Vérification des conditions préalables pour les déploiements hybrides Exchange 2016 avec Exchange 2010 et ADFS

 

Avant de poursuivre avec l’Assistant de déploiement, vérifiez que les systèmes d’exploitation, le matériel, les logiciels, les clients et autres éléments de votre organisation répondent aux exigences requises pour configurer un déploiement hybride entre votre organisation locale et Office 365. Dans le cas contraire, vous ne serez pas en mesure d’exécuter la procédure de l’Assistant Déploiement ni de réussir à configurer le déploiement hybride de votre organisation.

Pour plus d’informations, voir : Configuration requise pour un déploiement hybride

Pour réussir à configurer votre organisation locale Exchange actuelle pour un déploiement hybride, les composants suivants sont requis.

Vous aurez au minimum besoin des éléments de déploiement hybride suivants :

  • Un ou plusieurs serveurs Exchange 2016 configurés avec le rôle serveur de boîtes aux lettres. Tous les serveurs Exchange 2016 locaux doivent avoir la dernière version, ou la version immédiatement antérieure, de Exchange 2016 installée pour prendre en charge les fonctionnalités de déploiement hybride avec Office 365. Pour plus d’informations, voir Installer le rôle de boîte aux lettres Exchange 2016 à l’aide de l’Assistant Installation.

    ConseilConseil :
    Nous recommandons vivement de déployer plusieurs serveurs Exchange 2016 dans votre organisation locale pour renforcer la fiabilité et la disponibilité des fonctionnalités de déploiement hybride.
  • Un serveur de synchronisation Active Directory exécutant Azure Active Directory Connect.

  • Au moins un serveur dans votre réseau de périmètre exécutant Windows Server 2012 R2 ou une version ultérieure avec la fonctionnalité de proxy d’application web installée.

Les serveurs Exchange 2016 configurés dans un déploiement hybride ont la même configuration requise que les déploiements Exchange 2016 standard.

Pour plus d’informations, consultez la rubrique suivante : Configuration requise pour Exchange 2016

Avant d’installer Exchange 2016, les éléments suivants doivent être installés sur vos serveurs Exchange 2010 existants :

  • Édition 64 bits d’Exchange 2010 Service Pack 3 (SP3) avec le dernier correctif cumulatif (RU) installé. Si vous ne pouvez pas installer le dernier correctif cumulatif, la version antérieure la plus récente est également prise en charge. Les correctifs cumulatifs plus anciens ne sont pas pris en charge.

    Par exemple, supposons que vous avez installé Exchange 2010 SP3 RU10 dans votre organisation locale et que la dernière version disponible d’Exchange 2010 SP3 est RU12. Pour rester dans une configuration hybride prise en charge, vous devez mettre à niveau vos serveurs Exchange 2010 SP3 avec RU11 au minimum. Toutefois, nous vous recommandons fortement de les mettre à niveau vers RU12.

    Les correctifs cumulatifs sont publiés chaque trimestre. Le fait de doter vos serveurs du dernier correctif cumulatif vous offre davantage de flexibilité si vous avez régulièrement besoin de davantage de temps pour effectuer des mises à niveau.

    Vous pouvez trouver le dernier correctif cumulatif pour Exchange 2010 SP3 sur Mises à jour d’Exchange Server : numéros de version et dates de sortie.

  • Rôles serveur de boîtes aux lettres, d'accès au client et de transport Hub

Vous devez déployer un serveur exécutant Azure Active Directory Connect pour synchroniser les objets Active Directory à extension messagerie sur l’organisation cliente Office 365 afin de prendre en charge une liste d’adresses globale (LAG) unifiée entre vos organisations Exchange sur site et Exchange Online.

Lorsque vous choisissez d’activer les services AD FS (Active Directory Federation Services) avec Azure AD Connect, les conditions préalables pour l’installation d’Azure AD Connect sur un serveur sont différentes si vous n’activez pas les services AD FS. Vous devez également installer un serveur supplémentaire dans votre réseau de périmètre qui agit comme un proxy d’application web pour vos serveurs Azure AD Connect avec AD FS internes.

NoteRemarque :
Le service client Office 365 est limité à une réplication de 50 000 objets Active Directory à extension messagerie sur l’organisation en nuage. Si votre environnement Active Directory contient plus de 50 000 objets, contactez l’équipe du support technique de Microsoft Online Services pour ouvrir une demande de service pour faire une exception et indiquer le nombre d’objets à synchroniser.

Pour en savoir plus sur les conditions préalables pour les serveurs Azure AD Connect avec AD FS et les serveurs de proxy d’application web, voir : Rubrique relative à la configuration requise pour Azure Active Directory Connect

Dans chaque site Active Directory où vous déployez vos serveurs Exchange 2016 existants, vous devez disposer d’au moins un contrôleur de domaine accessible en écriture exécutant l’une des versions suivantes :

  • Windows Server 2012 R2 Standard ou Datacenter

  • Windows Server 2012 Standard ou Datacenter

  • Windows Server 2008 R2 Standard ou Enterprise

  • Windows Server 2008 R2 Datacenter RTM ou version ultérieure

  • Windows Server 2008 Standard, Enterprise ou Datacenter

En outre, la forêt Active Directory doit être de niveau fonctionnel de forêt Windows Server 2008 ou supérieur.

Pour plus d’informations, consultez la rubrique suivante : Configuration requise pour Exchange 2016

Vous rencontrez des difficultés ? Demandez de l’aide en participant aux forums Office 365. Pour accéder à ces forums, vous devez vous connecter en utilisant un compte disposant de l’accès administrateur au service informatique en nuage. Consultez les forums suivants : Forums Office 365

 
Afficher: