Vérifier les conditions requises

 

Avant de poursuivre l’Assistant de déploiement, vérifiez que le système d’exploitation, le matériel, les logiciels, les clients et autres éléments de votre organisation répondent aux exigences d’Exchange 2016. Dans le cas contraire, vous ne serez pas en mesure d’exécuter la procédure de l’Assistant de déploiement ni de déployer Exchange 2016.

Outre Exchange 2016, vous devez également installer au moins un ordinateur exécutant Office Online Server. Office Online Server permet aux utilisateurs d’afficher et de modifier des pièces jointes Office directement dans Outlook sur le web. Office Online Server doit être installé sur son propre ordinateur et posséder sa propre configuration système requise.

Veuillez lire les notes de publication avant de commencer votre déploiement. Les notes de publication contiennent des informations importantes sur les problèmes que vous pourriez rencontrer pendant ou après votre déploiement.

Pour plus d’informations, consultez les Notes de version d’Exchange 2016.

La configuration requise vous indique le matériel et les systèmes d’exploitation pris en charge par l’ordinateur sur lequel est installé Exchange 2016. Vous découvrirez aussi les configurations Active Directory pouvant être utilisées, les versions d’Exchange héritées pouvant coexister avec Exchange 2016 dans la même forêt Active Directory, les clients de messagerie pris en charge et les exigences pour les déploiements hybrides avec Office 365.

Pour plus d’informations, consultez l’article Configuration requise pour Exchange 2016.

Office Online Server requiert les éléments suivants pour l’installation :

  • Windows Server 2012 R2

  • Toutes les mises à jour Windows disponibles installées

Office Online Server ne peuvent pas être installé sur un serveur Exchange, un serveur SharePoint, un contrôleur de domaine Active Directory ou un autre ordinateur où des applications existantes sont installées.

Les conditions préalables vous indiquent les composants Windows, les packages logiciels et les mises à jour devant être installés sur l’ordinateur sur lequel est installé Exchange 2016. Ces conditions préalables doivent être respectées sur l’ordinateur avant de commencer votre installation d’Exchange 2016.

{#Text:Exchange2010#}Pour préparer les serveurs Exchange 2010 de votre organisation à la coexistence avec Exchange 2016, procédez comme suit avant d’installer Exchange 2016 :

{#Text:Exchange2010P2#}Veillez également à consulter les pages Notes de publication relatives à Exchange Server 2010 SP3 et Mise à niveau d’Exchange 2010 vers Exchange 2010 SP1, SP2 ou SP3.

{#Text:Exchange2013#}Pour préparer les serveurs Exchange 2013 de votre organisation à la coexistence avec Exchange 2016, vous devez installer les dernières mises à jour cumulatives de Exchange 2013 sur tous les serveurs Exchange 2013 de votre organisation avant d’installer Exchange 2016. Vous pouvez télécharger les dernières mises à jour cumulatives de Exchange 2013 à l’adresse Mises à jour pour Exchange 2013. Veillez également à consulter la rubrique Notes de publication relatives à Exchange 2013.

Pour plus d’informations sur les conditions préalables, reportez-vous à Conditions préalables pour Exchange 2016.

Avant d’installer Office Online Server, assurez-vous que tous vos serveurs de boîte aux lettres Exchange 2016 ont été mis à niveau vers Exchange 2016 CU1 ou version ultérieure. Il est vivement recommandé d’installer la dernière mise à jour cumulative Exchange 2016. Vous pouvez télécharger la dernière mise à jour cumulative Exchange 2016 à la page Mises à jour pour Exchange 2016

Pour installer Office Online Server, vous devez effectuer les opérations suivantes sur l’ordinateur que vous allez utiliser :

  1. Installez Visual C++ Redistributable for Visual Studio 2015.

  2. Installez Microsoft .NET Framework 4.5.2

  3. Pour installer les fonctionnalités requises du système d’exploitation, exécutez la commande suivante.

    Install-WindowsFeature Web-Server, Web-Mgmt-Tools, Web-Mgmt-Console, Web-WebServer, Web-Common-Http, Web-Default-Doc, Web-Static-Content, Web-Performance, Web-Stat-Compression, Web-Dyn-Compression, Web-Security, Web-Filtering, Web-Windows-Auth, Web-App-Dev, Web-Net-Ext45, Web-Asp-Net45, Web-ISAPI-Ext, Web-ISAPI-Filter, Web-Includes, InkandHandwritingServices, Windows-Identity-Foundation
    
  4. Redémarrez l’ordinateur après avoir installé les fonctionnalités de Windows.

Exchange 2016 requiert différentes autorisations pour installer et gérer vos rôles serveur. Lors de l’installation de serveurs Exchange 2016 dans votre organisation, le compte que vous utilisez peut différer de celui qui sert à l’administration et la gestion de vos rôles serveur. Pour gérer vos rôles serveur, Exchange 2016 utilise le modèle d’autorisation de contrôle d’accès basé sur un rôle (RBAC).

Exchange 2016 utilise le contrôle d’accès basé sur les rôles pour gérer les autorisations pour le rôle serveur de boîte aux lettres. Avec le contrôle d’accès basé sur les rôles, vous avez la possibilité de déterminer les ressources que les administrateurs peuvent configurer, ainsi que les fonctionnalités auxquelles les utilisateurs peuvent accéder. Le modèle de contrôle d’accès basé sur les rôles est souple et vous permet de personnaliser les autorisations par défaut de différentes manières.

Le contrôle d’accès basé sur un rôle dispose de deux méthodes principales pour attribuer des autorisations aux utilisateurs de votre organisation : la gestion des groupes de rôles et les stratégies d’attribution de rôle de gestion, selon que l’utilisateur soit un administrateur, un spécialiste ou un utilisateur final. Chaque méthode associe des utilisateurs aux autorisations dont ils ont besoin pour effectuer leurs tâches. Les tableaux suivants répertorient les tâches dans l’Assistant de déploiement, ainsi que les autorisations requises pour effectuer la tâche.

NoteRemarque :
Certaines fonctionnalités nécessitent peut-être des autorisations de type administrateur local sur le serveur que vous souhaitez gérer. Pour gérer ces fonctionnalités, vous devez être membre d’un groupe Administrateurs local sur ce serveur.

Pour plus d’informations, consultez la rubrique Autorisations.

Le tableau ci-dessous répertorie les autorisations nécessaires pour utiliser correctement l’Assistant de déploiement et pour installer Exchange 2016. Par défaut, le compte utilisé pour installer Exchange 2016 dans l’organisation est ajouté en tant que membre du groupe de rôles de gestion de l’organisation.

Quand vous installez le premier rôle serveur Exchange 2016 dans votre organisation Exchange 2016, le programme d’installation d’Exchange prépare votre schéma Active Directory si vous disposez des autorisations adéquates. Si vous voulez scinder votre préparation de schéma Active Directory de l’installation serveur Exchange, voir : Préparer Active Directory et les domaines.

Pour plus d’informations sur l’ajout d’autorisations, voir la rubrique relative à la gestion des membres d’un groupe de rôles.

 

Tâche Autorisations requises

Installer le rôle serveur de boîtes aux lettres (premier serveur installé)

Administrateur local

Administrateur d’entreprise

Administrateur de schéma

Installer des serveurs de boîtes aux lettres supplémentaires

Gestion de l’organisation

Le tableau ci-dessous répertorie les autorisations de configuration dont vous avez besoin pour utiliser correctement l’Assistant de déploiement. Pour plus d’informations sur l’ajout d’autorisations, voir la rubrique relative à la gestion des membres d’un groupe de rôles.

 

Tâche Autorisations requises

Configurer un espace de noms disjoint

Administrateur local

Administrateur de domaine

Configurer le flux de messagerie

Gestion de l’organisation

Configurer les domaines acceptés

Gestion de l’organisation

Configurer les stratégies d’adresse de messagerie

Gestion de l’organisation

Configurer des URL externes

Gestion de l’organisation ou gestion de serveur

Configurer des certificats

Gestion de l’organisation ou gestion de serveur

Administrateur local

Migrer des dossiers publics

Gestion de l’organisation

Configurer la messagerie unifiée (MU)

Gestion de l’organisation ou gestion de la messagerie unifiée

 
Afficher: