Identification du courrier électronique à partir de votre serveur de messagerie

 

Sapplique à :Exchange Online, Exchange Online Protection

Dernière rubrique modifiée :2016-12-15

Office 365 accepte et traite uniquement les courriers électroniques pour ses clients. Le courrier électronique est rejeté, sauf s’il est envoyé par ou destiné à des clients Office 365.

Si vous avez des boîtes aux lettres hébergées sur vos propres serveurs de messagerie (également appelés serveurs locaux), vous devez configurer un connecteur pour autoriser Office 365 à identifier et accepter les courriers électroniques envoyés par les serveurs de messagerie de votre organisation. Office 365 applique à vos règles de transport et de protection contre les courriers indésirables, puis remet le courrier électronique aux destinataires de votre organisation ou le transmet sur Internet.

Pour qu’Office 365 autorise les courriers électroniques provenant de serveurs appartenant à votre organisation, choisissez l’une des manières suivantes pour aider Office 365 à identifier votre serveur de messagerie :

  • Utilisation du certificat numérique associé à votre serveur de messagerie (recommandé). Les certificats numériques permettent de sécuriser la communication entre votre serveur de messagerie (en local) et Office 365. Un certificat provenant d’une autorité de certification (CA) approuvée par un tiers doit être installé sur votre serveur d’accès client ou de transport Edge local. Il est également préférable que le nom commun ou l’autre nom d’objet de votre certificat corresponde au domaine SMTP principal de votre organisation. Pour obtenir des certificats dans Exchange Server 2013, voir la page relative à la configuration des certificats Exchange.

  • Utilisation de l’adresse IP de votre serveur de messagerie. Nous vous recommandons d’utiliser un certificat. Toutefois, vous pouvez aussi indiquer l’adresse IP ou la plage d’adresses IP de votre serveur de messagerie connecté à Internet.

Pour utiliser la certification numérique, cliquez sur En vérifiant que le nom de l’objet du certificat utilisé par le serveur d’envoi pour s’authentifier auprès d’Office 365 correspond à ce nom de domaine . Puis entrez le nom d’objet du certificat qui correspond au nom de domaine associé à votre serveur de messagerie connecté à Internet. Par exemple, un nom d’objet de certificat dans ce contexte peut être mail.Contoso.com. Lorsque vous sélectionnez cette option, pour qu’Office 365 accepte les courriers envoyés à partir de votre propre serveur de messagerie, les conditions suivantes doivent être réunies :

  • Les connexions doivent disposer d’un nom de certificat correspondant.

  • Au moins l’un des domaines suivants doit être un domaine vérifié et accepté dans Office 365 :

    • Domaine de l’expéditeur

    • Domaine du destinataire

    • Nom de domaine correspondant au nom d’objet du certificat

Au moins l’une de ces deux conditions doit être remplie. Dans le cas contraire, le courrier électronique est rejeté par Office 365. Pour plus d’informations sur les domaines acceptés, voir Gestion des domaines acceptés dans Exchange Online.

Si vous souhaitez envoyer un courrier électronique vers ou depuis des sous-domaines, ces derniers doivent être définis comme des domaines acceptés ou inclus dans la définition d’un domaine parent accepté. Pour plus de détails, voir Activer le flux de messagerie pour les sous-domaines dans Exchange Online.

Pour utiliser l’adresse IP, cliquez sur En vérifiant que l’adresse IP du serveur d’envoi correspond à l’une de ces adresses IP qui appartiennent à votre organisation. Cliquez ensuite sur le signe plus (+) pour saisir l’adresse IP de votre serveur de messagerie. Cliquez sur le signe plus (+) à nouveau si vous disposez d’adresses IP supplémentaires qu’Office 365 doit identifier en tant que serveurs de messagerie de votre organisation.

Lorsque vous sélectionnez cette option, pour qu’Office 365 accepte les courriers électroniques envoyés à partir de votre propre serveur de messagerie, les conditions suivantes doivent être réunies :

  • L’adresse IP de votre serveur de messagerie doit être comprise dans la plage d’adresses IP que vous indiquez pour le connecteur.

  • Le domaine de l’expéditeur ou les domaines de tous les destinataires doivent être définis comme des domaines acceptés dans Office 365.

Au moins l’une de ces deux conditions doit être remplie. Dans le cas contraire, le courrier électronique est rejeté par Office 365. Pour plus d’informations sur les domaines acceptés, voir Gestion des domaines acceptés dans Exchange Online.

RemarqueRemarque :
Il est essentiel que vous indiquiez des plages d’adresses IP qui appartiennent exclusivement à votre organisation de façon à ce qu’Office 365 puisse identifier les courriers électroniques provenant de votre propre serveur de messagerie. Par exemple, vous ne pouvez pas ajouter de plages d’adresses IP appartenant à Microsoft. En outre, n’utilisez pas d’adresse IP que vous partagez avec des tiers. Par exemple, n’utilisez pas une adresse IP appartenant à un fournisseur de filtrage de messagerie externe, car il est possible qu’il la partage avec d’autres clients. Pour plus d’informations sur la configuration d’un connecteur pour acheminer les courriers électroniques entre Office 365 et vos propres serveurs de messagerie, voir Configurer des connecteurs pour router les messages entre Office 365 et vos propres serveurs de messagerie.
 
Afficher: