, avec les mêmes paramètres que vous avez utilisés pour le serveur réplica.

Pour vous assurer que les ordinateurs virtuels répliqués (et les applications s'exécutant sur ceux-ci) fonctionnent aussi bien sur le serveur de réplication que sur le serveur principal, vous pouvez à tout moment effectuer un test de basculement. Lorsque vous réalisez un test de basculement, un ordinateur virtuel temporaire est créé sur le serveur de réplication. Vous pouvez tester n'importe quelle application dans cet ordinateur virtuel de test sans interrompre la réplication continue. Une fois le test terminé, l'ordinateur virtuel temporaire est supprimé. Notez que :

  • Après un basculement, l'ordinateur virtuel de test n'est pas connecté à un réseau. Si vous devez effectuer des tests qui nécessitent un réseau, vous pouvez modifier les paramètres de cet ordinateur virtuel de test de la même manière que ceux d'un ordinateur virtuel ordinaire.

  • Pour qu'un test de basculement réussisse, vous devez avoir activé la réplication pour au moins un ordinateur virtuel et avoir terminé la réplication initiale à l'aide de l'une des méthodes suivantes. Pour vérifier le basculement avec un point de récupération autre que le plus récent, il faut que la réplication s'exécute depuis suffisamment longtemps pour qu'au moins un point de récupération supplémentaire ait été créé.

  1. Accédez au serveur de réplication. Dans le Gestionnaire Hyper-V, cliquez avec le bouton droit sur l'ordinateur virtuel sur lequel vous voulez tester le basculement, pointez vers Réplication, puis pointez sur Test de basculement.

  2. Choisissez un point de récupération à utiliser. Il en résulte la création et le démarrage d'un ordinateur virtuel avec le nom « <nom_ordinateur_virtuel>-Test » (par exemple, « CRMVM-Test »).

  3. Réalisez vos tests sur l'ordinateur virtuel de test. Par exemple, vous pouvez vérifier que l'ordinateur virtuel peut démarrer, effectuer une pause et s'arrêter. Vous pouvez aussi vérifier que toutes les applications dans l'ordinateur virtuel s'exécutent correctement.

    Une fois les tests terminés, délaissez l'ordinateur virtuel de test en sélectionnant Arrêter le test du basculement sous l'option Réplication.

    ImportantImportant
    Les opérations qui déplacent l'ordinateur virtuel de test, telles que la migration rapide, ne sont pas prises en charge et elles risquent de le rendre orphelin.

Logo de PowerShell Commandes équivalentes Windows PowerShell

Cet exemple de séquence d'applets de commande effectue un test de basculement d'un ordinateur virtuel nommé « CRMVM ».

$ReplicaVM1 = “CRMVM”

$TestReplicaVM1 = Start-VMFailover -AsTest -VMName $ReplicaVM1

Start-VM $TestReplicaVM1

Pour arrêter l'opération de test de basculement et délaisser l'ordinateur virtuel de test :

Stop-VMFailover –VMName $ReplicaVM1

Un basculement planifié est une opération durant laquelle vous déplacez des opérations d'un ordinateur virtuel principal vers son ordinateur virtuel de réplication correspondant. Vous pouvez par exemple effectuer un basculement planifié pour effectuer des opérations de maintenance ou des mises à niveau sur un ordinateur virtuel principal ou quand vous savez qu'un événement à venir peut nécessiter la mise hors connexion du serveur principal. Vous pouvez également effectuer un basculement planifié pour démontrer et confirmer la disponibilité en cas de récupération d'urgence.

Dans un basculement planifié, toutes les modifications non répliquées sont d'abord copiées sur l'ordinateur virtuel de réplication. De cette façon, il n'y a aucune perte de données. Après le basculement planifié, l'ordinateur virtuel de réplication prend le contrôle de la charge de travail ; pour fournir à l'ordinateur virtuel qui traite à présent la charge de travail une protection semblable, configurez la « réplication inverse » de manière à renvoyer les modifications à l'ordinateur virtuel principal (une fois qu'il revient en ligne).

  1. Démarrez le Gestionnaire Hyper-V sur le serveur principal et sélectionnez un ordinateur virtuel à basculer. Arrêtez l'ordinateur virtuel que vous voulez basculer.

  2. Cliquez avec le bouton droit sur l'ordinateur virtuel, pointez sur Réplication, puis pointez sur Basculement planifié.

  3. Cliquez sur Basculement pour transférer les opérations vers l'ordinateur virtuel sur le serveur de réplication. Le basculement n'aura pas lieu si les conditions requises ne sont pas remplies.

Logo de PowerShell Commandes équivalentes Windows PowerShell

Cette séquence d'applets de commande effectue un basculement planifié de l'ordinateur virtuel « CRMVM », à condition que vous ayez déjà configuré le serveur principal (en plus du serveur de réplication) de manière à accepter le trafic de réplication en suivant la procédure dans l'étape 2. Exécutez ces applets de commande sur le serveur principal :

$PrimaryVM1 = “CRMVM”
Stop-VM $PrimaryVM1
Start-VMFailover -VMName $PrimaryVM1 –prepare

Ensuite, exécutez ces applets de commande sur le serveur de réplication :

$ReplicaVM1 = “CRMVM”
Start-VMFailover -VMName $ReplicaVM1

Une fois l'ordinateur virtuel principal en ligne, vous pouvez exécuter ces commandes pour inverser la direction de réplication :

Start-VM $ReplicaVM1
Set-VMReplication -reverse -VMName $ReplicaVM1

Après un basculement non planifié, vous devez remettre vos ordinateurs virtuels en ligne. Il existe un risque de perte de données, car les modifications sur les ordinateurs virtuels principaux qui n'ont pas encore été répliquées n'ont pas pu être transmises. Notez que, contrairement au clustering de basculement, le réplica Hyper-V n'est pas transféré automatiquement vers les ordinateurs virtuels sur le serveur réplica si le serveur principal est mis hors connexion.

  1. Ouvrez le Gestionnaire Hyper-V et connectez-vous au serveur de réplication.

  2. Cliquez avec le bouton droit sur le nom de l'ordinateur virtuel à utiliser, pointez sur Réplication, puis sur Basculement.

  3. Dans la boîte de dialogue qui s'affiche, choisissez la capture instantanée de récupération que vous souhaitez restaurer sur l'ordinateur virtuel, puis cliquez sur Basculement. Le statut de la réplication prend la valeur Basculé - En attente de la conclusion et l'ordinateur virtuel commence à utiliser les paramètres réseau configurés précédemment. Si vous n'avez pas configuré les paramètres réseau ou si vous souhaitez utiliser des paramètres différents à ce stade, vous pouvez utiliser l'applet de commande Windows PowerShell ci-dessous.

  4. Utilisez l'applet de commande Windows PowerShell Complete-VMFailover ci-dessous pour terminer le basculement.

  5. Répétez ces étapes pour chaque ordinateur virtuel que vous souhaitez remettre en ligne.

Logo de PowerShell Commandes équivalentes Windows PowerShell

Cet exemple de script permet de terminer un basculement non planifié :

$Primary = "host1"
$Replica = "host2"
$VMName = "vm01"

Start-VMFailover -VMName $VMName -ComputerName $Replica

Complete-VMFailover -VMName $VMName -ComputerName $Replica

Start-VM -VMName $VMName -ComputerName $Replica

#
# Assuming that Primary server is recovered.
#

Set-VMReplication -VMName $VMName -AsReplica -ComputerName $Primary

Set-VMReplication -VMName $VMName -Reverse -ReplicaServerName $Primary -ComputerName $Replica

Start-VMInitialReplication -VMName $VMName -ComputerName $Replica

Pour fournir des paramètres réseau nouveaux ou différents à utiliser par l'ordinateur virtuel de réplication lors de son basculement en ligne, utilisez l'exemple d'applet de commande suivant en spécifiant les valeurs appropriées :

$NetworkAdapter = Get-VMNetworkAdapter -VMName $Replica -Name $VMNetworkAdapterName 
$NetworkAdapter | Set-VMNetworkAdapterFailoverConfiguration -IPV4Address 172.20.31.100 -IPV4SubnetMask 255.255.255.0 -IPV4DefaultGateway 172.20.31.1 -IPV4PreferredDNSServer 172.20.31.101 -IPV4AlternateDNSServer 172.20.31.102

Une fois les ordinateurs virtuels de réplication de nouveau en ligne et exécutés sur le serveur de réplication, ils ne disposent encore d'aucune protection contre toute défaillance supplémentaire. Vous pouvez leur fournir cette protection en activant la réplication inverse sur le serveur principal une fois que celui-ci est de nouveau en ligne.

noteNote
Les ordinateurs virtuels de réplication doivent être répliqués sur leur serveur principal d'origine. N'essayez pas de configurer la réplication du serveur de réplication vers un troisième serveur.

  1. Ouvrez le Gestionnaire Hyper-V et connectez-vous au serveur de réplication.

  2. Cliquez avec le bouton droit sur le nom de l'ordinateur virtuel pour lequel vous souhaitez démarrer la réplication inverse, pointez sur Réplication, puis sur Réplication inverse. L'Assistant Réplication inverse s'affiche.

  3. Effectuez les étapes de l'Assistant Réplication inverse. Vous constaterez que les informations demandées sont très semblables (voire identiques) à celles que vous avez fournies dans l'Assistant Activation de la réplication (voir 2.3 Activer la réplication pour des ordinateurs virtuels.

Logo de PowerShell Commandes équivalentes Windows PowerShell

Pour inverser la réplication de l'ordinateur virtuel, utilisez l'exemple d'applet de commande suivant :

Set-VMReplication -reverse -VMName $ReplicaVM2

Dans la réplication étendue (disponible dans ), votre serveur de réplication transfère les modifications qui ont lieu sur les ordinateurs virtuels principaux vers un troisième serveur (le serveur réplica étendu). Après un basculement planifié ou non planifié à partir du serveur principal vers le serveur de réplication, le serveur réplica étendu protège la continuité des opérations d’entreprise. Comme avec la réplication ordinaire, vous configurez la réplication étendue à l'aide du Gestionnaire Hyper-V, de Windows PowerShell (avec l'option ) ou de WMI.

Le fait de disposer d'un troisième serveur offre de nouvelles options de basculement planifié, non planifié et test, ainsi que différentes manières de déplacer la charge de travail virtualisée parmi les trois serveurs. Une fois la réplication étendue mise en place, vous pouvez effectuer toutes les mêmes opérations avec les serveurs de réplication et les serveurs réplica étendus qu'avec le serveur principal et le serveur de réplication.

Étant donné que les rôles serveur principal, serveur réplica et serveur réplica étendu peuvent être échangés entre les différents serveurs, pour garder les explications aussi claires que possible, nous allons supposer dans cette rubrique une configuration de démarrage de trois serveurs : Serveur A, Serveur B et Serveur C. Cette rubrique suppose que vous avez déjà configuré la réplication standard selon les étapes 1 à 5 de cet ensemble de rubriques, où le Serveur A est le serveur principal et le Serveur B est le serveur réplica. Le serveur réplica étendu créé lors de ces étapes sera initialement le Serveur C.

  1. Dans le Gestionnaire Hyper-V, connectez-vous au serveur de réplication (dans l'état initial de cet exemple, le Serveur B).

  2. Cliquez avec le bouton droit sur l'ordinateur virtuel et pointez sur Étendre la réplication. L'Assistant Étendre la réplication s'ouvre.

  3. Dans la page Spécifier le serveur de réplication, entrez le nom du serveur que vous prévoyez d'utiliser comme serveur réplica étendu (dans cet exemple le Serveur C, et non le serveur de réplication actuel, le serveur B).

  4. Terminez l'Assistant, en fournissant les valeurs demandées comme vous l'avez fait lors de la configuration initiale de la réplication entre le serveur principal et le serveur de réplication. Vous pouvez utiliser des valeurs de fréquence de réplication, de méthode d'authentification et de méthode de réplication initiale différentes de celles utilisées pour la configuration de la réplication de base.

    noteNote
    Il existe quelques différences entre la relation réplica/réplica étendu et la relation principal/réplica :

    • Pour la réplication étendue, vous devez utiliser une fréquence de réplication plus longue que celle configurée pour la relation principal/réplica. Seules les fréquences de 5 ou 15 minutes sont prises en charge pour la réplication étendue.

    • Si vous avez configuré des captures instantanées cohérentes avec les applications dans la relation principal/réplica, ces captures instantanées sont transférées vers le réplica étendu. Toutefois, vous ne pouvez pas définir une fréquence différente pour les captures instantanées ou activer les captures instantanées cohérentes avec les applications pour la réplication étendue indépendamment de la relation principal/réplica.

    • La collection de disques durs virtuels utilisée dans la relation principal/réplica ne peut pas être différente dans la réplication étendue.

Logo de PowerShell Commandes équivalentes Windows PowerShell

Vous étendez la réplication avec la même applet de commande que celle utilisée pour activer la réplication ordinaire. Par contre, vous l'exécutez à partir du serveur de réplication actif et vous utilisez pour définir le serveur réplica étendu.

Enable-VMReplication –VMName <vmname> -ReplicaServerName <extended_server_name> -ReplicaServerPort <Auth_port> -AuthenticationType <Certificate/Kerberos> -ReplicationFrequencySec <300/900> [--other optional parameters if needed--]

Pour contrôler l'état et les statistiques de réplication étendue, démarrez le Gestionnaire Hyper-V, cliquez avec le bouton droit sur l'ordinateur virtuel de réplication, puis pointez sur Afficher l'intégrité de la réplication. Pour afficher les données de réplication étendue, vous devez afficher le rapport d'intégrité à partir du serveur de réplication. À partir du serveur principal, vous ne pouvez accéder qu'au rapport sur la relation de réplication principale.

Avec Windows PowerShell, vous pouvez utiliser l'applet de commande avec le paramètre supplémentaire . Si vous utilisez le paramètre sans spécifier de valeur, les statistiques sur la réplication principale et étendue sont renvoyées. Pour spécifier la relation de réplication étendue, utilisez le paramètre avec la valeur  ; pour la relation principale, utilisez la valeur .

Exemples :

Pour afficher les statistiques de la relation de réplication étendue à partir du serveur de réplication :

Measure-VMReplication –VMName <name> -ReplicationRelationshipType Extended | select *

Pour afficher les statistiques de la relation de réplication principale à partir du serveur de réplication :

Measure-VMReplication –VMName <name> -ReplicationRelationshipType Simple | select *

Pour afficher les statistiques de réplication pour les relations de réplication principale et étendue :

Measure-VMReplication –VMName <name> | select *

La mise en pause et la reprise de la réplication étendue fonctionnent sur le même principe que la réplication principale. Vous pouvez contrôler la réplication principale et la réplication étendue séparément. Si vous accédez à l'ordinateur virtuel de réplication avec le Gestionnaire Hyper-V, vous trouverez des options distinctes pour la mise en pause ou la reprise de la réplication principale et de la réplication étendue. Si vous accédez à l'ordinateur virtuel de réplication étendue, vous trouverez des options de mise en pause et de reprise uniquement pour la réplication étendue.

Avec Windows PowerShell, vous pouvez utiliser les applets de commande et avec le paramètre supplémentaire . Pour spécifier la mise en pause ou la reprise de la relation de réplication étendue, utilisez le paramètre avec la valeur  ; pour la relation principale, utilisez la valeur (qui est la valeur par défaut si vous ne spécifiez pas le type de relation de réplication).

Exemples :

Pour mettre en pause ou reprendre la réplication étendue à partir du serveur de réplication :

Suspend-VMReplication/ Resume-VMReplication –VMName <name> -ReplicationRelationshipType Extended

Pour mettre en pause ou reprendre la réplication principale à partir du serveur de réplication :

Suspend-VMReplication/ Resume-VMReplication –VMName <name> -ReplicationRelationshipType Simple

Pour mettre en pause ou reprendre la réplication principale (à partir du serveur principal) ou la réplication étendue (à partir du serveur réplica étendu) :

Suspend-VMReplication/ Resume-VMReplication –VMName <name>

Pour récupérer suite à certaines erreurs, il peut être nécessaire de resynchroniser la réplication. Si une erreur s'est produite, vous pouvez resynchroniser la réplication principale ou étendue avec les commandes suivantes.

Exemples :

Pour resynchroniser la réplication à partir du serveur principal en cas d'erreur :

Suspend-VMReplication –VMName <name>//puts the virtual machine state to suspended
Resume-VMReplication –VMName <name> -ReplicationRelationshipType Extended -Resync

Pour resynchroniser la réplication étendue à partir du serveur de réplication :

Suspend-VMReplication –VMName <name> -ReplicationRelationshipType Extended //puts the extended virtual machine state to suspended
Resume-VMReplication –VMName <name> -ReplicationRelationshipType Extended -Resync

Dans certaines circonstances, il est possible que la réplication soit à l'état « Resynchronisation nécessaire ». Dans ce cas, vous pouvez utiliser le Gestionnaire Hyper-V pour effectuer la resynchronisation immédiatement ou la planifier à un horaire ultérieur. Si la relation de réplication principale est en cours de resynchronisation, la réplication étendue bascule à l'état Resynchronisation nécessaire. Une fois la resynchronisation principale terminée, la resynchronisation étendue commence automatiquement.

Vous pouvez démarrer la resynchronisation avec Windows PowerShell.

Exemples :

Pour resynchroniser la réplication à partir du serveur principal quand la réplication est à l'état Resynchronisation nécessaire :

Resume-VMReplication –VMName <name> -Resync

Pour resynchroniser la réplication étendue à partir du serveur de réplication quand la réplication est à l'état Resynchronisation nécessaire :

Resume-VMReplication –VMName <name> -ReplicationRelationshipType Extended -Resync

Les tests de basculement du serveur réplica vers le serveur réplica étendu fonctionnent exactement comme dans une relation de réplication de base. Durant le test de basculement, la relation entre le serveur de réplication et le serveur réplica étendu reste intacte. Lors de ce test, vous pouvez aussi mettre en pause ou reprendre les opérations entre le réplica et le réplica étendu.

Le fait de disposer d'un serveur réplica étendu offre davantage d'options lors d'un basculement planifié. Dans une configuration de réplication de base (sans serveur réplica étendu), une fois que vous avez effectué un basculement planifié sur Serveur A vers le Serveur B, vous inversez généralement la réplication de B vers A pour bénéficier d'une protection de la réplication sur B, qui héberge maintenant la charge de travail virtualisée active.

Avec un serveur réplica étendu, une fois le basculement planifié de A vers B terminé, le serveur B assume la fonction de serveur principal, mais vous pouvez utiliser C comme serveur de réplication ou inverser la réplication vers A.

  1. Utilisez le Gestionnaire Hyper-V ou Windows PowerShell pour arrêter l'ordinateur virtuel sur le serveur principal (dans cet exemple, le Serveur A).

  2. Démarrez un basculement planifié du Serveur A vers le Serveur B, comme décrit à l'Étape 4 : effectuer un basculement planifié.

  3. Dans la boîte de dialogue Basculement planifié, décochez la case Inverser le sens de la réplication après le basculement et cochez la case Démarrez l‘ordinateur virtuel réplica après le basculement.

  4. Cliquez sur Basculer.

  5. Une fois le basculement terminé, dans le Gestionnaire Hyper-V, cliquez avec le bouton droit sur l'ordinateur virtuel qui est désormais sur le serveur de réplication (Serveur B) et pointez sur Reprendre la réplication étendue. Cela supprime la relation de réplication entre les Serveurs B et A ; ainsi, le Serveur B est désormais le serveur principal et le Serveur C est son serveur de réplication.

Pour effectuer cette opération avec Windows PowerShell, exécutez sur le serveur principal (Serveur A), puis exécutez sur le Serveur B. L'ordinateur virtuel bascule alors vers le Serveur B, qui est le nouveau serveur principal.

Pour utiliser le Serveur C comme nouveau serveur de réplication pour protéger le Serveur B, exécutez les applets de commande suivantes sur le Serveur B :

Complete-VMFailover –VMName <name> // to commit the failover
Start-VMFailover -Prepare
Resume-VMReplication –VMName <name> -Continue // to resume extended replication

  1. Utilisez le Gestionnaire Hyper-V ou Windows PowerShell pour arrêter l'ordinateur virtuel sur le serveur principal (dans cet exemple, le Serveur A).

  2. Démarrez un basculement planifié du Serveur A vers le Serveur B, comme décrit à l'Étape 4 : effectuer un basculement planifié.

  3. Dans la boîte de dialogue Basculement planifié, cochez les cases Inverser le sens de la réplication après le basculement et Démarrez l‘ordinateur virtuel réplica après le basculement.

  4. Une fois le basculement terminé, dans le Gestionnaire Hyper-V, cliquez avec le bouton droit sur l'ordinateur virtuel qui est désormais sur le serveur de réplication (Serveur B) et pointez sur Inverser la réplication. Cela supprime la relation de réplication étendue entre les Serveurs B et C ; ainsi, le Serveur B est désormais le serveur principal et le Serveur A est son serveur de réplication.

Pour effectuer cette opération avec Windows PowerShell, exécutez sur le serveur principal (Serveur A), puis exécutez sur le Serveur B. L'ordinateur virtuel bascule alors vers le Serveur B, qui est le nouveau serveur principal.

Pour utiliser le Serveur A comme nouveau serveur de réplication pour protéger le Serveur B, exécutez les applets de commande suivantes sur le Serveur B :

Remove-VMReplication –VMName <name> -ReplicationRelationshipType Extended
Set-VMReplication –VMName <name> -Reverse

Dans certains cas, vous souhaiterez peu-être mettre hors connexion le serveur principal et le serveur de réplication (Serveurs A et B) et faire en sorte que le réplica étendu (Serveur C) maintienne la charge de travail virtualisée.

  1. Arrêtez l'ordinateur virtuel sur le serveur principal (Serveur A), puis effectuez un basculement planifié vers le serveur réplica (Serveur B) (consultez l'Étape 4 : effectuer un basculement planifié).

  2. Une fois le basculement vers le serveur de réplication terminé, effectuez un basculement planifié vers le serveur réplica étendu (Serveur C).

Pour effectuer cette opération avec Windows PowerShell, exécutez sur le serveur principal (Serveur A), puis exécutez et sur le Serveur B. L'ordinateur virtuel bascule alors vers le Serveur B, qui est le nouveau serveur principal.

Effectuez un basculement du Serveur B vers le Serveur C en exécutant sur le Serveur B.

Pour finir, terminez le basculement vers le Serveur C en exécutant la commande suivante sur le Serveur C :

Start-VMFailover –VMName <name>
Complete-VMFailover –VMName <name>

Si le serveur principal (Serveur A) subit une défaillance, vous pouvez effectuer un basculement non planifié vers le serveur de réplication (Serveur B) avec le Gestionnaire Hyper-V en cliquant avec le bouton droit sur l'ordinateur virtuel sur le Serveur B et en pointant sur Basculer. Dans la boîte de dialogue qui s'affiche, sélectionnez un point de récupération et cliquez sur Basculer.

Pour effectuer cette opération avec Windows PowerShell, exécutez .

Une fois le basculement vers le Serveur B terminé, vous pouvez choisir de continuer la réplication vers le Serveur C (pour bénéficier d'une protection du Serveur B) ou, si le Serveur A est de nouveau en ligne, inverser la réplication du Serveur B vers le Serveur A.

Pour continuer la réplication vers le Serveur C, sur le Serveur B, cliquez avec le bouton droit sur l'ordinateur virtuel dans le Gestionnaire Hyper-V et pointez sur Reprendre la réplication étendue.

noteNote
Cette action supprime la réplication entre les Serveurs A et B. Le Serveur B devient le serveur principal et le Serveur C devient le serveur de réplication. La réplication du Serveur B au Serveur C passe à l'état de resynchronisation et la réplication continue automatiquement une fois la resynchronisation terminée. L'ordinateur virtuel sur le Serveur A devient orphelin.

Pour effectuer cette opération avec Windows PowerShell, exécutez les applets de commande suivantes sur le Serveur B :

Complete-VMFailover –VMName <name> // to commit the failover
Resume-VMReplication –VMName <name> -Continue // to resume extended replication

Plus tard, quand les trois serveurs seront de nouveau en ligne, vous pourrez restaurer chaque serveur à sa fonction initiale en procédant comme suit :

  1. Supprimez la réplication des trois serveurs avec le Gestionnaire Hyper-V ou Windows PowerShell.

  2. Exécutez l'Assistant Activation de la réplication sur le Serveur B, en choisissant l'option Utilisez un ordinateur virtuel existant sur le serveur de réplication comme copie initiale.

  3. Effectuez un basculement planifié du Serveur B vers le Serveur A.

  4. Étendez la réplication du Serveur B vers le Serveur C.

Pour inverser la réplication vers le Serveur A après le basculement non planifié, sur le Serveur B, cliquez avec le bouton droit sur l'ordinateur virtuel dans le Gestionnaire Hyper-V et pointez sur Inverser la réplication. La relation de réplication étendue est supprimée. Le Serveur B devient le serveur principal et le Serveur A devient le serveur de réplication. L'ordinateur virtuel sur le Serveur C est orphelin.

Pour effectuer cette opération avec Windows PowerShell, sur le Serveur A ou B, exécutez . Ensuite, sur le Serveur B, exécutez :

Set-VMReplication –VMName <name> -Reverse -ReplicaServerName <new_recovery_server_name> -ReplicaServerPort <Auth_port> -AuthenticationType <Certificate/Kerberos> -ReplicationFrequencySec <30/300/900> [--other optional parameters if needed--]

Plus tard, quand les trois serveurs seront de nouveau en ligne, vous pourrez restaurer chaque serveur à sa fonction initiale en procédant comme suit :

  1. Supprimez la réplication du Serveur C avec le Gestionnaire Hyper-V ou Windows PowerShell.

  2. Effectuez un basculement planifié du Serveur B vers le Serveur A ; choisissez l'option Inverser la réplication dans l'Assistant. À ce stade, le Serveur A est le serveur principal et le Serveur B est le serveur de réplication.

  3. Sur le Serveur B, exécutez l'Assistant Étendre la réplication et choisissez l'option Utilisez un ordinateur virtuel existant sur le serveur de réplication comme copie initiale.

Si un basculement a déplacé la charge de travail virtualisée vers le serveur réplica étendu (le Serveur C dans nos exemples), il fonctionne désormais comme serveur principal. Si le Serveur A et le Serveur B subissent tous deux une défaillance, effectuez le basculement non planifié vers le Serveur C avec le Gestionnaire Hyper-V en cliquant avec le bouton droit sur l'ordinateur virtuel sur le Serveur C et en pointant sur Basculer. Dans la boîte de dialogue qui s'affiche, sélectionnez un point de récupération et cliquez sur Basculer.

Une fois le basculement terminé, trois options s'offrent à vous pour remettre les autres serveurs en service :

Reconfigurer le serveur réplica (le Serveur B, qui répliquait auparavant le Serveur A) comme serveur réplica répliquant le Serveur C :

Dans le Gestionnaire Hyper-V, accédez au Serveur C, cliquez avec le bouton droit sur l'ordinateur virtuel, puis pointez sur Inverser la réplication.

Si une relation de réplication principale est détectée sur le Serveur B, une erreur s'affiche. Dans ce cas, supprimez la relation de réplication sur le Serveur B, puis répétez l'étape d'inversion de la réplication à partir du Serveur C.

Une fois la réplication inversée à partir du Serveur C terminée, le Serveur C est le serveur principal, le Serveur B est le serveur de réplication et l'ordinateur virtuel sur le Serveur A est orphelin.

  1. Effectuez un basculement planifié de l'ordinateur virtuel du Serveur C vers le Serveur B.

  2. Supprimez la réplication sur les trois serveurs.

  3. Activez la réplication du Serveur B vers le Serveur A, en choisissant l'option Utilisez un ordinateur virtuel existant sur le serveur de réplication comme copie initiale.

  4. Effectuez un basculement planifié du Serveur B vers le Serveur A, en cochant la case d'activation de la réplication inversée.

  5. Sur le Serveur B, exécutez l'Assistant Étendre la réplication pour étendre la réplication vers le Serveur C.

Reconfigurer le serveur principal d'origine (Serveur A) comme serveur réplica répliquant le Serveur C :

Dans le Gestionnaire Hyper-V, accédez au Serveur A, cliquez avec le bouton droit sur l'ordinateur virtuel, puis pointez sur Supprimer la réplication.

Sur le Serveur B, exécutez l'Assistant Activation de la réplication pour configurer la réplication vers le Serveur A, en choisissant l'option Utilisez un ordinateur virtuel existant sur le serveur de réplication comme copie initiale. Si un ordinateur virtuel orphelin est encore présent sur le Serveur A, l'Assistant peut l'utiliser comme source de données pour effectuer la réplication initiale.

  1. Effectuez un basculement planifié de l'ordinateur virtuel du Serveur C vers le Serveur A.

  2. Supprimez la réplication sur les trois serveurs.

  3. Activez la réplication du Serveur A vers le Serveur B, en choisissant l'option Utilisez un ordinateur virtuel existant sur le serveur de réplication comme copie initiale.

  4. Effectuez un basculement planifié du Serveur A vers le Serveur B, en cochant la case d'activation de la réplication inversée.

  5. Sur le Serveur B, exécutez l'Assistant Étendre la réplication pour étendre la réplication vers le Serveur C.

Utiliser un nouveau serveur (Serveur D) comme serveur réplica

Préparez un nouveau serveur pour Hyper-V et la réplication comme décrit à l'Étape 2 : activer la réplication.

Accédez au Serveur C et supprimez la réplication de l'ordinateur virtuel.

Activez la réplication vers le Serveur D pour l'ordinateur virtuel.

Vous pouvez déplacer des ordinateurs virtuels principaux ou de réplication sur différents serveurs grâce à la migration rapide ou à l'exportation/importation, mais dans de nombreux cas une resynchronisation sera nécessaire.

Vous pouvez supprimer la réplication étendue avec le Gestionnaire Hyper-V en cliquant avec le bouton droit sur l'ordinateur virtuel de réplication, puis en pointant sur Réplication. Pointez sur Supprimer la réplication, puis sélectionnez Supprimer la réplication étendue ou Supprimer toute réplication. Si vous supprimez la relation de réplication entre le réplica et le réplica étendu, les modifications apportées sur l'ordinateur virtuel ne sont plus transférées vers le réplica étendu, mais l'ordinateur virtuel sur le réplica étendu n'est pas supprimé.

noteNote
Si vous souhaitez supprimer la réplication entre le serveur principal et le réplica, supprimez d'abord la réplication entre le réplica et le réplica étendu.

Avec Windows PowerShell, utilisez l'applet de commande avec le paramètre . Utilisez la valeur pour supprimer la réplication étendue ou pour supprimer la réplication principale.

Exemples :

Pour supprimer la réplication étendue à partir du serveur de réplication :

Remove-VMReplication –VMName <name> -ReplicationRelationshipType Extended

Pour supprimer la réplication principale à partir du serveur de réplication :

Remove-VMReplication –VMName <name> -ReplicationRelationshipType Simple

Pour supprimer toute réplication (commande exécutée à partir du serveur principal ou réplica étendu) :

Remove-VMReplication –VMName <name>

Cela vous a-t-il été utile ?
(1500 caractères restants)
Merci pour vos suggestions.

Ajouts de la communauté

Afficher:
© 2015 Microsoft