Outlook pour iOS et Android dans Exchange Online

Exchange Online
 

Sapplique à :Exchange Online, Office 365

Dernière rubrique modifiée :2017-03-23

Résumé : Cet article contient des informations destinées aux administrateurs concernant l’architecture et la sécurité d’Outlook pour iOS et Android.

L’application Outlook pour iOS et Android regroupe la messagerie, le calendrier, les contacts et d’autres fichiers des utilisateurs de votre organisation pour les aider à réaliser différentes tâches depuis leur appareil mobile. Cet article présente l’architecture et la conception du stockage de l’application, pour aider les administrateurs Office 365 à déployer et gérer Outlook pour iOS et Android dans leur organisation.

RemarqueRemarque :
Les utilisateurs peuvent utiliser le Centre d’aide sur Outlook pour iOS et Android, ainsi que l’aide destinée à l’utilisation de l’application sur certains appareils et les informations relatives à la résolution des problèmes.

L’application Outlook pour iOS et Android est conçue pour fonctionner de manière native avec Exchange Server et Exchange Online. Toutes les données sont protégées par des connexions TLS de bout en bout entre l’application Outlook et Office 365.

Les versions précédentes d’Outlook pour iOS et Android étaient basées sur du code qui provenait de l’acquisition par Microsoft d’Acompli. Alors que les versions antérieures exploitaient des composants cloud exécutés dans Amazon Web Services (AWS), cette architecture a été remplacée. La nouvelle architecture prend en charge des boîtes aux lettres Exchange Online en mode natif, ce qui signifie qu’aucune donnée de boîte aux lettres n’est mise en cache en dehors d’Office 365. Les données restent simplement dans leur boîte aux lettres Exchange Online actuelle et sont protégées par des connexions TLS entre Outlook pour iOS et Android et la boîte aux lettres. L’application Outlook est désormais totalement intégrée aux services Microsoft, fournissant ainsi la sécurité, la confidentialité et la conformité dont ont besoin les organisations.

Outlook pour iOS et Android utilise également un composant de convertisseur de protocole sans état qui est conçu pour être exécuté dans Azure. Ce composant permet la communication entre l’application et Exchange Online. Il achemine les données et convertit les commandes, mais il ne met pas en cache les données utilisateur.

Outlook pour iOS et Android est codé avec l’API de périphérique Outlook, une API propriétaire qui synchronise des commandes et des données entre l’application et Exchange. Les données Exchange Online sont accessibles par le biais des API REST disponibles publiquement.

 
Afficher: