Cet article a fait l’objet d’une traduction automatique. Pour afficher l’article en anglais, activez la case d’option Anglais. Vous pouvez également afficher le texte anglais dans une fenêtre contextuelle en faisant glisser le pointeur de la souris sur le texte traduit.
Traduction
Anglais

FAQ : Dossiers publics

[Cette rubrique est une documentation préliminaire et peut être modifiée dans les versions ultérieures. Des rubriques vides sont incluses comme espaces réservés. N’hésitez pas à nous transmettre vos commentaires. Envoyez-nous un e-mail à l’adresse ExchangeHelpFeedback@microsoft.com.]  

S’applique à :Exchange Online, Exchange Server 2016

Résumé : Cette rubrique fournit une liste de questions fréquemment posées concernant les dossiers publics dans Exchange Server 2016.

Pour en savoir plus sur les dossiers publics, consultez la rubrique Dossiers publics.

Certaines questions sur des dossiers publics sont-elles restées sans réponses dans ce document ? Envoyez-nous un courrier électronique à l’adresse Ex2013HelpFeedback@microsoft.com.

Cette section contient des questions fréquemment posées à propos de la migration de dossiers publics. Pour plus d’informations, consultez Utiliser la migration par lots pour migrer les dossiers publics vers Exchange 2016 à partir de versions antérieures, Utilisation de la migration par lot pour migrer des dossiers publics vers Office 365 et Exchange Onlineou Use batch migration to migrate Exchange 2016 public folders to Exchange Online.

La liste suivante énumère les options disponibles pour migrer des dossiers publics vers Exchange Server 2016 ou Exchange Online.

  • Les dossiers publics Exchange 2010 (SP3 RU8 ou version ultérieure) peuvent être migrés vers Exchange 2016 ou Exchange Online.

  • Les dossiers publics Exchange 2013 (CU15 ou version ultérieure) peuvent être migrées vers Exchange 2016 ou Exchange en ligne.

  • Les dossiers publics Exchange 2016 (CU4 ou version ultérieure) peuvent être migrées vers Exchange Online.

Actuellement, seules migrations pour 2016 Exchange dans la même forêt Active Directory sont pris en charge. Les migrations entre forêts seront prise en charge à l’avenir.

Durant l’étape de finalisation de la migration, un verrou est placé sur le serveur source pour en empêcher l’accès à tout utilisateur. Ce verrou reste en place pour empêcher les utilisateurs d’accéder aux dossiers publics source à l’issue de la migration. Même si vous pouvez déverrouiller ce verrou, cette opération est fortement déconseillée car les modifications ne peuvent pas être synchronisées avec Exchange 2016.

Les règles de dossiers publics sont migrées conjointement avec les données et conservées sous la forme de règles de dossiers publics. Elles ne sont pas converties en règles de boîte aux lettres.

Le fichier .csv est utilisé pour déterminer le mappage entre la hiérarchie source et la boîte aux lettres de destination. Il ne contient que les dossiers de niveau supérieur. Les dossiers enfants sous les dossiers de niveau supérieur sont automatiquement migrés. Par conséquent, si un nouveau dossier enfant est ajouté, il est migré pendant le processus. Si un nouveau dossier de niveau supérieur est créé, il l’est dans la boîte aux lettres qui contient l’exemplaire de la hiérarchie dans laquelle les opérations d’écriture sont autorisées.

Vous pouvez forcer une synchronisation Delta finale avant la finalisation (avant de verrouiller la source) en exécutant la commande Shell suivante :

Resume-PublicFolderMigrationRequest \PublicFolderMigration

Pour obtenir des informations détaillées sur la syntaxe et les paramètres, voir Resume-PublicFolderMigrationRequest.

Dans le cadre du processus de migration, un fichier .csv est généré (à l’aide du script publicfoldertomailboxmapgenerator.ps1). Ce fichier contient le mappage dossier-boîte aux lettres de la nouvelle hiérarchie. Vous pouvez utiliser ce fichier .csv pour créer des boîtes aux lettres de dossiers publics à l’emplacement géographique approprié et modifier le fichier .csv pour placer les dossiers souhaités dans la boîte aux lettres appropriée, à proximité des utilisateurs cibles.

Vous pouvez générer le fichier .csv en entrée en exécutant le script AggregatePFData.ps1 qui se trouve dans le répertoire <Dossier d’installation d’Exchange>\V15\Scripts. Exécutez le script comme suit :

.\AggregatePFData.ps1 | Select-Object -property @{Name="FolderName"; Expression = {$_.Identity}}, @{Name="FolderSize"; Expression = {$_.TotalItemSize.Value.ToBytes()}} | Export-CSV -Path <Path followed by the name of the CSV>

Oui, les autorisations sont automatiquement migrées avec les données au niveau du dossier. Vous ne devez pas exécuter cette étape séparément.

Non. Les dossiers publics sont tout à fait adaptés aux scénarios d’intégration dans Outlook et de partage simples, et pour autoriser l’accès aux mêmes données par un large public.

Les utilisateurs d’Outlook 2010 et version ultérieure, d’Outlook 2011 pour Mac et d’Outlook 2016 pour Mac peuvent accéder aux dossiers publics. Cependant, les utilisateurs dont les boîtes aux lettres se trouvent sur les serveurs Exchange 2016 ne pourront pas se connecter aux dossiers publics Exchange 2010 à partir de clients qui utilisent les services web Exchange (EWS), comme Outlook pour Mac. Nous vous recommandons de migrer les dossiers publics hérités vers Exchange 2016 pour que ces utilisateurs puissent encore y accéder.

Outlook sur le web (anciennement appelé Outlook Web App) est pris en charge, mais dans certaines limites. Vous pouvez ajouter des dossiers publics à vos Favoris (dossiers Courrier, Calendrier, Contact) et en supprimer, ainsi qu’effectuer des opérations au niveau des éléments, comme créer, modifier, supprimer et répondre à des billets. Toutefois, vous ne pouvez pas effectuer les actions suivantes dans Outlook sur le web :

  • Créer ou supprimer des dossiers publics

  • Glisser-déplacer du contenu

  • Accéder aux dossiers publics situés sur des serveurs exécutant des versions antérieures d’Exchange

noteRemarque :
Vous pouvez uniquement créer des règles de dossier public qui contiennent l’élément répondre en utilisant un modèle spécifique dans les dossiers publics à extension messagerie. Il peut arriver que des règles préexistantes contenant l’élément répondre en utilisant un modèle spécifique continuent de fonctionner sur des dossiers publics sans extension messagerie. Cela dit, vous ne pouvez pas créer ou modifier de règles comportant cet élément pour ce type de dossiers.

Dans un scénario hybride, Outlook sur le web et Outlook 2011 pour Mac ne sont pas pris en charge pour les dossiers publics intersites. Les utilisateurs doivent être au même emplacement que les dossiers publics pour pouvoir y accéder avec Outlook 2011 pour Mac ou Outlook sur le web. Les utilisateurs d’Outlook 2016 pour Mac peuvent accéder aux dossiers publics dans un scénario hybride, si les procédures sous Procédures de déploiement hybride sont respectées et si la mise à jour Avril 2016 pour Outlook 2016 pour Mac a été installée sur tous les clients.

Pour plus d’informations sur les limites de stockage de dossier public, consultez la rubrique Limites pour les dossiers publics.

Exécutez la commande suivante :

Get-OrganizationConfig | Format-List RootPublicFolderMailbox

Pour obtenir des informations détaillées sur la syntaxe et les paramètres, consultez la rubrique Get-OrganizationConfig.

Exécutez la commande suivante pour créer la première boîte aux lettres de dossier public de la hiérarchie principale et les boîtes aux lettres de la hiérarchie secondaire.

New-Mailbox -PublicFolder -Name <name of public folder>

Pour plus d’informations, consultez la rubrique Créer un dossier public.

Il n’existe aucun paramètre de niveau base de données dans Exchange 2016. Exchange 2016 comprend une fonctionnalité de niveau boîte aux lettres qui permet de spécifier la boîte aux lettres des dossiers publics. Toutefois, par défaut, Exchange calcule automatiquement la boîte aux lettres hiérarchique de chaque utilisateur.

Dans Exchange 2016, les cmdlets Get-PublicFolderStatistics et Get-PublicFolderItemStatistics vous permettent d’obtenir les données de métrique des dossiers publics. Rien n’a changé, il s’agit de la même solution que celle proposée pour Exchange 2013 et Exchange 2010. Les dossiers publics ne nécessitent pas d’autres compléments de création de rapports.

Dans Exchange 2016, le contrôle d’accès en fonction du rôle (RBAC) assure la gestion des autorisations de dossiers publics. Les listes de contrôle d’accès (ACL) ne sont pas utilisées dans Exchange 2016. Vous pouvez utiliser les cmdlets Get-PublicFolderStatistics et Get-PublicFolderItemStatistics pour effectuer un suivi des comptes qui effectuent des tâches administratives, puis contrôler l’accès en conséquence. Pour en savoir plus sur le RBAC, consultez la rubrique Présentation du contrôle d'accès basé sur un rôle.

Pour plus d’informations sur les limites de dossier public, consultez la rubrique Limites pour les dossiers publics.

Dans les versions précédentes d’Exchange, vous pouviez diviser des dossiers publics entre plusieurs bases de données de dossiers publics. Vous pouvez décider de diviser le contenu d’une boîte aux lettres de dossiers publics vers une boîte aux lettres sur la même base de données de boîtes aux lettres ou sur une base de données différente. En règle générale, il est recommandé de placer une partie du contenu sur une base de données distincte afin d’équilibrer le stockage et les E/S.

Tout comme les versions précédentes d’Exchange, vous pouvez définir des limites de rétention sur les éléments. Pour plus d’informations, consultez la rubrique Limites pour les dossiers publics.

Dans Exchange 2010, vous pouviez spécifier les utilisateurs ayant eu accès à des dossiers publics spécifiques. Dans Exchange 2016, vous pouvez définir la boîte aux lettres de dossier public par défaut pour chaque utilisateur. Pour cela, exécutez la cmdlet Set-Mailbox avec le paramètre DefaultPublicFolderMailbox.

Set-Mailbox -Identity kweku@contoso.com -DefaultPublicFolderMailbox "PF_Administration"

Si la boîte aux lettres de dossiers publics de la hiérarchie principale n’est plus disponible, les utilisateurs peuvent afficher, mais pas écrire dans les dossiers publics. Pour empêcher qu’une hiérarchie ne soit plus disponible, il est recommandé d’inclure vos dossiers publics dans un groupe de disponibilité de base de données (DAG). Pour en savoir plus sur les groupes de disponibilité de base de données, consultez la rubrique Groupe de disponibilité de base de données (DAG).

Non. Si vous essayez de modifier la boîte aux lettres de la hiérarchie principale, une erreur se produit.

Oui, la recherche de texte intégral est disponible pour les dossiers publics dans Exchange 2016. Cependant, vous ne pouvez pas effectuer de recherche dans plusieurs dossiers publics.

 
Afficher: