Tâches de post-configuration

 

Après avoir effectué une nouvelle installation d’Exchange 2016 ou après l’avoir installé dans une organisation existante, vous devez effectuer les tâches consécutives à l’installation. Celles-ci permettent de vérifier l’installation et de configurer les composants qui viennent d’être installés.

Lorsque vous installez Exchange 2016, votre serveur reçoit une licence de version d'évaluation. L'expiration de la version d'évaluation intervient 120 jours après la date de l'installation. Un serveur doté d'une licence de ce type fonctionne comme un serveur Exchange Standard Edition, mais n'a pas droit aux services de support Microsoft. Si vous disposez de serveurs Exchange 2016 dont la licence de version d'évaluation a expiré, Exchange affiche un avertissement distinct pour chaque serveur. Vous devez saisir une clé de produit avant expiration de la version d'évaluation si vous souhaitez continuer à utiliser Exchange 2016 sur le serveur.

Pour en savoir plus, consultez la rubrique relative à la saisie de votre clé de produit Exchange 2016.

Pour l’utilisation de l’Assistant de déploiement, votre compte administrateur a obtenu des autorisations dont vous n’avez peut-être plus besoin. Vous devez vous assurer que ce compte ne possède plus d’autorisations autres que celles requises pour configurer et gérer votre environnement Exchange 2016.

Le Contrôle d’accès basé sur un rôle (RBAC), le modèle d’autorisations de Exchange 2016, affiche une grande souplesse. Les groupes de rôles intégrés sont certainement suffisants pour gérer la majeure partie de votre organisation Exchange 2016. Vous pouvez simplement ajouter et supprimer des membres des groupes de rôles existants pour gérer les autorisations. Consultez la rubrique relative aux Autorisations pour plus d’informations sur la configuration des autorisations appropriées pour votre organisation Exchange 2016.

Les dossiers publics sont conçus pour assurer un accès partagé et offrir une manière simple et efficace de collecter, d'organiser et de partager des informations avec d'autres personnes dans votre groupe de travail ou votre organisation. Vous pouvez les utiliser comme une archive des groupes de distribution, une simple solution de partage de documents, et bien plus encore.

Pour plus d’informations, consultez la rubrique Dossiers publics.

Si vous avez transféré les dossiers publics à partir d’une version précédente d’Exchange vers Exchange 2016 et que vous avez vérifié qu’ils fonctionnent comme prévu, supprimez les bases de données de dossiers publics des anciens serveurs Exchange. Si vous avez effectué la migration à partir d’Exchange 2010, consultez la rubrique Supprimer des bases de données de dossiers publics d’Exchange 2010.

La création de dossiers publics est simple et peut être effectuée dans le Centre d’administration Exchange (CAE) ou dans un client de bureau Outlook. Si vous souhaitez utiliser le centre d’administration Exchange (CAE), consultez la rubrique relative à la création d’un dossier public. Si vous souhaitez utiliser Outlook, consultez la rubrique Créer un dossier public dans Outlook.

NoteRemarque :
Avant de pouvoir créer des dossiers publics dans Exchange 2016, vous devez créer une boîte aux lettres de dossiers publics. Si vous ne l’avez pas encore fait, revenez à la question Migrer des dossiers publics et sélectionnez les réponses suivantes :
  • Disposez-vous de dossiers publics existants dont vous avez besoin pour migrer d’Exchange 2010 vers Exchange 2016 ? - Non

  • Voulez-vous configurer de nouveaux dossiers publics sur vos serveurs Exchange 2016 ? - Oui

Après avoir sélectionné ces réponses, ouvrez de nouveau Étapes de déploiement en local puis suivez les instructions fournies à l’étape Création d’une boîte aux lettres de dossiers publics.

Dans le cadre de la mise à niveau d’une organisation Exchange 2010 avec messagerie unifiée vers Exchange 2016 avec messagerie unifiée, vous devez suivre un certain nombre d’étapes pour terminer la mise à niveau de la messagerie unifiée. En fonction de votre environnement téléphonique et des composants de messagerie unifiée créés et configurés pour prendre en charge la messagerie unifiée dans Exchange 2010, il se peut que vous deviez déployer un équipement téléphonique supplémentaire. Après avoir ajouté l’équipement, notamment des passerelles VoIP ou des PBX IP, créez et configurez d’autres composants de messagerie unifiée nécessaires à la messagerie unifiée Exchange 2016. Pour plus d’informations, consultez la rubrique Mise à niveau de la messagerie unifiée d’Exchange 2010 vers celle d’Exchange 2013.

Après avoir déployé et vérifié l’installation d’au moins deux serveurs de boîtes aux lettres, vous pouvez configurer vos serveurs et bases de données de boîtes aux lettres pour la haute disponibilité et la résilience des sites. Exchange 2016 utilise le concept de déploiement incrémentiel, c’est-à-dire la capacité à configurer la haute disponibilité et la résilience des sites pour les serveurs de boîtes aux lettres suite au déploiement des serveurs. La redondance des données et des services est obtenue à l’aide de fonctions de Exchange 2016, telles que les groupes de disponibilité de base de données et les copies de base de données.

Pour en savoir plus, consultez la rubrique Gestion de la haute disponibilité et de la résilience de site.

Un déploiement hybride offre aux entreprises la possibilité d’étendre l’éventail de fonctionnalités proposé et le contrôle administratif qu’elles exercent dans leur organisation Exchange locale existante vers le nuage. Un déploiement hybride présente l’aspect intégré d’une simple organisation Exchange entre une organisation Exchange 2016 locale et Exchange Online dans Office 365. De plus, un déploiement hybride peut servir d’étape intermédiaire avant de passer complètement à une organisation Exchange Online. Pour configurer un déploiement hybride, sélectionnez Hybride dans l’Assistant de déploiement Exchange Server, répondez aux questions et suivez les étapes de la liste de contrôle.

Pour plus d’informations, consultez la rubrique Déploiements hybrides Exchange Server.

Après avoir terminé le déploiement et la configuration d’Exchange 2016 dans votre organisation, vous pouvez supprimer les versions précédentes d’Exchange. Pour plus d’informations sur la suppression des serveurs Exchange hérités, consultez les rubriques suivantes :

Maintenant que vous avez installé Exchange 2016, apprenez comment utiliser Exchange pour aider votre organisation. Vous pouvez, par exemple :

  • Configurer des stratégies d'appareil mobile pour que les utilisateurs accèdent uniquement à leur messagerie à partir d'appareil approuvés.

  • Ajouter des domaines distants pour appliquer des paramètres personnalisés de sécurité et configuration aux messages envoyés et reçus de serveurs de messagerie d'un partenaire.

  • Configurer les processus de sauvegarde et de restauration pour aider à sécuriser vos données.

En plus d’activer des fonctions pour améliorer la productivité, vous pouvez ajouter des serveurs pour déployer une solution haute disponibilité, fournir des services à des utilisateurs à d’autres emplacements, augmenter la capacité ou combiner ces différents objectifs (ou encore d’autres). À mesure que vous installerez d’autres serveurs, vous devrez penser à d’autres aspects comme la conception du site Active Directory, l’équilibrage de charge des serveurs, la haute disponibilité du transport et du routage des messages, etc.

Pour plus d'informations, consultez les rubriques suivantes :

 

Rubrique Description

Autorisations

Les plus petites organisations peuvent souvent gérer Exchange avec un compte administrateur unique. Mais il peut être utile de déléguer une autorisation à d’autres administrateurs ou encore de donner une autorisation limitée à des utilisateurs spécialistes. Lisez cette rubrique pour savoir comment utiliser Exchange pour accorder des autorisations aux administrateurs et aux utilisateurs spécialistes, et comment offrir aux utilisateurs un accès complet au contrôle de leur propre boîte aux lettres.

Stratégie et conformité de messagerie

En fonction des lois applicables dans votre pays, ou des règlements en vigueur dans votre secteur d’activité, il peut vous être demandé d’archiver des données pour une certaine période ou de fournir des documents pour satisfaire à l’ordonnance d’un tribunal. Lisez cette rubrique pour savoir comment Exchange peut vous aider à répondre à ces exigences et demandes.

Flux de messagerie et pipeline de transport

À mesure que vous ajoutez des serveurs Exchange 2016, vous devez planifier minutieusement le routage des messages entre les serveurs sur différents sites Active Directory, entre les autres produits de messagerie et le réseau Internet. Lisez cette rubrique pour savoir comment Exchange 2016 achemine le trafic, comment configurer un routage de messages hautement efficace, et comment diagnostiquer et contrôler les flux de messagerie.

Adresses de messagerie et carnets d’adresses

La liste d’adresses globale (GAL) contient chaque destinataire de l’organisation Exchange 2016. Certaines organisations souhaitent parfois que les utilisateurs ne soient pas en mesure de connaître l’ensemble des destinataires. Ou peut-être souhaitez-vous que certains départements disposent d’un domaine d’adresse de messagerie spécifique. Lisez cette rubrique pour savoir comment utiliser Exchange 2016 pour segmenter la liste d’adresses globale et contrôler les destinataires visibles par les utilisateurs, comment appliquer automatiquement l’adresse de messagerie correcte aux destinataires, comment configurer les carnets d’adresses en mode hors connexion, et bien plus encore.

Clients et mobilité

Les utilisateurs ne consultent plus uniquement leurs messages depuis leur ordinateur au travail. Ils utilisent leur ordinateur personnel, un appareil mobile, une tablette, une borne d’aéroport et d’autres méthodes pour accéder à leur messagerie. Il faut bien comprendre la façon dont les utilisateurs utilisent leur messagerie pour assurer la sécurité des informations de votre organisation. Lisez cette rubrique pour savoir comment Exchange peut vous aider à garder le contrôle des informations de votre organisation en appliquant des stratégies aux appareils, en choisissant les méthodes présentées aux utilisateurs pour leur permettre d’accéder à leur messagerie, et bien plus encore.

Architecture d’Exchange 2016

Il est essentiel de comprendre l’architecture d’Exchange 2016 pour assurer l’intégrité d’une organisation Exchange. Lisez les rubriques présentées ici pour découvrir comment fonctionne Exchange.

Haute disponibilité et résilience de site

La disponibilité des serveurs et l’intégrité des données revêtent une importance capitale dans une organisation Exchange. Vous devez vous assurer que les données stockées sur vos serveurs Exchange sont en sécurité et que la disponibilité de vos serveurs Exchange satisfait aux exigences de votre organisation. Lisez cette rubrique pour savoir comment Exchange peut vous aider à atteindre vos objectifs via la configuration de groupes de disponibilité de base de données, l’établissement et le test des processus de sauvegarde et de restauration, et bien plus encore.

Installer le rôle de boîte aux lettres Exchange 2016 à l’aide de l’Assistant Installation

Les serveurs supplémentaires augmentent la capacité et vous permettent de configurer des fonctions telles que les groupes de disponibilité de base de données. Lisez cette rubrique pour savoir comment installer des serveurs de boîtes aux lettres supplémentaires.

 
Afficher: