Bulletin de sécurité Microsoft MS17-012 - Critique

Mise à jour de sécurité pour Microsoft Windows (4013078)

Date de publication : 14 mars 2017

Version : 1.0

Cette mise à jour de sécurité corrige des vulnérabilités dans Microsoft Windows. La plus grave des vulnérabilités pourrait permettre l'exécution de code à distance si un attaquant exécutait une application spécialement conçue qui se connecte à un serveur iSNS et envoyait des requêtes malveillantes au serveur.

Cette mise à jour de sécurité est de niveau « Critique » pour Windows Server 2008, Windows Server 2008 R2, Windows Server 2012, Windows Server 2012 R2, Windows 10 version 1607 et Windows Server 2016, et de niveau « Important » pour Windows Vista, Windows 7, Windows 8.1, Windows RT 8.1, Windows 10 et Windows 10 version 1511. Pour plus d'informations, consultez la section Logiciels concernés et indices de gravité de la vulnérabilité.

Cette mise à jour de sécurité résout les vulnérabilités en corrigeant la manière dont :

  • Device Guard valide certains éléments de scripts PowerShell signés ;
  • le client Microsoft SMBv2/SMBv3 traite les demandes spécialement conçues ;
  • Windows valide les entrées avant de charger des fichiers DLL ;
  • le client DNS de Windows traite les requêtes ;
  • Windows applique les autorisations RunAs lors de l'enregistrement d'objets DCOM ;
  • le service Serveur iSNS analyse les requêtes.

Pour plus d'informations sur les vulnérabilités, consultez la section Informations par vulnérabilité.

Pour plus d'informations sur cette mise à jour, consultez l'article 4013078 de la Base de connaissances Microsoft.

Les versions ou éditions répertoriées ci-dessous sont concernées. Les versions ou éditions non répertoriées ont atteint la fin de leur cycle de vie ou ne sont pas concernées. Consultez le site web Politique de Support Microsoft afin de connaître la politique de support Microsoft pour votre version ou édition.

Les indices de gravité indiqués pour chaque logiciel concerné supposent l'impact potentiel maximal de la vulnérabilité. Pour plus d'informations sur les risques dans les 30 jours suivant la publication d'un Bulletin concernant l'exploitabilité de la vulnérabilité par rapport à son indice de gravité et à son impact, consultez l'Indice d'exploitabilité dans la synthèse des Bulletins de sécurité de mars.

Remarque Consultez le guide des mises à jour de sécurité pour découvrir la nouvelle approche concernant l'utilisation des informations sur les mises à jour de sécurité. Vous pouvez personnaliser les vues et créer des feuilles de calcul sur les logiciels concernés, ainsi que télécharger des données via une API RESTful. Pour plus d'informations, consultez le Forum aux questions concernant le guide des mises à jour de sécurité. Pour rappel, le guide des mises à jour de sécurité remplacera les Bulletins de sécurité. Pour plus d'informations, consultez notre billet de blog Furthering our commitment to security updates (en anglais uniquement).

Système d'exploitation

Vulnérabilité de contournement de la fonctionnalité de sécurité dans Device Guard - CVE-2017-0007

Vulnérabilité de déni de service dans le déréférencement NULL SMBv2/SMBv3 - CVE-2017-0016

Vulnérabilité d'exécution de code à distance dans le chargement de DLL Windows - CVE-2017-0039

Vulnérabilité de divulgation d'informations dans les requêtes DNS Windows - CVE-2017-0057

Vulnérabilité d'élévation de privilèges dans Windows COM - CVE-2017-0100

Vulnérabilité d'altération de mémoire dans iSNS Server - CVE-2017-0104

Mises à jour remplacées

Windows Vista

Windows Vista Service Pack 2
(3217587)

Non applicable

Non applicable

Important 
Exécution de code à distance

Non applicable

Non applicable

Non applicable

Aucune

Windows Vista Édition x64 Service Pack 2
(3217587)

Non applicable

Non applicable

Important 
Exécution de code à distance

Non applicable

Non applicable

Non applicable

Aucune

Windows Server 2008

Windows Server 2008 pour systèmes 32 bits Service Pack 2
(3217587)

Non applicable

Non applicable

Important 
Exécution de code à distance

Non applicable

Non applicable

Non applicable

Aucune

Windows Server 2008 pour systèmes 32 bits Service Pack 2
(4012021)

Non applicable

Non applicable

Non applicable

Non applicable

Non applicable

Critique 
Exécution de code à distance

Aucune

Windows Server 2008 pour systèmes x64 Service Pack 2
(3217587)

Non applicable

Non applicable

Important 
Exécution de code à distance

Non applicable

Non applicable

Non applicable

Aucune

Windows Server 2008 pour systèmes x64 Service Pack 2
(4012021)

Non applicable

Non applicable

Non applicable

Non applicable

Non applicable

Critique 
Exécution de code à distance

Aucune

Windows Server 2008 pour systèmes Itanium Service Pack 2
(3217587)

Non applicable

Non applicable

Important 
Exécution de code à distance

Non applicable

Non applicable

Non applicable

Aucune

Windows 7

Windows 7 pour systèmes 32 bits Service Pack 1
(4012212)
Sécurité uniquement[1]

Non applicable

Non applicable

Important 
Exécution de code à distance

Non applicable

Important 
Élévation de privilèges

Non applicable

Aucune

Windows 7 pour systèmes 32 bits Service Pack 1
(4012215)
Correctif cumulatif mensuel[1]

Non applicable

Non applicable

Important 
Exécution de code à distance

Non applicable

Important 
Élévation de privilèges

Non applicable

3212646

Windows 7 pour systèmes x64 Service Pack 1
(4012212)
Sécurité uniquement[1]

Non applicable

Non applicable

Important 
Exécution de code à distance

Non applicable

Important 
Élévation de privilèges

Non applicable

Aucune

Windows 7 pour systèmes x64 Service Pack 1
(4012215)
Correctif cumulatif mensuel[1]

Non applicable

Non applicable

Important 
Exécution de code à distance

Non applicable

Important 
Élévation de privilèges

Non applicable

3212646

Windows Server 2008 R2

Windows Server 2008 R2 pour systèmes x64 Service Pack 1
(4012212)
Sécurité uniquement[1]

Non applicable

Non applicable

Important 
Exécution de code à distance

Non applicable

Important 
Élévation de privilèges

Critique 
Exécution de code à distance

Aucune

Windows Server 2008 R2 pour systèmes x64 Service Pack 1
(4012215)
Correctif cumulatif mensuel[1]

Non applicable

Non applicable

Important 
Exécution de code à distance

Non applicable

Important 
Élévation de privilèges

Critique 
Exécution de code à distance

3212646

Windows Server 2008 R2 pour systèmes Itanium Service Pack 1
(4012212)
Sécurité uniquement[1]

Non applicable

Non applicable

Important 
Exécution de code à distance

Non applicable

Important 
Élévation de privilèges

Critique 
Exécution de code à distance

Aucune

Windows Server 2008 R2 pour systèmes Itanium Service Pack 1
(4012215)
Correctif cumulatif mensuel[1]

Non applicable

Non applicable

Important 
Exécution de code à distance

Non applicable

Important 
Élévation de privilèges

Critique 
Exécution de code à distance

3212646

Windows 8.1

Windows 8.1 pour systèmes 32 bits
(4012213)
Sécurité uniquement[1]

Non applicable

Important 
Déni de service

Non applicable

Important 
Divulgation d'informations

Important 
Élévation de privilèges

Non applicable

Aucune

Windows 8.1 pour systèmes 32 bits
(4012216)
Correctif cumulatif mensuel[1]

Non applicable

Important 
Déni de service

Non applicable

Important 
Divulgation d'informations

Important 
Élévation de privilèges

Non applicable

3205401

Windows 8.1 pour systèmes x64
(4012213)
Sécurité uniquement[1]

Non applicable

Important 
Déni de service

Non applicable

Important 
Divulgation d'informations

Important 
Élévation de privilèges

Non applicable

Aucune

Windows 8.1 pour systèmes x64
(4012216)
Correctif cumulatif mensuel[1]

Non applicable

Important 
Déni de service

Non applicable

Important 
Divulgation d'informations

Important 
Élévation de privilèges

Non applicable

3205401

Windows Server 2012 et Windows Server 2012 R2

Windows Server 2012
(4012214)
Sécurité uniquement[1]

Non applicable

Non applicable

Non applicable

Non applicable

Important 
Élévation de privilèges

Critique 
Exécution de code à distance

Aucune

Windows Server 2012
(4012217)
Correctif cumulatif mensuel[1]

Non applicable

Non applicable

Non applicable

Non applicable

Important 
Élévation de privilèges

Critique 
Exécution de code à distance

3205409

Windows Server 2012 R2
(4012213)
Sécurité uniquement[1]

Non applicable

Important 
Déni de service

Non applicable

Important 
Divulgation d'informations

Important 
Élévation de privilèges

Critique 
Exécution de code à distance

Aucune

Windows Server 2012 R2
(4012216)
Correctif cumulatif mensuel[1]

Non applicable

Important 
Déni de service

Non applicable

Important 
Divulgation d'informations

Important 
Élévation de privilèges

Critique 
Exécution de code à distance

3205401

Windows RT 8.1

Windows RT 8.1[2]
(4012216)
Correctif cumulatif mensuel

Non applicable

Important 
Déni de service

Non applicable

Important 
Divulgation d'informations

Important 
Élévation de privilèges

Non applicable

3205401

Windows 10

Windows 10 pour systèmes 32 bits [3]
(4012606)

Important 
Contournement de la fonctionnalité de sécurité

Important 
Déni de service

Non applicable

Important 
Divulgation d'informations

Important 
Élévation de privilèges

Non applicable

3210720

Windows 10 pour systèmes x64 [3]
(4012606)

Important 
Contournement de la fonctionnalité de sécurité

Important 
Déni de service

Non applicable

Important 
Divulgation d'informations

Important 
Élévation de privilèges

Non applicable

3210720

Windows 10 version 1511 pour systèmes 32 bits [3]
(4013198)

Important 
Contournement de la fonctionnalité de sécurité

Important 
Déni de service

Non applicable

Important 
Divulgation d'informations

Important 
Élévation de privilèges

Non applicable

3210721

Windows 10 version 1511 pour systèmes x64 [3]
(4013198)

Important 
Contournement de la fonctionnalité de sécurité

Important 
Déni de service

Non applicable

Important 
Divulgation d'informations

Important 
Élévation de privilèges

Non applicable

3210721

Windows 10 version 1607 pour systèmes 32 bits [3]
(4013429)

Important 
Contournement de la fonctionnalité de sécurité

Important 
Déni de service

Non applicable

Important 
Divulgation d'informations

Important 
Élévation de privilèges

Non applicable

3213986

Windows 10 version 1607 pour systèmes x64 [3]
(4013429)

Important 
Contournement de la fonctionnalité de sécurité

Important 
Déni de service

Non applicable

Important 
Divulgation d'informations

Important 
Élévation de privilèges

Non applicable

3213986

Windows Server 2016

Windows Server 2016 pour systèmes x64 [3]
(4013429)

Important 
Contournement de la fonctionnalité de sécurité

Important 
Déni de service

Non applicable

Important 
Divulgation d'informations

Important 
Élévation de privilèges

Critique 
Exécution de code à distance

3213986

Option d'installation Server Core

Windows Server 2008 pour systèmes 32 bits Service Pack 2 (installation Server Core)
(3217587)

Non applicable

Non applicable

Important 
Exécution de code à distance

Non applicable

Non applicable

Non applicable

Aucune

Windows Server 2008 pour systèmes x64 Service Pack 2 (installation Server Core)
(3217587)

Non applicable

Non applicable

Important 
Exécution de code à distance

Non applicable

Non applicable

Non applicable

Aucune

Windows Server 2008 R2 pour systèmes x64 Service Pack 1 (installation Server Core)
(4012212)
Sécurité uniquement[1]

Non applicable

Non applicable

Important 
Exécution de code à distance

Non applicable

Important 
Élévation de privilèges

Non applicable

Aucune

Windows Server 2008 R2 pour systèmes x64 Service Pack 1 (installation Server Core)
(4012215)
Correctif cumulatif mensuel[1]

Non applicable

Non applicable

Important 
Exécution de code à distance

Non applicable

Important 
Élévation de privilèges

Non applicable

3212646

Windows Server 2012 (installation Server Core)
(4012214)
Sécurité uniquement[1]

Non applicable

Non applicable

Non applicable

Non applicable

Important 
Élévation de privilèges

Critique 
Exécution de code à distance

Aucune

Windows Server 2012 (installation Server Core)
(4012217)
Correctif cumulatif mensuel[1]

Non applicable

Non applicable

Non applicable

Non applicable

Important 
Élévation de privilèges

Critique 
Exécution de code à distance

3205409

Windows Server 2012 R2 (installation Server Core)
(4012213)
Sécurité uniquement[1]

 Non applicable

Important 
Déni de service

Non applicable

Important 
Divulgation d'informations

Important 
Élévation de privilèges

Critique 
Exécution de code à distance

Aucune

Windows Server 2012 R2 (installation Server Core)
(4012216)
Correctif cumulatif mensuel[1]

Non applicable

Important 
Déni de service

Non applicable

Important 
Divulgation d'informations

Important 
Élévation de privilèges

Critique 
Exécution de code à distance

3205401

Windows Server 2016 pour systèmes x64 [3] (installation Server Core)
(4013429)

Important 
Contournement de la fonctionnalité de sécurité

Important 
Déni de service

Non applicable

Important 
Divulgation d'informations

Important 
Élévation de privilèges

Critique 
Exécution de code à distance

3213986

[1] Depuis octobre 2016, Microsoft a modifié le modèle de maintenance des mises à jour pour Windows 7, Windows Server 2008 R2, Windows 8.1, Windows Server 2012 et Windows Server 2012 R2. Pour plus d'informations, consultez cet article de Microsoft TechNet.

[2] Cette mise à jour n'est disponible que via Windows Update.

[3] Les mises à jour de Windows 10 et Windows Server 2016 sont cumulatives. La mise à jour de sécurité mensuelle comprend tous les correctifs de sécurité pour des vulnérabilités qui concernent Windows 10, en plus de mises à jour non liées à la sécurité. Les mises à jour sont disponibles via le Catalogue Microsoft Update. À partir du 13 décembre 2016, les informations concernant Windows 10 et Windows Server 2016 pour les mises à jour cumulatives seront documentées dans les notes de publication. Consultez les notes de publication en ce qui concerne les numéros de build du système d'exploitation, les problèmes connus et la liste de fichiers concernés.

*La colonne Mises à jour remplacées n'affiche que la dernière mise à jour d'une série de mises à jour remplacées. Pour obtenir la liste complète des mises à jour remplacées, accédez au Catalogue Microsoft Update, recherchez le numéro d'article de la Base de connaissances, puis consultez les détails de la mise à jour (les informations sur les mises à jour remplacées figurent sous l'onglet Détails du package).

Cette mise à jour comporte-t-elle d'autres modifications de sécurité affectant les fonctionnalités ? 
Oui. Outre les changements répertoriés relatifs aux vulnérabilités décrites dans ce Bulletin, cette mise à jour inclut des mises à jour de défense en profondeur afin de contribuer à l'amélioration des fonctionnalités liées à la sécurité.

Vulnérabilité de contournement de la fonctionnalité de sécurité dans Device Guard - CVE-2017-0007

Il existe une vulnérabilité de contournement de la fonctionnalité de sécurité lorsque Device Guard ne valide pas correctement certains éléments d'un script PowerShell signé. Un attaquant qui parviendrait à exploiter cette vulnérabilité pourrait modifier le contenu d'un script PowerShell sans invalider la signature associée au fichier. Étant donné que Device Guard se sert de la signature pour vérifier que le script n'est pas malveillant, il pourrait autoriser l'exécution d'un script malveillant.

Dans un scénario d'attaque, un attaquant pourrait modifier le contenu d'un script PowerShell sans invalider la signature associée au fichier.

La mise à jour corrige la vulnérabilité en modifiant la manière dont Device Guard valide certains éléments de scripts PowerShell signés.

Le tableau suivant contient des liens vers l'entrée standard correspondant à chaque vulnérabilité dans la liste de CVE (Common Vulnerabilities and Exposures) :

Titre de la vulnérabilité

Numéro CVE

Révélée publiquement

Exploitée

Vulnérabilité de contournement de la fonctionnalité de sécurité dans Device Guard

CVE-2017-0007

Non

Non

Facteurs atténuants

Microsoft n'a identifié aucun facteur atténuant pour cette vulnérabilité.

Solutions

Microsoft n'a identifié aucune solution de contournement pour cette vulnérabilité.

 

Vulnérabilité de déni de service dans le déréférencement NULL SMBv2/SMBv3 - CVE-2017-0016

Il existe une vulnérabilité de déni de service dans les implémentations du client Microsoft Server Message Block 2.0 et 3.0 (SMBv2 et SMBv3). Cette vulnérabilité est due au traitement incorrect de certaines demandes envoyées au client par un serveur SMB malveillant. Un attaquant qui parviendrait à exploiter cette vulnérabilité pourrait empêcher le système concerné de répondre jusqu'à son redémarrage manuel.

Pour exploiter la vulnérabilité, un attaquant pourrait utiliser diverses méthodes, comme des redirecteurs, des liens d'en-tête HTML injectés, etc., qui pourraient forcer le client SMB à se connecter à un serveur SMB malveillant.

La mise à jour de sécurité corrige la vulnérabilité en modifiant la manière dont le client Microsoft SMBv2/SMBv3 traite les demandes spécialement conçues.

Le tableau suivant contient des liens vers l'entrée standard correspondant à chaque vulnérabilité dans la liste de CVE (Common Vulnerabilities and Exposures) :

Titre de la vulnérabilité

Numéro CVE

Révélée publiquement

Exploitée

Vulnérabilité de déni de service dans le déréférencement NULL SMBv2/SMBv3

CVE-2017-0016

Oui

Non

Facteurs atténuants

Microsoft n'a identifié aucun facteur atténuant pour cette vulnérabilité.

Solutions

Microsoft n'a identifié aucune solution de contournement pour cette vulnérabilité.

 

Vulnérabilité d'exécution de code à distance dans le chargement de DLL Windows - CVE-2017-0039

Il existe une vulnérabilité d'exécution de code à distance lorsque Microsoft Windows ne parvient pas à valider correctement une entrée avant le chargement de certains fichiers bibliothèques de liens dynamiques (DLL). Un attaquant qui parviendrait à exploiter la vulnérabilité pourrait prendre le contrôle d'un système concerné. L'attaquant pourrait alors installer des programmes, afficher, modifier ou supprimer des données, ou créer des comptes dotés de tous les privilèges. Les utilisateurs dont les comptes sont configurés avec moins de droits sur le système pourraient être moins touchés que ceux qui disposent de privilèges d'administrateur.

Pour exploiter la vulnérabilité, un attaquant doit d'abord obtenir l'accès au système local et avoir la possibilité d'exécuter une application malveillante.

La mise à jour de sécurité corrige la vulnérabilité en modifiant la manière dont Windows valide les entrées avant le chargement des fichiers DLL.

Le tableau suivant contient des liens vers l'entrée standard correspondant à chaque vulnérabilité dans la liste de CVE (Common Vulnerabilities and Exposures) :

Titre de la vulnérabilité

Numéro CVE

Révélée publiquement

Exploitée

Vulnérabilité d'exécution de code à distance dans Windows

CVE-2017-0039

Non

Non

Facteurs atténuants

Microsoft n'a identifié aucun facteur atténuant pour cette vulnérabilité.

Solutions

Les solutions de contournement suivantes peuvent être utiles, selon votre situation :

  • Utiliser une stratégie de blocage des fichiers Microsoft Office pour empêcher qu'Office ouvre des documents RTF issus de sources inconnues ou non fiables

    Avertissement Toute utilisation incorrecte de l'Éditeur du Registre peut générer des problèmes graves, pouvant vous obliger à réinstaller votre système d'exploitation. Microsoft ne peut garantir que les problèmes résultant d'une mauvaise utilisation de l'Éditeur du Registre puissent être résolus. Vous assumez l'ensemble des risques liés à l'utilisation de cet outil.

    Pour Office 2007

    1. Exécutez regedit.exe en tant qu'administrateur et accédez à la sous-clé suivante :
      [HKEY_CURRENT_USER\Software\Policies\Microsoft\Office\12.0\Word\Security\FileOpenBlock] 
      
    2. Définissez la valeur DWORD de RtfFiles sur 1.

      Remarque Pour utiliser « FileOpenBlock » avec Office 2007, toutes les mises à jour de sécurité d'Office 2007 depuis mai 2007 doivent être appliquées.

     

    Pour Office 2010

    1. Exécutez regedit.exe en tant qu'administrateur et accédez à la sous-clé suivante :
      [HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Office\14.0\Word\Security\FileBlock]
      
    2. Définissez la valeur DWORD de RtfFiles sur 2.
    3. Définissez la valeur DWORD de OpenInProtectedView sur 0.

     

    Pour Office 2013

    1. Exécutez regedit.exe en tant qu'administrateur et accédez à la sous-clé suivante :
      [HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Office\15.0\Word\Security\FileBlock]
      
    2. Définissez la valeur DWORD de RtfFiles sur 2.
    3. Définissez la valeur DWORD de OpenInProtectedView sur 0.

     

    Impact de cette solution de contournement. Les utilisateurs ayant configuré la stratégie de blocage des fichiers sans avoir configuré un « répertoire exempté », selon les informations mentionnées dans l'article 922849 de la Base de connaissances Microsoft, ne pourront pas ouvrir de documents enregistrés au format RTF.

    Procédure d'annulation de la solution de contournement

    Pour Office 2007

    1. Exécutez regedit.exe en tant qu'administrateur et accédez à la sous-clé suivante :
      [HKEY_CURRENT_USER\Software\Policies\Microsoft\Office\12.0\Word\Security\FileOpenBlock] 
      
    2. Définissez la valeur DWORD de RtfFiles sur 0.

     

    Pour Office 2010

    1. Exécutez regedit.exe en tant qu'administrateur et accédez à la sous-clé suivante :
      [HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Office\14.0\Word\Security\FileBlock] 
      
    2. Définissez la valeur DWORD de RtfFiles sur 0.
    3. Laissez la valeur DWORD de OpenInProtectedView sur 0.

     

    Pour Office 2013

    1. Exécutez regedit.exe en tant qu'administrateur et accédez à la sous-clé suivante :
      [HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Office\15.0\Word\Security\FileBlock]
      
    2. Définissez la valeur DWORD de RtfFiles sur 0.
    3. Laissez la valeur DWORD de OpenInProtectedView sur 0.

 

  • Définir le bit d'arrêt pour IMJPTIP

    Avertissement Toute utilisation incorrecte de l'Éditeur du Registre peut générer des problèmes graves, pouvant vous obliger à réinstaller votre système d'exploitation. Microsoft ne peut garantir que les problèmes résultant d'une mauvaise utilisation de l'Éditeur du Registre puissent être résolus. Vous assumez l'ensemble des risques liés à l'utilisation de cet outil.

    Pour plus de détails sur la manière d'empêcher l'exécution d'un contrôle dans Internet Explorer, consultez l'article 240797 de la Base de connaissances Microsoft. Suivez les étapes de cet article pour créer une valeur pour les indicateurs de compatibilité (Compatibility Flags) dans le Registre afin d'empêcher l'instanciation d'un objet COM dans Internet Explorer.

    Pour définir le bit d'arrêt pour un CLSID avec la valeur {03B5835F-F03C-411B-9CE2-AA23E1171E36}, collez le texte ci-dessous dans un éditeur de texte tel que le Bloc-notes. Enregistrez le fichier en utilisant l'extension de nom de fichier .reg.

    [HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Internet Explorer\ActiveX Compatibility\{03B5835F-F03C-411B-9CE2-AA23E1171E36}] 
    "Compatibility Flags"=dword:00000400 
    

    Vous pouvez double-cliquer sur ce fichier .reg pour l'appliquer à des systèmes individuels. Vous pouvez également l'appliquer à des domaines à l'aide de Stratégie de groupe. Pour plus d'informations sur la stratégie de groupe, consultez les sites web de Microsoft aux adresses suivantes :

    Remarque Vous devez redémarrer Internet Explorer pour que les modifications soient prises en compte.

    Impact de cette solution de contournement Les utilisateurs ne pourront pas ouvrir de documents enregistrés au format RTF.

    Procédure d'annulation de cette solution de contournement Microsoft ne recommande pas d'annuler l'action d'arrêt pour un contrôle ActiveX. Si vous le faites, vous risquez de créer des vulnérabilités de sécurité. Le bit d'arrêt est généralement défini pour une raison qui peut être critique. Par conséquent, vous devez faire preuve d'une prudence extrême lorsque vous annulez l'action d'arrêt d'un contrôle ActiveX. En outre, la procédure étant d'un niveau technique très élevé, ne continuez que si vous la maîtrisez. Avant de commencer, il peut être utile de lire toutes les étapes de la procédure.

 

Vulnérabilité de divulgation d'informations dans les requêtes DNS Windows - CVE-2017-0057

Il existe une vulnérabilité de divulgation d'informations lorsque le client DNS de Windows ne traite pas correctement les requêtes. Un attaquant qui parviendrait à exploiter cette vulnérabilité pourrait obtenir des informations permettant de compromettre davantage le système de l'utilisateur.

Il existe plusieurs façons d'exploiter cette vulnérabilité :

Si la cible est une station de travail, l'attaquant pourrait inciter un utilisateur à visiter une page web non fiable. Si la cible est un serveur, l'attaquant pourrait inciter le serveur à envoyer une requête DNS à un serveur DNS malveillant.

La mise à jour de sécurité corrige la vulnérabilité en modifiant la façon dont le client DNS de Windows traite les requêtes.

Le tableau suivant contient des liens vers l'entrée standard correspondant à chaque vulnérabilité dans la liste de CVE (Common Vulnerabilities and Exposures) :

Titre de la vulnérabilité

Numéro CVE

Révélée publiquement

Exploitée

Vulnérabilité de divulgation d'informations dans les requêtes DNS Windows

CVE-2017-0057

Non

Non

Facteurs atténuants

Microsoft n'a identifié aucun facteur atténuant pour cette vulnérabilité.

Solutions

Microsoft n'a identifié aucune solution de contournement pour cette vulnérabilité.

 

Vulnérabilité d'élévation de privilèges dans Windows COM - CVE-2017-0100

Il existe une vulnérabilité d'élévation de privilèges dans Windows lorsque le moniker de session Windows COM ne parvient pas à appliquer correctement les autorisations RunAs lors de l'enregistrement d'objets DCOM. Un attaquant qui parviendrait à exploiter cette vulnérabilité pourrait exécuter du code arbitraire dans la session d'un autre utilisateur. L'attaquant pourrait alors installer des programmes, afficher, modifier ou supprimer des données, ou créer des comptes dotés de tous les privilèges.

Pour exploiter cette vulnérabilité, un attaquant devrait d'abord ouvrir une session sur le système. Il pourrait alors exécuter une application spécialement conçue pour exploiter cette vulnérabilité dès qu'un autre utilisateur ouvre une session sur le même système via les services Terminal Server ou la fonction Changement rapide d'utilisateur.

La mise à jour corrige la vulnérabilité en modifiant la façon dont Windows applique les autorisations RunAs lors de l'enregistrement d'objets DCOM.

Le tableau suivant contient des liens vers l'entrée standard correspondant à chaque vulnérabilité dans la liste de CVE (Common Vulnerabilities and Exposures) :

Titre de la vulnérabilité

Numéro CVE

Révélée publiquement

Exploitée

Vulnérabilité d'élévation de privilèges dans Windows COM

CVE-2017-0100

Non

Non

Facteurs atténuants

Microsoft n'a identifié aucun facteur atténuant pour cette vulnérabilité.

Solutions

Microsoft n'a identifié aucune solution de contournement pour cette vulnérabilité.

 

Vulnérabilité d'altération de mémoire dans iSNS Server - CVE-2017-0104

Il existe une vulnérabilité d'exécution de code à distance dans Windows lorsque le service Serveur iSNS ne parvient pas à valider correctement les entrées du client, ce qui entraîne un dépassement de capacité d'entier. Un attaquant qui parviendrait à exploiter la vulnérabilité pourrait exécuter du code arbitraire dans le contexte du compte SYSTEM.

Un attaquant pourrait exploiter la vulnérabilité en créant une application spécialement conçue pour se connecter au service Serveur iSNS, puis lui envoyer des demandes malveillantes.

La mise à jour corrige la vulnérabilité en modifiant la façon dont le service Serveur iSNS analyse les requêtes.

Le tableau suivant contient des liens vers l'entrée standard correspondant à chaque vulnérabilité dans la liste de CVE (Common Vulnerabilities and Exposures) :

Titre de la vulnérabilité

Numéro CVE

Révélée publiquement

Exploitée

Vulnérabilité d'altération de mémoire dans iSNS Server

CVE-2017-0104

Non

Non

Facteurs atténuants

Microsoft n'a identifié aucun facteur atténuant pour cette vulnérabilité.

Solutions

Microsoft n'a identifié aucune solution de contournement pour cette vulnérabilité.

Pour plus d'informations sur le déploiement des mises à jour de sécurité, consultez l'article de la Base de connaissances Microsoft référencé ici dans la synthèse.

Microsoft reconnaît les efforts des professionnels de la sécurité qui contribuent à protéger les clients par une divulgation coordonnée des vulnérabilités. Reportez-vous à la page Remerciements pour plus d'informations.

Les informations contenues dans la Base de connaissances Microsoft sont fournies « en l'état », sans garantie d'aucune sorte. Microsoft exclut toute garantie expresse ou implicite, notamment toute garantie de qualité et d'adéquation à un usage particulier. En aucun cas, la société Microsoft ou ses fournisseurs ne pourront être tenus pour responsables de quelque dommage que ce soit, y compris toute perte de bénéfices directe, indirecte ou accessoire, ou de dommages spéciaux, même si la société Microsoft a été prévenue de l'éventualité de tels dommages. Certains pays n'autorisent pas l'exclusion ou la limitation des responsabilités pour les dommages indirects ou accessoires, de sorte que la limitation ci-dessus peut ne pas être applicable.

  • V1.0 (14 mars 2017) : Bulletin publié.
Page générée le 08/03/2017 12:55-08:00.
Afficher: