Propriétés de la base de données (page Options)

 

S’applique à : SQL Server 2016

CETTE RUBRIQUE S’APPLIQUE À :ouiSQL Server (à partir de la version 2016)nonAzure SQL DatabasenonAzure SQL Data WarehousenonParallel Data Warehouse

Utilisez cette page pour consulter ou modifier les options de la base de données sélectionnée. Pour plus d’informations sur les options disponibles dans cette page, consultez ALTER DATABASE SET Options (Transact-SQL) et ALTER DATABASE SCOPED CONFIGURATION (Transact-SQL).

Classement
Spécifiez le classement de la base de données en le sélectionnant dans la liste. Pour plus d’informations, voir Set or Change the Database Collation.

Mode de récupération
Spécifiez l’un des modèles suivants pour la récupération de la base de données : Complet, Journalisé en bloc ou Simple. Pour plus d’informations sur les modes de récupération, consultez Modes de récupération (SQL Server).

Niveau de compatibilité
Spécifiez la version la plus récente de SQL Server prise en charge par la base de données. Les valeurs possibles sont SQL Server 2014 (120), SQL Server 2012 (110) et SQL Server 2008 (100). Lorsqu'une base de données SQL Server 2005 est mise à niveau vers SQL Server 2014, le niveau de compatibilité de cette base de données passe de 90 à 100. Le niveau de compatibilité 90 n'est pas pris en charge dans SQL Server 2014. Pour plus d’informations, consultez Niveau de compatibilité ALTER DATABASE (Transact-SQL).

Type de relation contenant-contenu
Spécifiez aucun ou partiel pour indiquer s'il s'agit d'une base de données à relation contenant-contenu. Pour plus d'informations sur les bases de données à relation contenant-contenu, consultez Contained Databases. La propriété de serveur Activer les bases de données à relation contenant-contenu doit être définie sur TRUE pour qu'une base de données puisse être configurée comme étant à relation contenant-contenu.

System_CAPS_ICON_important.jpg Important


L'activation de bases de données à relation contenant-contenu partielle transfère le contrôle de l'accès à l'instance de SQL Server aux propriétaires de la base de données. Pour plus d’informations, voir Security Best Practices with Contained Databases.

Fermeture automatique
Spécifiez si la base de données doit être fermée proprement et doit libérer des ressources lorsque le dernier utilisateur ferme sa session. Les valeurs possibles sont True et False. Lorsque la valeur est True, la base de données est fermée proprement et ses ressources sont libérées à la fermeture de session du dernier utilisateur.

Création automatique des statistiques incrémentielles
Spécifiez si utiliser l'option incrémentielle lorsque les statistiques par partition sont créées. Pour plus d’informations sur les statistiques incrémentielles, consultez CREATE STATISTICS (Transact-SQL).

Création automatique des statistiques
Spécifiez si la base de données doit automatiquement créer les statistiques d'optimisation manquantes. Les valeurs possibles sont True et False. Lorsque la valeur est True, toutes les statistiques manquantes requises par une requête pour l'optimisation sont créées automatiquement durant l'optimisation. Pour plus d’informations, consultez CREATE STATISTICS (Transact-SQL).

Réduction automatique
Spécifiez si les fichiers de base de données peuvent faire l'objet d'une réduction de taille périodique. Les valeurs possibles sont True et False. Pour plus d’informations, voir Shrink a Database.

Mise à jour automatique des statistiques
Spécifiez si la base de données doit automatiquement mettre à jour les statistiques d'optimisation obsolètes. Les valeurs possibles sont True et False. Quand la valeur est True, toutes les statistiques obsolètes requises par une requête pour l’optimisation sont créées automatiquement durant l’optimisation. Pour plus d’informations, consultez CREATE STATISTICS (Transact-SQL).

Mise à jour automatique des statistiques de manière asynchrone
Quand la valeur est True, les requêtes à l’origine d’une mise à jour automatique de statistiques obsolètes n’attendent pas la fin de la mise à jour des statistiques pour effectuer la compilation. Les requêtes suivantes utiliseront les statistiques mises à jour une fois celles-ci disponibles.

Quand la valeur est False, les requêtes à l’origine d’une mise à jour automatique des statistiques obsolètes attendent de pouvoir utiliser les statistiques mises à jour dans le plan d’optimisation des requêtes.

L'attribution de la valeur True à cette option n'a aucun effet, sauf si l'option Mise à jour automatique des statistiques a également la valeur True.

Dans les bases de données à relation contenant-contenu, certains paramètres généralement configurés au niveau serveur peuvent l'être au niveau de la base de données.

LCID de la langue de texte intégral par défaut
Spécifie une langue par défaut pour les colonnes de texte intégral indexées. L'analyse linguistique des données de texte intégral indexées dépend de la langue des données. La valeur par défaut de cette option est la langue du serveur. Pour connaître le langue correspondant au paramètre affiché, consultez sys.fulltext_languages (Transact-SQL).

Langue par défaut
Spécifie la langue par défaut pour tous les nouveaux utilisateurs de base de données à relation contenant-contenu, sauf indication contraire.

Déclencheurs imbriqués activés
Autorise des déclencheurs à en activer d'autres. Les déclencheurs peuvent compter jusqu'à 32 niveaux d'imbrication. Pour plus d’informations, consultez la section « Déclencheurs imbriqués » de CREATE TRIGGER (Transact-SQL).

Transformer les mots parasites
Supprimez un message d'erreur si des mots parasites, ou des mots vides, provoquent le retour de lignes nulles par une opération booléenne sur une requête de texte intégral. Pour plus d’informations, voir transform noise words Server Configuration Option.

Année de coupure à deux chiffres
Indique le numéro d'année le plus élevé qui peut être entré en tant qu'année à deux chiffres. L'année répertoriée et les 99 années précédentes peuvent être entrées sous forme d'années à deux chiffres. Toutes les autres années doivent être entrées sous forme d'années à quatre chiffres.

Par exemple, le paramètre par défaut 2049 indique qu'une date entrée sous la forme "14/3/49" sera interprétée comme le 14 mars 2049, tandis qu'une date entrée sous la forme "14/3/50" sera interprétée comme le 14 mars 1950. Pour plus d’informations, voir Configure the two digit year cutoff Server Configuration Option.

Fermer le curseur lors de l'activation de la validation
Spécifiez si les curseurs doivent être fermés une fois que la transaction qui a ouvert le curseur est validée. Les valeurs possibles sont True et False. Lorsque la valeur est True, tous les curseurs ouverts lors de la validation ou de la restauration d'une transaction sont fermés. Lorsque la valeur est False, ces curseurs restent ouverts lorsqu'une transaction est validée. En revanche, lorsque la valeur est False, la restauration d'une transaction ferme tous les curseurs à l'exception des curseurs de type INSENSITIVE ou STATIC. Pour plus d’informations, consultez SET CURSOR_CLOSE_ON_COMMIT (Transact-SQL).

Curseur par défaut
Spécifiez le comportement du curseur par défaut. Lorsque la valeur est True, les déclarations de curseur ont pour valeur par défaut LOCAL. Lorsque la valeur est False, les curseurs Transact-SQL ont pour valeur par défaut GLOBAL.

SQL Server 2016 et Base de données SQL Azure comprennent plusieurs propriétés de configuration qui peuvent être étendues au niveau de la base de données. Pour plus d’informations sur tous ces paramètres, consultez ALTER DATABASE SCOPED CONFIGURATION (Transact-SQL).

Estimation de la cardinalité héritée
Spécifiez le modèle d’estimation de la cardinalité de l’optimiseur de requête pour la base de données primaire, quel que soit le niveau de compatibilité de la base de données. Cette propriété équivaut à l’indicateur de trace 9481.

Estimation de la cardinalité héritée pour la base de données secondaire
Spécifiez le modèle d’estimation de la cardinalité de l’optimiseur de requête pour les éventuelles bases de données secondaires, quel que soit le niveau de compatibilité de la base de données. Cette propriété équivaut à l’indicateur de trace 9481.

Degré de parallélisme maximal
Spécifiez le paramètre MAXDOP par défaut pour le serveur principal à utiliser pour les instructions.

Degré de parallélisme maximal pour le serveur secondaire
Spécifiez le paramètre MAXDOP par défaut pour les éventuels serveurs secondaires à utiliser pour les instructions.

Détection de paramètres
Active ou désactive la détection de paramètres sur la base de données primaire. Cette propriété est équivalente à l’ indicateur de trace 4136.

Détection de paramètre pour la base de données secondaire
Active ou désactive la détection de paramètres sur les éventuelles bases de données secondaires. Cette propriété est équivalente à l’ indicateur de trace 4136.

Correctifs de l’optimiseur de requête
Active ou désactive les correctifs logiciels d’optimisation de requête sur la base de données primaire, quel que soit le niveau de compatibilité de la base de données. Cette propriété est équivalente à l’ indicateur de trace 4199.

Correctifs logiciels de l’optimiseur de requête pour la base de données secondaire
Active ou désactive les correctifs logiciels d’optimisation de requête sur les éventuelles bases de données secondaires, quel que soit le niveau de compatibilité de la base de données. Cette propriété est équivalente à l’ indicateur de trace 4199.

Nom du répertoire FILESTREAM
Spécifiez le nom de répertoire pour les données FILESTREAM associées à la base de données sélectionnée.

Accès FILESTREAM non transactionnel
Spécifiez l’une des options suivantes pour l’accès non transactionnel via le système de fichiers aux données FILESTREAM stockées dans les FileTables : OFF, READ_ONLY ou FULL. Si FILESTREAM n'est pas activé sur le serveur, cette valeur est définie sur OFF et est désactivée. Pour plus d’informations, consultez FileTables (SQL Server).

Valeur par défaut ANSI NULL
Autorise les valeurs NULL pour tous les types de données définis par l’utilisateur ou les colonnes non explicitement définies comme NOT NULL lors d’une instruction CREATE TABLE ou ALTER TABLE (état par défaut). Pour plus d’informations, consultez SET ANSI_NULL_DFLT_ON (Transact-SQL) et SET ANSI_NULL_DFLT_OFF (Transact-SQL).

Valeurs ANSI NULL activées
Spécifiez le comportement des opérateurs de comparaison Égal à (=) et Différent de (<>) lorsqu'ils sont utilisés avec des valeurs NULL. Les valeurs possibles sont True (activé) et False (désactivé). Lorsque la valeur est True, toutes les comparaisons effectuées avec une valeur NULL donnent comme résultat la valeur UNKNOWN (inconnu). Quand la valeur est False, les comparaisons de valeurs non UNICODE à une valeur NULL donnent comme résultat True si les deux valeurs sont NULL. Pour plus d’informations, consultez SET ANSI_NULLS (Transact-SQL).

Remplissage ANSI activé
Spécifiez si le remplissage ANSI est activé ou désactivé. Les valeurs autorisées sont True (activé) et False (désactivé). Pour plus d’informations, consultez SET ANSI_PADDING (Transact-SQL).

Avertissements ANSI activés
Spécifiez le comportement compatible avec la norme ISO de plusieurs conditions d'erreur. Quand la valeur est True, un message d’avertissement est généré si des valeurs NULL apparaissent dans des fonctions d’agrégation (par exemple, SUM, AVG, MAX, MIN, STDEV, STDEVP, VAR, VARP ou COUNT). Lorsque la valeur est False, aucun avertissement n'est émis. Pour plus d’informations, consultez SET ANSI_WARNINGS (Transact-SQL).

Annulation arithmétique activée
Spécifiez si l'option d'annulation arithmétique est activée ou non pour la base de données. Les valeurs possibles sont True et False. Quand la valeur est True, un dépassement de capacité ou une division par zéro entraînent l’arrêt du traitement de la requête ou du lot. Si l'erreur se produit dans une transaction, cette dernière est restaurée. Lorsque la valeur est False, un message d'avertissement s'affiche, mais le traitement de la requête, du lot ou de la transaction se poursuit comme s'il n'y avait pas d'erreur. Pour plus d’informations, consultez SET ARITHABORT (Transact-SQL).

La concaténation de la valeur NULL donne NULL
Spécifiez le comportement lorsque les valeurs NULL sont concaténées. Quand cette propriété a la valeur True, string + NULL retourne NULL. Lorsqu'elle a la valeur False, le résultat est string. Pour plus d’informations, consultez SET CONCAT_NULL_YIELDS_NULL (Transact-SQL).

Chaînage des propriétés des bases de données croisées activé
Cette valeur en lecture seule indique si le chaînage des propriétés des bases de données croisées a été activé. Quand la valeur est True, la base de données peut être la source ou la cible d'une chaîne des propriétés des bases de données croisées. Utilisez l'instruction ALTER DATABASE pour définir cette propriété.

Optimisation des corrélations de dates activée
Quand la valeur est True, SQL Server conserve les statistiques de corrélation entre deux tables quelconques de la base de données qui sont liées par une contrainte FOREIGN KEY et qui possèdent des colonnes datetime .

Si la valeur Falseest définie, les statistiques de corrélation ne sont pas conservées.

Abandon en cas d'arrondi numérique
Spécifiez comment la base de données gère les erreurs d'arrondi. Les valeurs possibles sont True et False. Lorsque la valeur est True, une erreur est générée en cas de perte de précision dans une expression. Lorsque la valeur est False, les pertes de précision ne génèrent pas de messages d'erreur, et le résultat est arrondi selon la précision spécifiée pour la colonne ou la variable contenant le résultat. Pour plus d’informations, consultez SET NUMERIC_ROUNDABORT (Transact-SQL).

Paramétrage
Si SIMPLE est spécifié, les requêtes sont paramétrables en fonction du comportement par défaut de la base de données. Si FORCEDest spécifié, SQL Server paramètre toutes les requêtes de la base de données.

Identificateurs entre guillemets activés
Spécifiez si les mots clés SQL Server peuvent servir d'identificateurs (nom d'objet ou de variable) s'ils sont entre guillemets. Les valeurs possibles sont True et False. Pour plus d’informations, consultez SET QUOTED_IDENTIFIER (Transact-SQL).

Déclencheurs récursifs activés
Spécifiez si les déclencheurs peuvent être activés par d'autres déclencheurs. Les valeurs possibles sont True et False. Lorsque la valeur est True, le déclenchement récursif de déclencheurs est activé. Lorsque la valeur est False, seule la récursivité directe est désactivée. Pour désactiver la récurrence indirecte, affectez la valeur 0 à l'option de serveur déclencheurs imbriqués à l'aide de sp_configure. Pour plus d’informations, consultez Créer des déclencheurs imbriqués.

Digne de confiance
Quand elle affiche True, cette option en lecture seule indique que SQL Server autorise l’accès aux ressources extérieures à la base de données dans un contexte d’emprunt d’identité établi à l’intérieur de la base de données. Les contextes d'emprunt d'identité peuvent être établis dans la base de données à l'aide de l'instruction EXECUTE AS ou de l'une des clauses EXECUTE AS des modules de base de données.

Pour profiter de l'accès, le propriétaire de la base de données doit également bénéficier de l'autorisation AUTHENTICATE SERVER au niveau du serveur.

Cette propriété autorise également la création et l'exécution d'assemblys d'accès non sécurisés et externes dans la base de données. Il ne suffit pas d'affecter la valeur Trueà cette propriété ; le propriétaire de la base de données doit également avoir l'autorisation EXTERNAL ACCESS ASSEMBLY ou UNSAFE ASSEMBLY au niveau du serveur.

Dans toutes les bases de données utilisateur et système (à l’exception de MSDB), cette propriété a la valeur False par défaut. La valeur ne peut pas être modifiée pour les bases de données model et tempdb .

TRUSTWORTHY a la valeur False dès qu'une base de données est attachée au serveur.

La stratégie recommandée pour accéder aux ressources situées en dehors de la base de données dans un contexte d'emprunt d'identité consiste à utiliser les certificats et les signatures tels qu'ils sont apposés à l'option Trustworthy .

Pour définir cette propriété, utilisez l'instruction ALTER DATABASE.

Format de stockage vardecimal activé
Cette option est en lecture seule dans SQL Server 2008 et les versions ultérieures. Lorsque la valeur est True, cette base de données est activée pour le format de stockage vardecimal. Le format de stockage vardecimal ne peut pas être désactivé lorsque des tables de la base de données l'utilisent. Dans SQL Server 2008 et les versions ultérieures, toutes les bases de données sont activées pour le format de stockage vardecimal. Cette option utilise sp_db_vardecimal_storage_format.

Vérification de page
Spécifiez l'option utilisée pour détecter et signaler les transactions d'E/S incomplètes à cause d'erreurs d'E/S de disque. Les valeurs possibles sont None, TornPageDetectionet Checksum. Pour plus d’informations, consultez Gérer la table suspect_pages (SQL Server).

Temps de récupération cible (en secondes)
Spécifie la durée maximale (en secondes) de la récupération de la base de données spécifiée en cas d'incident. Pour plus d’informations, consultez Points de contrôle de base de données (SQL Server).

Base de données en lecture seule
Spécifiez si la base de données est en lecture seule. Les valeurs possibles sont True et False. Lorsque la valeur est True, les utilisateurs peuvent uniquement lire les données de la base de données. Ils ne peuvent pas modifier les données ou les objets de la base de données. Toutefois, la base de données elle-même peut être supprimée à l'aide de l'instruction DROP DATABASE. La modification de la configuration de l'option Base de données en lecture seule n'est possible que si la base de données n'est pas en cours d'utilisation. La base de données master est l'exception à la règle mais seul l'administrateur système peut utiliser la base de données master pendant la configuration de cette option.

État de la base de données
Affiche l'état actuel de la base de données. Ce champ n'est pas modifiable. Pour plus d'informations sur l'option État de la base de données, consultez Database States.

Restreindre l'accès
Spécifiez les utilisateurs autorisés à accéder à la base de données. Les valeurs possibles sont :

  • Multiple

    État standard d'une base de données de production qui permet à plusieurs utilisateurs d'accéder en même temps à la base de données.

  • Unique

    État utilisé pour les actions de maintenance qui permet à un seul utilisateur à la fois d'accéder à la base de données.

  • Restreint

    Seuls les membres des rôles db_owner, dbcreator ou sysadmin peuvent utiliser la base de données.

Chiffrement activé
Quand la valeur est True, cette base de données est activée pour le chiffrement. Une clé de chiffrement de base de données est alors requise pour effectuer le chiffrement. Pour plus d’informations, consultez Chiffrement transparent des données (TDE).

ALTER DATABASE (Transact-SQL)
CREATE DATABASE (SQL Server Transact-SQL)

Ajouts de la communauté

AJOUTER
Afficher: