Migrer une installation Reporting Services (mode natif)

 

Cette rubrique fournit des instructions détaillées de migration de l’une des versions prises en charge suivantes d’un déploiement en mode natif de Reporting Services vers une nouvelle instance de SQL Server 2016 Reporting Services :

  • SQL Server 2014

  • SQL Server 2012

  • SQL Server 2008 R2

  • SQL Server 2008

S'applique à : Mode natif de Reporting Services.

Pour plus d’informations sur la migration d’un déploiement en mode SharePoint de Reporting Services, consultez Migrer une installation Reporting Services (mode SharePoint).

La migration s'entend ici comme étant le déplacement de fichiers de données d'application vers une nouvelle instance de SQL Server 2016. Voici quelques raisons courantes pour lesquelles vous devez migrer votre installation :

  • Vous disposez d'un déploiement à grande échelle ou d'un temps d'exécution spécifique.

  • Vous modifiez le matériel ou la topologie de votre installation.

  • Vous rencontrez un problème qui empêche la mise à niveau.

Le processus de migration pour Reporting Services comprend des étapes manuelles et des étapes automatiques. Les tâches suivantes sont inhérentes au processus de migration d'un serveur de rapports :

  • Sauvegardez les fichiers de base de données, de configuration et d'application.

  • Sauvegardez la clé de chiffrement.

  • Installez une nouvelle instance de SQL Server 2016. Si vous utilisez le même matériel, installez SQL Server 2016 côte à côte avec votre installation existante, si elle est d'une des versions prises en charge.

    System_CAPS_ICON_tip.jpg Astuce


    Une installation côte à côte peut nécessiter l'installation de SQL Server 2016 comme instance nommée.

  • Déplacez la base de données du serveur de rapports et les autres fichiers d'application de votre installation existante vers votre nouvelle installation SQL Server 2016.

  • Déplacez tous les fichiers d'application personnalisés vers la nouvelle installation.

  • Configurez le serveur de rapports.

  • Modifiez RSReportServer.config pour y inclure tous les paramètres personnalisés de votre installation précédente.

  • Le cas échéant, configurez des listes de contrôle d’accès (ACL, Access Control List) personnalisées pour le nouveau groupe du service Windows Reporting Services.

  • Supprimez les applications et outils inutiles après avoir vérifié que la nouvelle instance est complètement opérationnelle.

Des restrictions s'appliquent pour les éditions de SQL Server qui hébergent la base de données du serveur de rapports. Consultez la rubrique suivante si vous réutilisez une base de données du serveur de rapports créée dans une installation précédente.

Vous ne pouvez pas renommer la base de données du serveur de rapports. L'identité de la base de données est enregistrée dans des procédures stockées du serveur de rapports lors de la création de la base de données. Renommer les bases de données primaires ou temporaires du serveur de rapports provoque des erreurs lors de l'exécution des procédures, invalidant alors votre installation du serveur de rapports.

Si le nom de la base de données de l'installation existante ne convient pas pour la nouvelle installation, vous devez envisager de créer une base de données portant le nom souhaité, puis de charger les données d'application existantes à l'aide des techniques énumérées ci-dessous :

  • Écrivez un script Visual Basic qui appelle des méthodes SOAP du service Web Report Server pour copier des données entre des bases de données. Vous pouvez utiliser l'utilitaire RS.exe pour exécuter le script. Pour plus d’informations sur cette approche, consultez Scripts et PowerShell avec Reporting Services.

  • Écrivez du code qui appelle le fournisseur WMI pour copier des données entre des bases de données. Pour plus d’informations sur cette approche, consultez Accès au fournisseur WMI de Reporting Services.

  • Si vous avez seulement quelques éléments, vous pouvez publier de nouveau les rapports, les modèles de rapport et les sources de données partagées du Concepteur de rapports, du Générateur de modèles et du Générateur de rapports sur le nouveau serveur de rapports. Vous devez recréer les attributions de rôles, les abonnements, les planifications partagées, les planifications d'instantanés de rapports, les propriétés personnalisées que vous définissez sur les rapports ou d'autres éléments, la sécurité des éléments de modèle et les propriétés que vous définissez sur le serveur de rapports. L'historique de rapport et les données du journal des exécutions des rapports seront perdus.

Même si vous effectuez une migration et non une mise à niveau de l'installation, pensez à exécuter le Conseiller de mise à niveau sur votre installation existante ; cela vous permettra d'identifier les problèmes susceptibles d'affecter la migration. Cette étape est particulièrement utile si vous migrez un serveur de rapports que vous n'avez pas installé ou configuré vous-même. En exécutant le Conseiller de mise à niveau, vous pouvez trouver des informations sur des paramètres personnalisés qui peuvent ne pas être pris en charge dans une nouvelle installation de SQL Server 2016.

Vous devez en outre prendre connaissance de plusieurs modifications importantes introduites dans SQL Server 2016 et décrites ci-dessous, qui affecteront la manière dont vous migrerez votre installation.

  • Le nouveau portail web a remplacé le Gestionnaire de rapports.

  • Depuis SQL Server 2008, IIS n'est plus indispensable. Si vous effectuez une migration d'une installation du serveur de rapports vers un nouvel ordinateur, il n'est pas nécessaire d'ajouter le rôle de serveur Web. De plus, la procédure de configuration des URL et de l'authentification diffère par rapport à la précédente version, de même que les techniques et outils de diagnostic et de résolution des problèmes.

  • Le service web Report Server, le portail web et le service Windows Report Server s’exécutent sous le même compte. Toutes les trois lisent les paramètres de configuration du fichier RSReportServer.config.

  • Le portail web et SQL Server Management Studio sont conçus de manière à supprimer les fonctionnalités à double emploi. Chaque outil prend en charge un ensemble de tâches distinct.

  • Les filtres ISAPI ne sont pas pris en charge dans SQL Server 2008 Reporting Services et versions ultérieures. Si vous utilisez des filtres ISAPI, vous devez reconcevoir votre solution de création de rapports avant la migration.

  • Les restrictions d’adresse IP ne sont pas prises en charge dans SQL Server 2008 Reporting Services et versions ultérieures. Si vous utilisez des restrictions d'adresse IP, vous devez revoir votre solution de création de rapports avant la migration ou utiliser une technologie telle qu'un pare-feu, un routeur ou un traducteur d'adresses réseau (NAT, Network Address Translation) pour configurer des adresses restreintes pouvant accéder au serveur de rapports.

  • Les certificats SSL (Secure Sockets Layer) clients ne sont pas pris en charge dans SQL Server 2008 Reporting Services et versions ultérieures. Si vous utilisez des certificats SSL clients, vous devez reconcevoir votre solution de création de rapports avant la migration.

  • Si vous utilisez un type d’authentification autre que l’authentification intégrée de Windows, vous devez mettre à jour l’élément <AuthenticationTypes> dans le fichier RSReportServer.config avec un type d’authentification pris en charge. Les types d'authentification pris en charge sont NTLM, Kerberos, Negotiate et Basic. Les authentifications Digest, .NET Passport et anonyme ne sont pas prises en charge dans SQL Server 2008 Reporting Services et versions ultérieures.

  • Si vous utilisez des feuilles de style en cascade personnalisées dans votre environnement de création de rapports, elles ne seront pas migrées. Vous devez les déplacer manuellement après la migration.

Pour plus d’informations sur les changements effectués dans SQL Server 2016 Reporting Services, consultez la documentation relative au Conseiller de mise à niveau et Nouveautés de Reporting Services (SSRS).

Avant d'installer une nouvelle instance de Reporting Services, assurez-vous de sauvegarder tous les fichiers de votre installation actuelle.

  1. Sauvegardez la clé de chiffrement de la base de données du serveur de rapports. Cette étape est cruciale pour le succès de la migration. En effet, à un stade plus avancé du processus de migration, vous devrez la restaurer pour rendre au serveur de rapports l'accès aux données chiffrées. Pour sauvegarder la clé, utilisez le Gestionnaire de configuration de Reporting Services.

  2. Sauvegardez la base de données du serveur de rapports en utilisant l'une des méthodes prises en charge pour la sauvegarde d'une base de données SQL Server. Pour plus d’informations, consultez les instructions relatives à la sauvegarde de la base de données du serveur de rapports dans Déplacement des bases de données du serveur de rapports vers un autre ordinateur (en mode natif SSRS).

  3. Sauvegardez les fichiers de configuration du serveur de rapports. Les fichiers à sauvegarder sont les suivants :

    1. Rsreportserver.config

    2. Rswebapplication.config

    3. Rssvrpolicy.config

    4. Rsmgrpolicy.config

    5. Reportingservicesservice.exe.config

    6. Web.config pour les applications ASP.NET Report Server et Gestionnaire de rapports.

    7. Machine.config pour ASP.NET si vous l'avez modifié pour les opérations du serveur de rapports.

Installez une nouvelle instance du serveur de rapports en mode fichiers uniquement ; vous pourrez ainsi la configurer pour une utilisation de valeurs autres que celles définies par défaut. Pour une installation via la ligne de commande, utilisez l’argument FilesOnly. Dans l’Assistant Installation, sélectionnez l’option Installer, mais ne pas configurer le serveur de rapports.

Cliquez sur l'un des liens suivants pour obtenir des instructions sur l'installation d'une nouvelle instance de Reporting Services :

La base de données du serveur de rapports contient des rapports publiés, des modèles, des sources de données partagées, des planifications, des ressources, des abonnements et des dossiers. Elle contient également des propriétés système et d'élément, ainsi que les autorisations d'accès au contenu du serveur de rapports.

Si votre migration comprend l'utilisation d'une autre instance du Moteur de base de données, vous devez déplacer la base de données du serveur de rapports vers la nouvelle instance du Moteur de base de données. Si vous utilisez la même instance de Moteur de base de données, passez à la section Déplacement des assemblys ou extensions personnalisés.

Pour déplacer la base de données du serveur de rapports, procédez comme suit :

  1. Choisissez l'instance Moteur de base de données à utiliser. SQL Server 2016 Reporting Services exige que vous utilisiez une des versions suivantes pour héberger la base de données du serveur de rapports :

    • SQL Server 2016

    • SQL Server 2014

    • SQL Server 2012

    • SQL Server 2008 R2

    • SQL Server 2008

  2. Démarrez SQL Server Management Studio et connectez-vous au Moteur de base de données.

  3. Créez le rôle RSExecRole dans les bases de données système si le Moteur de base de données n’a jamais hébergé une base de données du serveur de rapports. Pour plus d’informations, consultez Créer le rôle RSExecRole.

  4. Suivez les instructions fournies dans Déplacement des bases de données du serveur de rapports vers un autre ordinateur (en mode natif SSRS).

N'oubliez pas que la base de données du serveur de rapports et la base de données temporaire dépendent l'une de l'autre et doivent être déplacées simultanément. Ne copiez pas les bases de données ; la copie ne transfère pas tous les paramètres de sécurité vers la nouvelle installation. Ne déplacez pas de travaux de l'Agent SQL Server pour les opérations planifiées du serveur de rapports. Le serveur de rapports recrée automatiquement ces travaux.

Si votre installation comprend des éléments de rapport, des assemblys ou des extensions personnalisés, vous devez redéployer les composants personnalisés. Si vous n’utilisez pas des composants personnalisés, passez à la section Configuration du serveur de rapports.

Pour redéployer les composants personnalisés, procédez comme suit :

  1. Déterminez si les assemblys sont pris en charge ou doivent être recompilés :

    • Les extensions de sécurité personnalisées doivent être réécrites à l’aide de l’interface IAuthenticationExtension2.

    • Les extensions de rendu personnalisées pour SQL Server 2008 Reporting Services doivent être réécrites à l’aide du modèle objet de rendu.

    • Les convertisseurs HTML 3.2 et HTML OWC ne sont pas pris en charge dans SQL Server 2008 Reporting Services et versions ultérieures.

    • Les autres assemblys personnalisés ne devraient pas nécessiter de recompilation.

  2. Déplacez les assemblys vers le nouveau serveur de rapports et les dossiers \bin du Gestionnaire de rapports. Dans SQL Server 2016, les binaires de serveur de rapports se trouvent à l’emplacement suivant pour l’instance de SQL Server 2016 Reporting Services par défaut :

    \Program files\Microsoft SQL Server\MSRS13.MSSQLSERVER\Reporting Services\ReportServer\bin

  3. Modifiez les fichiers de configuration de façon à y ajouter des entrées pour votre composant personnalisé. Les entrées à ajouter dépendent du type d'assembly que vous utilisez. Pour obtenir des instructions sur l'endroit où placer des fichiers et ajouter des entrées de configuration, consultez les rubriques suivantes :

    1. Déploiement d'un assembly personnalisé

    2. Procédure : déployer un élément de rapport personnalisé

    3. Déploiement d'une extension pour le traitement des données

    4. Déploiement d'une extension de remise

    5. Déploiement d'une extension de rendu

    6. Implémentation d'une extension de sécurité

Configurez les URL du service Web Report Server et du Gestionnaire de rapports, ainsi que la connexion à la base de données du serveur de rapports.

Si vous migrez un déploiement avec montée en puissance parallèle, mettez tous les nœuds du serveur de rapports hors connexion et migrez les serveurs un par un. Une fois que le premier serveur de rapports est migré et qu'il se connecte avec succès à la base de données du serveur de rapports, la version de la base de données du serveur de rapports est automatiquement mise à niveau vers la version de la base de donnée SQL Server 2016.

System_CAPS_ICON_important.jpg Important


Si l'un des serveurs de rapports dans le déploiement avec montée en puissance parallèle est en ligne et n'a pas été migré, il peut rencontrer une exception rsInvalidReportServerDatabase parce qu'il utilise un schéma plus ancien lorsqu'il est connecté aux éléments mis à niveau.

System_CAPS_ICON_note.jpg Remarque


Si le serveur de rapports que vous avez migré a été configuré comme base de données partagée pour un déploiement avec montée en puissance parallèle, vous devez supprimer toutes les anciennes clés de chiffrement de la table Keys dans la base de données ReportServer avant de configurer le service de serveur de rapports. Si les clés ne sont pas supprimées, le serveur de rapports migré essaiera de s'initialiser en mode de déploiement avec montée en puissance parallèle. Pour plus d’informations, consultez Ajouter et supprimer des clés de chiffrement pour un déploiement évolutif (Gestionnaire de configuration de SSRS) et Configurer et gérer des clés de chiffrement (Gestionnaire de configuration de SSRS).

Les clés de montée en puissance parallèle ne peuvent pas être supprimées à l'aide du Gestionnaire de configuration Reporting Services. Les anciennes clés doivent être supprimées de la table Keys dans la base de données ReportServer à l’aide de SQL Server Management Studio. Supprimez toutes les lignes dans la table Keys. Cela effacera la table et la préparera en vue de la restauration de la clé symétrique uniquement, comme documenté dans les étapes suivantes.

Avant de supprimer les clés, il est recommandé de d'abord sauvegarder la clé de chiffrement symétrique. Vous pouvez utiliser le Gestionnaire de configuration Reporting Services pour sauvegarder la clé. Ouvrez le Gestionnaire de configuration, cliquez sur l’onglet Clés de chiffrement, puis sur le bouton Sauvegarder. Vous pouvez également écrire un script de commandes WMI afin de sauvegarder la clé de chiffrement. Pour plus d’informations sur les expressions WMI, consultez Méthode BackupEncryptionKey (WMI MSReportServer_ConfigurationSetting).

  1. Démarrez le Gestionnaire de configuration de Reporting Services et connectez-vous à l'instance de Reporting Services que vous venez d'installer. Pour plus d’informations, consultez Gestionnaire de configuration de Reporting Services (mode natif).

  2. Configurez les URL du serveur de rapports et du Gestionnaire de rapports. Pour plus d’informations, consultez Configurer une URL (Gestionnaire de configuration de SSRS).

  3. Configurez la base de données du serveur de rapports, en sélectionnant la base de données du serveur de rapports de votre installation précédente. Une fois la configuration réussie, les services de serveur de rapports redémarreront et, une fois la connexion établie avec la base de données du serveur de rapports, la base de données sera mise à niveau automatiquement vers SQL Server 2016 Reporting Services. Pour plus d’informations sur l’exécution de l’Assistant Modification de base de données que vous utilisez pour créer ou sélectionner une base de données du serveur de rapports, consultez Créer une base de données du serveur de rapports en mode natif (Gestionnaire de configuration de SSRS).

  4. Restaurez les clés de chiffrement. Cette étape est indispensable pour activer le chiffrement réversible sur les chaînes de connexion préexistantes et les informations d'identification déjà présentes dans la base de données du serveur de rapports. Pour plus d’informations, consultez Back Up and Restore Reporting Services Encryption Keys.

  5. Si vous avez installé le serveur de rapports sur un nouvel ordinateur et que vous utilisez le Pare-feu Windows, assurez-vous que le port TCP sur lequel le serveur de rapports est à l'écoute est ouvert. Par défaut, il s'agit du port 80. Pour plus d’informations, consultez Configurer un pare-feu pour accéder au serveur de rapports.

  6. Si vous souhaitez administrer votre serveur de rapports en mode natif localement, vous devez configurer le système d'exploitation pour permettre l'administration locale à l'aide du Gestionnaire de rapports. Pour plus d’informations, consultez Configurer un serveur de rapports en mode natif pour l’administration locale (SSRS).

Si vous avez modifié le fichier RSReportServer.config ou RSWebApplication.config dans l'installation précédente, vous devez apporter les mêmes modifications au nouveau fichier RSReportServer.config. La liste suivante résume certaines des raisons pour lesquelles vous avez pu modifier le fichier de configuration précédent et fournit des liens vers des informations supplémentaires sur la manière de configurer les mêmes paramètres dans SQL Server 2016.

PersonnalisationInformations
Remise du courrier électronique du serveur de rapports avec des paramètres personnalisésParamètres de messagerie : mode natif de Reporting Services (Gestionnaire de configuration).
Paramètres d'informations de périphériquePersonnaliser les paramètres d'extension de rendu dans RSReportServer.Config

Dans SQL Server 2016 Reporting Services (SSRS), il existe un groupe de service, le groupe de service Windows Reporting Services, utilisé pour créer des listes de contrôle d’accès (ACL) de sécurité pour toutes les clés de Registre, les fichiers et les dossiers installés avec SQL Server 2016 Reporting Services. Ce nom de groupe Windows apparaît au format SQLServerReportServerUser$<nom_ordinateur>$<nom_instance>.

  1. Testez les répertoires virtuels du serveur de rapports et de portail web en ouvrant un navigateur et en tapant une adresse URL dans le champ approprié. Pour plus d’informations, consultez Vérifier une installation de Reporting Services.

  2. Testez les rapports et assurez-vous qu'ils contiennent les données attendues. Passez en revue les informations de la source de données pour vérifier si ses informations de connexion sont toujours spécifiées. Le serveur de rapports utilise le modèle objet des rapports SQL Server 2016 pour le traitement et le rendu des rapports, mais il ne remplace pas les constructions SQL Server 2008, SQL Server 2008 R2, SQL Server 2012 ni SQL Server 2014 par de nouveaux éléments RDL (Report Definition Language). Pour en savoir plus sur l’exécution de rapports existants sur un serveur de rapports SQL Server 2016, consultez Rapports de mise à niveau.

Une fois que vous avez effectué avec succès une migration de votre serveur de rapports vers une instance de SQL Server 2016 Reporting Services, vous pouvez éventuellement effectuer les étapes suivantes pour supprimer des programmes et des fichiers qui ne sont plus nécessaires.

  1. Désinstallez la version précédente de Reporting Services si elle n'est plus nécessaire. Cette étape ne supprime pas les éléments suivants, mais vous pouvez les supprimer manuellement si vous n'en avez plus besoin :

    • Ancienne base de données du serveur de rapports

    • Rôle RsExec

    • Comptes de service du serveur de rapports

    • Pool d'applications du service Web Report Server

    • Répertoires virtuels pour le serveur de rapports et le Gestionnaire de rapports

    • Fichiers journaux du serveur de rapports

  2. Supprimez IIS si vous n'en avez plus besoin sur cet ordinateur.

Migrer une installation Reporting Services (mode SharePoint)
Base de données du serveur de rapports (SSRS en mode natif)
Mettre à niveau et migrer Reporting Services
Compatibilité descendante de Reporting Services
Gestionnaire de configuration de Reporting Services (mode natif)

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher: