Migration Exchange à basculement

 

Sapplique à :Exchange Online

Dernière rubrique modifiée :2016-12-09

ImportantImportant :
Ce contenu sera retiré prochainement, veuillez mettre à jour tous vos signets vers le nouveau contenu sur https://support.office.com/, spécifiquement : Ce que vous devez savoir sur une migration de messagerie à basculement vers Office 365.

Le tableau de bord de migration du Centre d’administration Exchange (CAE) ou de l’Environnement de ligne de commande Exchange Management Shell vous permet de configurer de nouvelles boîtes aux lettres Exchange Online, puis de procéder à la migration des données des boîtes aux lettres vers Exchange Online à partir de votre serveur Exchange sur site. Ce type de migration est appelé une migration Exchange à basculement, car toutes les boîtes aux lettres locales sont migrées vers Exchange Online en un seul lot de migration. Une migration à basculement vous permet de migrer toutes les boîtes aux lettres locales vers Exchange Online en quelques jours. Nous vous conseillons d’utiliser ce type de migration si vous prévoyez de déplacer l’ensemble de votre système de messagerie vers Office 365 et de gérer les comptes d’utilisateurs dans Office 365. Une opération de migration à basculement vous permet de migrer un maximum de 2 000 boîtes aux lettres de votre organisation Exchange locale vers Exchange Online. Cette méthode de migration déplace uniquement les boîtes aux lettres, les utilisateurs de messagerie, les contacts de messagerie et les groupes à extension messagerie.

Pour en savoir plus et comparer les options de migration des boîtes aux lettres vers Exchange Online, consultez la rubrique Migration de boîtes aux lettres vers Exchange Online. Vous pouvez également utiliser l'option Cloud uniquement dans l'Assistant Déploiement d'Exchange 2013 pour vous aider à sélectionner l'option de migration qui correspond à vos besoins.

Afin d’obtenir des options supplémentaires pour la migration du courrier électronique vers Office 365, consultez la rubrique Migrer le courrier électronique vers Office 365.

Voici une description globale du processus de migration à basculement. Elle comprend les étapes générales réalisées par un administrateur et le processus de migration effectué par Exchange Online. Pour les tâches de préparation et les instructions pas à pas, consultez la rubrique Migration de toutes les boîtes aux lettres vers Exchange Online à l’aide d’une migration à basculement.

RemarqueRemarque :
Avant de pouvoir procéder à la migration de boîtes aux lettres à l'aide d'une migration à basculement, votre organisation Exchange locale doit être un domaine accepté de votre organisation Office 365.
  1. L’administrateur crée et démarre un lot de migration à basculement à l’aide du tableau de bord de migration dans le CAE ou à l’aide de l’Environnement de ligne de commande Exchange Management Shell.

  2. Après que l'administrateur a démarré le lot de migration, Exchange Online effectue les actions suivantes :

    • Il utilise le carnet d'adresses sur votre serveur Exchange local pour identifier les boîtes aux lettres, les groupes de distribution et les contacts à migrer vers votre organisation Office 365.

      ImportantImportant :
      L’attribut WindowsEmailAddress est utilisé en tant que clé primaire de la migration à basculement. De plus, la modification de l’attribut WindowsEmailAddress côté sur site lors de la migration à basculement n’est pas recommandée. Si l’attribut WindowsEmailAddress doit être modifié, nous vous recommandons de supprimer l’attribut MigrationUser cible, ainsi que la boîte aux lettres, le groupe et le contact cibles, puis de redémarrer le lot de migration.
    • Il met en service de nouvelles boîtes aux lettres Exchange Online. Cette partie du processus est appelée la synchronisation initiale. Exchange Online traite jusqu'à N demandes de migration à la fois, où N représente le nombre maximal de migrations simultanées que l'administrateur a spécifié lors de la création du point de terminaison de migration utilisé par le processus de migration. Par défaut, vous pouvez migrer un maximum de 20 boîtes aux lettres en même temps jusqu'à ce que toutes les boîtes aux lettres présentes dans l'organisation locale aient été migrées.

    • Il crée les groupes de distribution et des contacts. Si des groupes locaux bénéficiaient d'une appartenance à un groupe, ceci est récréé au niveau des groupes basés dans le nuage correspondants. Tous les groupes seront configurés comme des groupes de distribution (et non de sécurité) ordinaires. Si la migration d'une boîte aux lettres locale échoue, son utilisateur ne peut pas être ajouté à un groupe de distribution en nuage. Quand la migration de cette boîte aux lettres est effectuée, l'utilisateur est ajouté au groupe.

    • Dans le cadre de la synchronisation initiale, Exchange Online migre les données des boîtes aux lettres (c'est-à-dire, messages électroniques, contacts et éléments du calendrier) à partir de chaque boîte aux lettres locale vers la boîte aux lettres Exchange Online correspondante.

  3. Quand la synchronisation initiale d'un lot de migration est terminée, Exchange Online envoie un message électronique d'état à l'administrateur. Ce message répertorie le nombre de boîtes aux lettres migrées, ainsi que les boîtes aux lettres pour lesquelles la migration a échoué. Le message inclut également des liens vers des rapports statistiques et d'erreurs de migration contenant des informations plus détaillées. Ce rapport contient également un mot de passe de 8 caractères alphanumériques, généré automatiquement, pour chaque boîte aux lettres dont la migration a réussi. Les utilisateurs doivent réinitialiser ce mot de passe quand ils se connectent pour la première fois à leur boîte aux lettres Exchange Online.

  4. Après la fin du processus de synchronisation initiale, les boîtes aux lettres de l'organisation Exchange locale sont synchronisées toutes les 24 heures avec les boîtes aux lettres Exchange Online correspondantes. On appelle cela une synchronisation incrémentielle. Cela signifie que tous les nouveaux messages envoyés aux boîtes aux lettres sur le serveur Exchange local sont copiés vers les boîtes aux lettres Exchange Online correspondantes. Par défaut, la synchronisation incrémentielle est réalisée sur 10 boîtes aux lettres à la fois jusqu'à ce que toutes les boîtes aux lettres aient été synchronisées. La synchronisation incrémentielle continue tant que l'administrateur n'a pas arrêté ou supprimé le lot de migration.

    RemarqueRemarque :
    Pendant la synchronisation incrémentielle, les suppressions réalisées au niveau d'une boîte aux lettres locale sont synchronisées avec la boîte aux lettres Exchange Online correspondante. Cela signifie que si un utilisateur supprime un élément d’une boîte aux lettres sur site précédemment migrée vers Exchange Online, cet élément sera supprimé de la boîte aux lettres Exchange Online.
  5. Après que l'administrateur a résolu tous les problèmes de migration, que toutes les boîtes aux lettres locales ont été migrées et que les utilisateurs utilisent leur boîte aux lettres Exchange Online (et non leur boîte aux lettres locale), l'administrateur met à jour l'enregistrement MX de l'organisation de sorte que ce dernier pointe vers le système de messagerie Office 365 de celle-ci. Les messages électroniques sont alors remis directement aux boîtes aux lettres Exchange Online des utilisateurs.

  6. Quand la modification apportée à l'enregistrement MX a été propagée et que le courrier électronique transite directement vers les boîtes aux lettres Exchange Online, l'administrateur supprime le lot de migration à basculement. Après la suppression du lot, les boîtes aux lettres situées dans l'organisation Exchange locale ne sont plus synchronisées avec les boîtes aux lettres Exchange Online.

  7. L'administrateur effectue des tâches de post-configuration pour terminer la transition vers Exchange Online et Office 365, par exemple :

    • attribuer des licences aux utilisateurs d'Office 365 ;

    • créer un enregistrement DNS de découverte automatique pour votre organisation Office 365. L’enregistrement DNS CNAME de découverte automatique doit pointer vers Office 365 dans les DNS interne et externe après la migration afin que le client Outlook se connecte à la bonne boîte aux lettres.

      RemarqueRemarque :
      Dans Exchange 2007, Exchange 2010 et Exchange 2013, vous devez également définir Set-ClientAccessServer AutodiscoverInternalConnectionURI sur Null.
    • mettre hors service des serveurs Exchange locaux (facultatif).

Fonctionnement du processus de migration à basculement

 
Afficher: