Reset-ProvisioningCache

 

S’applique à :Exchange Server 2016

Dernière rubrique modifiée :2016-03-31

Cette cmdlet est disponible uniquement dans Exchange Server 2016 sur site.

La cmdlet Reset-ProvisioningCache efface le cache d'approvisionnement Windows PowerShell des objets Active Directory fréquemment utilisés. Cette cmdlet est uniquement utilisée à des fins de diagnostics.

Pour plus d'informations sur les jeux de paramètres dans la section Syntaxe ci-après, voir SyntaxeSyntaxe de cmdlet Exchange.

Reset-ProvisioningCache -Application <String> -GlobalCache <SwitchParameter> -Server <Fqdn> <COMMON PARAMETERS>
Reset-ProvisioningCache -Application <String> -Server <Fqdn> [-CurrentOrganization <SwitchParameter>] [-Organizations <MultiValuedProperty>] <COMMON PARAMETERS>
COMMON PARAMETERS: [-CacheKeys <MultiValuedProperty>] [-Confirm [<SwitchParameter>]] [-WhatIf [<SwitchParameter>]]

Cet exemple réinitialise le cache d'approvisionnement pour Windows PowerShell exécuté sur le serveur EXSRV1.contoso.com dans une organisation Exchange locale et indique que toutes les clés de cache sont effacés.

Reset-ProvisioningCache -Server EXSRV1.contoso.com -Application Powershell -GlobalCache

Cet exemple est exécuté dans un déploiement partagé au sein d'une architecture mutualisée par un administrateur de centre de données pour réinitialiser le cache d'approvisionnement de Windows PowerShell pour le locataire adatum.com. Et, il efface toutes les clés de cache.

Reset-ProvisioningCache -Application Powershell-Proxy -Server datacenter1.adatum.com -GlobalCache

La cmdlet Reset-ProvisioningCache est rarement utilisée si ce n'est à des fins de diagnostics. Les administrateurs d'Exchange doivent exécuter cette cmdlet uniquement si des propriétés ou des liens incorrects sont marqués pour des destinataires récemment approvisionnés, ce qui peut être causé par des données périmées dans le cache d'approvisionnement. Ceci est un rare cas car le cache d'approvisionnement dispose d'une logique de notification d'invalidation.

La cmdlet Reset-ProvisioningCache efface le cache d'approvisionnement Windows PowerShell des objets Active Directory fréquemment utilisés. Pour réduire les demandes d'Active Directory, un cache d'approvisionnement est initialisé dans chaque instance d'exécution Windows PowerShell et permet de mettre en cache des objets communs fréquemment utilisés par les cmdlets et gestionnaires d'approvisionnement. Lors de l'exécution de la cmdlet Exchange, le cache d'approvisionnement charge les objets de configuration depuis Active Directory pour aider à exécuter une cmdlet. Lors de la création d'une boîte aux lettres, par exemple, la cmdlet New-Mailbox obtient les propriétés d'Active Directory. Lors de l'exécution des cmdlets, les objets de configuration tels que les conteneurs de bases de données, les groupes de rôles administratifs et les LegacyDNs sont récupérés depuis Active Directory. Étant donné que ces types d'objets sont stables et qu'ils ne changent pas pendant des mois ou des années après leur création, ils sont stockés dans le cache d'approvisionnement utilisé par Windows PowerShell. Ceci augmente l'efficacité de l'approvisionnement et améliore considérablement les performances de la cmdlet.

Des autorisations doivent vous être attribuées avant de pouvoir exécuter cette cmdlet. Bien que tous les paramètres de cette cmdlet soient répertoriés dans cette rubrique, il est possible que vous n’ayez pas accès à certains paramètres s’ils ne sont pas inclus dans les autorisations qui vous ont été attribuées. Pour voir les autorisations qui vous sont nécessaires, voir Entrée « Paramètres de configuration du serveur Exchange » dans la rubrique Infrastructure Exchange et des autorisations de PowerShell.

 

Paramètre Obligatoire Type Description

Application

Requis

System.String

Le paramètre Application indique l'application administrative spécifique pour laquelle réinitialiser le cache d'approvisionnement. Vous pouvez utiliser les valeurs suivantes :

  • Powershell

  • Powershell-LiveId

  • Powershell-Proxy

  • PowershellLiveId-Proxy

  • Ecp

  • Psws

GlobalCache

Obligatoire

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur GlobalCache indique que toutes les clés de cache sont effacées.

Server

Obligatoire

Microsoft.Exchange.Data.Fqdn

Le paramètre Server indique le nom de domaine complet (FQDN) du serveur sur lequel est exécutée l'application à réinitialiser.

CacheKeys

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre CacheKeys indique la valeur de la clé de cache à effacer. Le format des valeurs doit contenir 32 chiffres séparés par quatre tirets : xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx

Utilisez la cmdlet Dump-ProvisioningCache pour renvoyer une liste des clés de cache.

Confirm

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur Confirm spécifie s’il faut afficher ou masquer l’invite de confirmation. L’incidence de ce commutateur sur la cmdlet varie selon que la cmdlet requiert une confirmation avant de poursuivre.

  • Les cmdlets destructives (par exemple, les cmdlets Remove-*) ont une pause intégrée qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre. Pour ces cmdlets, vous pouvez ignorer l’invite de confirmation à l’aide de cette syntaxe exacte : -Confirm:$false.

  • La plupart des autres cmdlets (par exemple, les cmdlets New-* et Set-*) n’ont pas de pause intégrée. Pour ces cmdlets, la spécification du commutateur Confirm sans valeur introduit une pause qui vous oblige à confirmer la commande avant de poursuivre.

CurrentOrganization

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur CurrentOrganization indique que le cache d'approvisionnement est réinitialisé pour cette organisation.

Organizations

Facultatif

Microsoft.Exchange.Data.MultiValuedProperty

Le paramètre Organizations indique les organisations pour lesquelles le cache d'approvisionnement sera initialisé. Ce paramètre est utilisé dans les déploiements partagés au sein d'une architecture mutualisée.

WhatIf

Facultatif

System.Management.Automation.SwitchParameter

Le commutateur WhatIf simule les actions de la commande. Vous pouvez utiliser ce commutateur pour afficher les modifications qui se produiraient sans réellement appliquer ces modifications. Il n’est pas nécessaire de spécifier une valeur pour ce commutateur.

Pour visualiser les types d’entrées acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type d’entrée pour une cmdlet est vide, la cmdlet n’accepte pas les données d’entrée.

Pour visualiser les types de retours, également appelés types de sorties, acceptés par cette cmdlet, consultez la rubrique Types d’entrée et de sortie de la cmdlet d’Exchange Management Shell. Si le champ Type de sortie est vide, la cmdlet ne renvoie pas de données.

 
Afficher: