Conservation des en-têtes des messages électroniques Exchange internes

 

Sapplique à :Exchange Online, Exchange Online Protection

Dernière rubrique modifiée :2015-03-12

Lorsque vous créez des connecteurs, vous pouvez conserver les en-têtes de message électronique Exchange internes ou les supprimer lorsqu’un message transite par un connecteur. Nous recommandons de les conserver, car les serveurs Exchange peuvent ainsi communiquer de précieuses informations.

Lorsque vous choisissez de conserver les en-têtes de message électronique Exchange, vous indiquez que les informations contenues dans chaque en-tête de message doivent être conservées et qu’elles doivent continuer d’être associées au message pendant que celui-ci est transféré par un connecteur. Vous n’êtes pas tenu de conserver les informations d’en-tête avec le message électronique.

Les en-têtes de message électronique sont particulièrement utiles en cas de déploiement hybride, qui comprend des boîtes aux lettres dans Exchange Online et sur votre serveur de messagerie (également appelé serveur local). Le plus souvent, lorsque vous utilisez l’Assistant Configuration hybride pour configurer votre déploiement hybride, vous n’avez pas besoin d’apporter des modifications aux connecteurs dans le Centre d’administration Exchange. Pour plus d’informations sur la configuration d’un déploiement hybride, consultez la rubrique Déploiements hybrides Exchange Server. Même si vous n’utilisez pas un déploiement hybride, les informations d’en-tête peuvent être utiles à d’autres systèmes de messagerie électronique par la suite et, pour cette raison, nous vous recommandons de conserver les en-têtes.

L’en-tête est un enregistrement ou un journal de données concernant le message, sans être le corps du message lui-même. Lorsqu’Exchange traite des messages, il s’agit d’une opération complexe qui est divisée en une série d’étapes. Par exemple, Exchange peut retrouver chaque serveur sur lequel un message a transité et à quel moment cet événement s’est produit. Exchange peut vérifier si les messages sont conformes aux besoins de votre entreprise au cas où vous avez configuré des types de filtrage, si les messages contiennent une adresse de destination précise, même si un message a été vérifié pour détecter la présence d’un éventuel programme malveillant, etc. Un certain nombre d’étapes sont impliquées et Exchange les décompose en tâches distinctes. Lorsque chaque tâche est démarrée ou terminée, une petite quantité d’informations peut être ajoutée à l’en-tête du message. Les informations décrivent la condition du message par rapport à l’ensemble des différentes tâches. L’en-tête du message accompagne le message d’origine, mais il n’est généralement pas affiché pour le destinataire.

 
Afficher: