Tâches de post-configuration

 

Une fois que vous avez terminé les étapes de configuration pour déployer une organisation hybride, vous devez exécuter les tâches consécutives à l’installation pour activer les fonctions supplémentaires requises.

Une fois votre déploiement hybride configuré, vous devez vous assurer que les ordinateurs de bureau de vos utilisateurs sont mis à jour et configurés pour être utilisés avec Office 365. Vos utilisateurs seront en mesure d’utiliser leur identificateur d’utilisateur pour se connecter à Office 365 depuis leurs applications de bureau, et leurs ordinateurs locaux doivent être configurés avec les mises à jour nécessaires de leurs applications Office existantes pour pouvoir accéder directement à leurs comptes Exchange Online. Vous pouvez vous assurer que les ordinateurs de bureau de vos utilisateurs sont configurés pour Office 365 en laissant vos utilisateurs effectuer les mises à jour et la configuration eux-mêmes s’ils sont autorisés à installer des applications ou en installant vous-même les mises à jour manuellement pour vos utilisateurs. Une fois la mise à jour et la configuration des ordinateurs de bureau terminées, les utilisateurs seront en mesure d’envoyer des e-mails depuis Outlook 2016, Outlook 2013 ou Outlook 2010 et d’enregistrer les fichiers directement sur SharePoint Online depuis leurs applications Office.

Pour plus d’informations, voir : Mettre à jour et configurer manuellement des bureaux pour Office 365

Le test de la connectivité externe pour des fonctionnalités Exchange 2016 et Office 365 stratégiques est une étape importante pour assurer que vos fonctionnalités de déploiement hybride s’exécutent correctement. L’Analyseur de connectivité à distance Microsoft est un service Web en ligne gratuit que vous pouvez utiliser pour effectuer des analyses et des tests de plusieurs services Exchange 2016 et Office 365, notamment les services Web Exchange, Outlook, Exchange ActiveSync, et la connectivité de messagerie Internet.

Pour plus d’informations, voir : Analyseur de connectivité à distance Exchange

Les modifications apportées à une configuration de déploiement hybride peuvent nécessiter de corriger les paramètres de sécurité de votre réseau local et des solutions de protection. Les serveurs de boîtes aux lettres Exchange 2016 doivent être accessibles au port TCP 443, et les serveurs de transport Edge et de boîtes aux lettres doivent être accessibles au port TCP 25. D’autres services Office 365, comme par exemple SharePoint Online et Lync Online, peuvent nécessiter des modifications supplémentaires de la configuration de la sécurité réseau. Si vous utilisez Microsoft Threat Management Gateway (TMG) dans votre organisation locale, des étapes de configuration supplémentaires seront également nécessaires pour permettre l’intégration complète d’Office 365 dans le déploiement hybride.

Pour en savoir plus sur les exigences Office 365 en matière de port, consultez : Guide de déploiement Office 365 pour les entreprises

Pour en savoir plus sur les déploiements hybrides et Microsoft Threat Management Gateway, consultez : Configuration de TMG pour les dépliements hybrides Office 365 (Exchange)

Par défaut, le compte d’administration spécifié à la création de l’organisation cliente Office 365 possède les autorisations d’administrateur dans l’organisation Exchange Online. Ce compte permet de configurer tous les aspects de l’organisation Exchange Online et de gérer les destinataires qu’elle contient. Vous pouvez ajouter des administrateurs supplémentaires au besoin.

Les utilisateurs finaux disposent également d’autorisations lorsque leurs boîtes aux lettres sont déplacées dans l’organisation Exchange Online ou y sont créées. Par défaut, ils peuvent configurer des informations telles que des coordonnées personnelles, l’appartenance à un groupe de distribution, les abonnements de messagerie, les numéros de téléphone, etc. Vous pouvez configurer la stratégie d’attribution de rôle par défaut ou créer de nouvelles stratégies d’attribution de rôle.

Les autorisations administratives et les utilisateurs finaux configurés dans l’organisation locale ne sont pas transférés vers l’organisation Office 365. Vous devez recréer les autorisations dans l’organisation Office 365.

NoteRemarque :
Nous ne prenons pas en charge les gestionnaires et les boîtes aux lettres pour lesquels les autorisations accordées aux délégués résident dans des organisations différentes. Si vous déplacez une boîte aux lettres de gestionnaire vers Office 365, les boîtes aux lettres qui disposent d’autorisations accordées aux délégués doivent également être déplacées vers Office 365. Si un

Pour plus d’informations, voir : Autorisations dans les déploiements hybrides Exchange

L’Assistant Déploiement vous a montré comment configurer le transport entre votre organisation locale et Office 365. Si vous avez configuré des domaines distants entre votre organisation et d’autres organisations en vue de personnaliser des paramètres tels que le type d’encodage à utiliser, l’activation ou non des notifications d’échec de remise, le jeu de caractères à utiliser, etc., vous devez recréer des domaines distants personnalisés similaires dans votre organisation Exchange Online.

Pour plus d’informations, voir : Domaines distants

Les stratégies de boîte aux lettres d’Outlook sur le web vous permettent de gérer l’accès aux fonctionnalités d’Outlook sur le web. Par exemple, vous pouvez autoriser ou non les utilisateurs à ouvrir le calendrier ou d’autres dossiers dans leur boîte de réception, à personnaliser leur thème, à utiliser le correcteur orthographique, à accéder aux pièces jointes, etc.

Par défaut, chaque boîte aux lettres de l’organisation Exchange Online est affectée à la stratégie de boîte aux lettres Outlook sur le web par défaut. La stratégie par défaut permet d’accéder à toutes les fonctionnalités d’Outlook sur le web. Vous pouvez configurer la stratégie Outlook sur le web par défaut ou créer d’autres stratégies et les attribuer aux boîtes aux lettres.

Les stratégies de boîte aux lettres Outlook sur le web définies dans votre organisation locale ne sont pas transférées vers l’organisation Exchange Online. Vous devez donc recréer vos stratégies de boîte aux lettres Outlook sur le web dans l’organisation Exchange Online.

Pour plus d’informations, voir : Stratégies de boîte aux lettres de Outlook Web App

Les stratégies de boîte aux lettres Exchange ActiveSync vous permettent d’appliquer un jeu de paramètres commun de stratégie ou de sécurité à un utilisateur ou un groupe d’utilisateurs. Ces stratégies sont appliquées aux appareils mobiles connectés à la boîte aux lettres d’un utilisateur. Par exemple, vous pouvez autoriser ou non les utilisateurs à se servir de l’appareil photo d’un appareil mobile, indiquer si un mot de passe est requis ou non, contrôler l’âge maximal du calendrier, etc.

Par défaut, chaque boîte aux lettres de l’organisation Exchange Online est affectée à une stratégie de boîte aux lettres Exchange ActiveSync par défaut. La stratégie par défaut n’applique aucune restriction sur les appareils mobiles connectés aux boîtes aux lettres Exchange Online et ne requiert pas l’utilisation de mots de passe sur le périphérique. Vous pouvez configurer la stratégie Exchange ActiveSync par défaut ou créer d’autres stratégies et les attribuer aux boîtes aux lettres.

Les stratégies de boîte aux lettres Exchange ActiveSync définies dans votre organisation locale ne sont pas transférées vers l’organisation Exchange Online. Vous devez donc recréer vos stratégies de boîte aux lettres Exchange ActiveSync dans l’organisation Exchange Online.

Pour plus d’informations, voir : Exchange ActiveSync

Les utilisateurs exécutant Outlook 2016, Outlook 2013, ou Outlook 2010 qui se connectent à l’aide d’Outlook Anywhere sont automatiquement reconfigurés pour se connecter à l’organisation Exchange Online lorsque leur boîte aux lettres est déplacée.

Les utilisateurs qui connectent un appareil mobile à leur boîte aux lettres devront peut-être reconfigurer manuellement leur appareil en fonction de la version Exchange ActiveSync utilisée par l’appareil. Si l’appareil ne se reconfigure pas automatiquement, l’utilisateur peut recréer l’association Exchange ActiveSync ou modifier les paramètres POP ou IMAP.

Pour plus d’informations, voir : Configurer votre compte de messagerie sur votre téléphone mobile

Si le client de messagerie de vos utilisateurs n’est pas Outlook 2016, Outlook 2013 ou Outlook 2010, ils doivent utiliser le protocole POP ou IMAP si leur boîte aux lettres est déplacée vers l’organisation Exchange Online.

ImportantImportant :
Les clients antérieurs à Outlook 2010 ne sont pas pris en charge par Office 365.

Pour plus d’informations, voir : Configuration de la messagerie électronique

Dans un déploiement hybride, vous avez des boîtes aux lettres dans vos organisations locales et Exchange Online. Dans le cadre de la gestion continue des destinataires, vous aurez fréquemment besoin de déplacer les boîtes aux lettres entre les deux organisations. Cela peut être dû au fait qu’un utilisateur change de service ou qu’un nouveau délégué est affecté à un responsable, etc. Lorsque vous déplacez des boîtes aux lettres de l’organisation Exchange Online vers l’organisation locale, vous utiliserez le Centre d’administration Exchange (CAE).

Pour plus d’informations, voir : Déplacement de boîtes aux lettres entre des organisations locales et Exchange Online dans des déploiements hybrides

Si vos utilisateurs locaux utilisent des balises de rétention de messages électroniques personnelles dans des dossiers personnalisés dans une boîte aux lettres d’archivage, les balises sont supprimées et modifiées sur « Utiliser la stratégie de dossier parent » lorsqu’une boîte aux lettres d’archivage locale est déplacée vers Exchange Online. Vous devrez exporter les balises de rétention locales depuis l’organisation locale et les importer dans l’organisation Exchange Online.

Pour plus d’informations, voir : Exportation et importation de balises de rétention

La Gestion des droits relatifs à l’information (IRM) permet aux utilisateurs d’appliquer des modèles de service Active Directory RMS (Active Directory Rights Management Services) aux messages qu’ils envoient. Les modèles AD RMS permettent de contribuer à la prévention des fuites d’informations en permettant aux utilisateurs d’avoir le contrôle sur les personnes qui peuvent ouvrir le message protégé et sur ce qu’elles peuvent faire avec ce message après son ouverture.

La technologie IRM dans un déploiement hybride nécessite la planification, la configuration manuelle de l’organisation Exchange Online et une certaine compréhension de la manière dont les clients utilisent les serveurs AD RMS selon que leur boîte aux lettres se trouve dans une organisation locale ou Exchange Online.

Pour plus d’informations, voir : Gestion des droits relatifs à l’information (IRM) dans des déploiements hybrides Exchange

Office 365 prend en charge les dossiers publics et la migration des dossiers publics entre les organisations locale et Office 365. Vous pouvez configurer les dossiers publics afin que les utilisateurs de l’organisation Office 365 ou locale puissent y accéder quelle que soit l’organisation.

Pour plus d’informations, voir : Dossiers publics

La configuration d’un déploiement hybride avec l’assistant Configuration hybride minimise considérablement le risque que le déploiement hybride rencontre des problèmes. Toutefois, certains points types n’appartenant pas au champ d’application de l’assistant Configuration hybride peuvent, s’ils ne sont pas correctement configurés, poser des problèmes dans un déploiement hybride. Des problèmes de configuration mineurs peuvent parfois empêcher vos fonctionnalités de déploiement hybride de fonctionner comme prévu.

Consultez les ressources suivantes pour résoudre certains problèmes de configuration courants liés au déploiement hybride :

Demandez de l’aide en participant aux forums Office 365. Pour accéder à ces forums, vous devez vous connecter en utilisant un compte disposant de l’accès administrateur au service informatique en nuage. Visitez les forums à l’adresse : Forums Office 365

 
Afficher: