PRINT (Transact-SQL)

 

**CETTE RUBRIQUE S’APPLIQUE À :** ![](../Image/Applies%20to/yes.png)SQL Server \(à partir de la version 2008\) ![](../Image/Applies%20to/yes.png)Azure SQL Database ![](../Image/Applies%20to/yes.png)Azure SQL Data Warehouse ![](../Image/Applies%20to/yes.png)Parallel Data Warehouse

Retourne un message défini par l'utilisateur au client.

S'applique à : SQL Server (SQL Server 2008 jusqu'à la version actuelle), Base de données Azure SQL.

Topic link icon Conventions de la syntaxe Transact-SQL

  
PRINT msg_str | @local_variable | string_expr  

msg_str
Chaîne de caractères ou constante de chaîne Unicode. Pour plus d'informations, consultez Constantes (Transact-SQL).

@ local_variable
Variable de tout type de données caractères valide. @local_variable doit être de type char, nchar, varchar ou nvarchar, ou doit pouvoir être implicitement converti dans ces types de données.

string_expr
Expression qui retourne une chaîne. Cet argument peut inclure des valeurs littérales concaténées, des fonctions et des variables. Pour plus d'informations, consultez Expressions (Transact-SQL).

Une chaîne de message peut contenir jusqu'à 8 000 caractères s'il s'agit d'une chaîne non-Unicode, et 4 000 caractères s'il s'agit d'une chaîne Unicode. Les chaînes plus longues sont tronquées. Les types de données nvarchar(max) et varchar(max) sont tronqués en types de données inférieurs à varchar(8000) et nvarchar(4000).

L'instruction RAISERROR peut également être utilisée pour retourner des messages. Elle présente trois avantages par rapport à l'instruction PRINT :

  • RAISERROR prend en charge la substitution des arguments dans un message d'erreur, grâce un mécanisme semblable à la fonction printf de la bibliothèque standard en langage C.

  • RAISERROR peut spécifier un numéro d'erreur unique, une gravité et un code d'état en plus du message textuel.

  • RAISERROR peut être utilisée pour retourner des messages définis par l'utilisateur, tels qu'ils sont créés par la procédure stockée système sp_addmessage.

A.Impression sous condition (IF EXISTS)

L'exemple suivant utilise l'instruction PRINT pour retourner un message sous condition.

IF @@OPTIONS & 512 <> 0  
    PRINT N'This user has SET NOCOUNT turned ON.';  
ELSE  
    PRINT N'This user has SET NOCOUNT turned OFF.';  
GO  

B.Construction et affichage d'une chaîne

L'exemple suivant convertit les résultats de la fonction GETDATE dans le type nvarchar et le concatène avec un texte littéral à retourner à l'aide de PRINT.

-- Build the message text by concatenating  
-- strings and expressions.  
PRINT N'This message was printed on '  
    + RTRIM(CAST(GETDATE() AS nvarchar(30)))  
    + N'.';  
GO  
-- This example shows building the message text  
-- in a variable and then passing it to PRINT.  
-- This was required in SQL Server 7.0 or earlier.  
DECLARE @PrintMessage nvarchar(50);  
SET @PrintMessage = N'This message was printed on '  
    + RTRIM(CAST(GETDATE() AS nvarchar(30)))  
    + N'.';  
PRINT @PrintMessage;  
GO  

Types de données (Transact-SQL)
DECLARE @local_variable (Transact-SQL)
RAISERROR (Transact-SQL)

Ajouts de la communauté

Afficher: