Table of contents
TOC
Réduire la table des matières
Développer la table des matières

Surveiller DPM

Mark Galioto|Dernière mise à jour: 24/11/2016
|
1 Contributeur

S’applique à : System Center 2016 - Data Protection Manager

Vous pouvez surveiller un seul serveur DPM à partir de la console Administrateur DPM, plusieurs serveurs DPM à partir de la console centrale ou surveiller l’activité de DPM avec Operations Manager.

Surveiller avec la console DPM

Pour surveiller DPM dans la console, vous devez être connecté au serveur DPM avec un compte d’administrateur local. Voici ce que vous pouvez surveiller :

  • Sous l’onglet Alertes, vous pouvez surveiller les erreurs, avertissements et informations générales pour un groupe de protection, pour un ordinateur protégé particulier ou selon la gravité du message. Vous pouvez afficher les alertes actives et inactives et configurer des notifications par e-mail.

  • Sous l’onglet Tâches, vous pouvez afficher les tâches lancées par DPM pour un groupe de protection ou un ordinateur protégé spécifique. Vous pouvez suivre la progression de la tâche ou vérifier les ressources consommées par les tâches.

  • Dans la zone de tâches Protection, vous pouvez vérifier l’état des volumes et des partages dans un groupe de protection, puis vérifier les paramètres de configuration tels que les paramètres de récupération, l’allocation de disque et la planification de sauvegarde.

  • Dans la zone de tâches Gestion, vous pouvez consultez l’onglet Disques, agents et bibliothèques pour vérifier l’état des disques dans le pool de stockage, l’état de l’agent DPM déployé et l’état des bandes et bibliothèques de bandes.

Surveiller DPM dans la console centrale

La console centrale est une console de System Center Operations Manager que vous pouvez déployer pour gérer et surveiller plusieurs serveurs DPM à partir d’un emplacement unique. Dans la console centrale, vous pouvez surveiller et suivre l’état de plusieurs serveurs DPM, tâches, groupes de protection, bandes, ainsi que du stockage et de l’espace disque.

  • Dans Afficher les tâches, vous pouvez obtenir la liste des tâches en cours d’exécution sur tous les serveurs DPM surveillés par la console centrale.

  • Dans Affichage Alerte, vous pouvez obtenir la liste de toutes les alertes DPM qui nécessitent une action. Vous pouvez utiliser l’option Dépannage pour obtenir des détails sur une alerte.

    Vous pouvez regrouper les alertes dans la console. En effet, vous pouvez afficher une seule alerte pour toutes les alertes répétées, ou afficher une seule alerte pour plusieurs alertes qui ont la même cause première. Si vous utilisez un système de tickets, vous pouvez générer un seul ticket pour les alertes répétées.

  • Dans Affichage des états, vous pouvez obtenir des informations sur l’état des objets DPM.

Surveiller DPM dans la console Azure

Le tableau de bord vous permet d’obtenir un aperçu rapide de l’état de vos sauvegardes System Center 2012 - Data Protection Manager (DPM) dans Sauvegarde Microsoft Azure. Le tableau de bord fournit une passerelle centralisée qui permet d'afficher les serveurs protégés par les coffres de sauvegarde, comme suit :

  • Vue d’ensemble de l’utilisation : montre comment vous utilisez le coffre de sauvegarde. Vous pouvez sélectionner un coffre de sauvegarde et connaître la quantité de stockage qu'il utilise, par rapport à l'espace de stockage fourni par votre abonnement. Vous pouvez également consulter le nombre de serveurs inscrits dans le coffre de sauvegarde.

  • Aperçu rapide : affiche des informations de configuration essentielles sur le coffre de sauvegarde. L'aperçu rapide vous indique si le coffre de sauvegarde est en ligne, le certificat qui lui est attribué, sa date d'expiration, la zone géographique des serveurs de stockage, et les informations d'abonnement pour le service.

À partir du tableau de bord, vous pouvez télécharger l'agent de sauvegarde à installer sur un serveur, modifier les paramètres des certificats téléchargés vers le coffre de sauvegarde et supprimer un coffre de sauvegarde si nécessaire.

Surveiller DPM dans Operations Manager

Vous pouvez analyser et créer des rapports d'intégrité et d'état des serveurs DPM à l'aide de Pack d'administration System Center Operations Manager pour DPM. DPM fournit les packs d'administration suivants :

  • Pack d’administration de création de rapports (Microsoft.SystemCenter.DataProtectionManager.2012.Reporting.mp) - Collecte et affiche les données de rapports de tous les serveurs DPM et expose un ensemble de vues d’entrepôts Operations Manager pour DPM. Vous pouvez interroger ces vues pour générer des rapports personnalisés.

  • Pack d’administration de détection et de surveillance (Microsoft.SystemCenter.DataProtectionManager.2012.Discovery.mp)

  • Pack d’administration de bibliothèque - (Microsoft.SystemCenter.DataProtectionManager.2012.Library)

Ces packs vous permettent d'effectuer les opérations suivantes :

  • Analyser de manière centralisée l'intégrité et l'état des serveurs DPM, des serveurs et des ordinateurs protégés, et des sauvegardes.

  • Afficher l’état de tous les rôles sur les serveurs DPM et les sources de données protégées. Analyser, identifier et résoudre les alertes.

  • Utiliser les alertes Operations Manager pour analyser les ressources de mémoire, de processeur et de disque du serveur DPM, ainsi que la base de données.

  • Analyse de l'utilisation des ressources et des tendances en matière de performances sur les serveurs DPM.

Conditions préalables

  • Pour utiliser les packs d'administration DPM, vous avez besoin d'un serveur System Center Operations Manager exécutant la version 2012 R2. L'entrepôt de données Operations Manager doit être en cours d'exécution.

  • Pour que vous puissiez installer les packs d'administration, le serveur DPM doit exécuter au moins DPM 2012 R2 avec le Correctif cumulatif 5.

  • Si vous exécutez une version précédente des packs d’administration de détection et de bibliothèque obtenus à partir du support d’installation de DPM, vous devez les supprimer du serveur DPM et installer les nouvelles versions à partir de la page de téléchargement.

  • Vous ne pouvez exécuter qu'une seule version linguistique du Pack d'administration à la fois. Si vous souhaitez utiliser le pack dans une autre langue, désinstallez-le dans la langue existante puis installez-le avec la nouvelle langue.

  • Si des versions précédentes d'un Pack d'administration DPM sont installées sur le serveur Operations Manager, supprimez-les avant d'installer le nouveau pack.

Configurer les Packs d'administration

Installez l’agent Operations Manager sur chaque serveur DPM à surveiller. Obtenez ensuite les packs d’administration, importez les packs d’administration de détection et de bibliothèque, installez la console centrale DPM et importez le pack d’administration de création de rapports.

Installer l’agent et obtenir les packs d’administration

  1. Pour plus d’informations sur les options d’installation de l’agent, consultez Méthodes d’installation d’Operations Manager. Si vous devez obtenir la dernière version de l’agent, consultez Microsoft Monitoring Agent dans le Centre de téléchargement.

  2. Téléchargez les packs à partir du Centre de téléchargement. Notez que, au moment de la publication (février 2015), la version de tous les packs est 4.2.1277.0. Par défaut, le téléchargement place les packs d’administration de détection et de bibliothèque dans le dossier C:\Program Files\Packs d’administration System Center. Le Pack d'administration de création de rapports est placé dans un sous-dossier distinct dans ce dossier.

Importer les packs d’administration

Importez les packs d’administration de détection et de bibliothèque, puis ouvrez une session sur le serveur Operations Manager avec un compte membre du rôle Administrateurs Operations Manager. N'oubliez pas de supprimer les versions précédentes des Packs d'administration de découverte et de bibliothèque exécutés sur le serveur.

  1. Dans la console Opérateur, cliquez sur Administration. Cliquez avec le bouton droit sur Packs d'administration > Import Packs d'administration. Sélectionnez Microsoft.SystemCenter.DataProtectionManagerDiscovery.MP > Ouvrir , puis Microsoft.SystemCenter.DataProtectionManagerLibrary.MP > Ouvrir

  2. Suivez les instructions de l’Assistant Importer les packs d’administration. Pour plus d’informations sur l’exécution de cet Assistant, consultez Comment importer un pack d’administration Operations Manager.

Configurer la console centrale

Vous devez installer la console centrale DPM sur le serveur Operations Manager. Cette console permet de gérer plusieurs serveurs DPM dans Operations Manager.

  1. Dans l’écran Installation d’Operations Manager, sélectionnez ce qui suit :

    • Sélectionnez Installer les composants côté client et serveur de la console centrale si vous voulez surveiller des serveurs DPM avec le pack d’administration et utiliser la console centrale pour gérer les paramètres et la configuration sur les serveurs DPM.

    • Sélectionnez Installer les composants côté serveur de la console centrale si vous voulez uniquement surveiller des serveurs DPM avec le pack d’administration sans utiliser la console centrale pour gérer les paramètres et la configuration sur les serveurs DPM.

  2. DPM ajoute des exceptions de pare-feu pour le port 6075 pour la console. Vous devez également ouvrir des ports pour SQL Server.exe et SQL browser.exe

Importer le pack d’administration de création de rapports

  1. Ouvrez une session le serveur Operations Manager avec un compte membre du rôle Administrateurs Operations Manager.

  2. Dans la console Opérateur, cliquez sur Administration. Cliquez avec le bouton droit sur Packs d'administration > Import Packs d'administration.

  3. Sélectionnez Microsoft.SystemCenter.DataProtectionManagerReporting.MP > Ouvrir. Suivez les instructions de l’Assistant Importer les packs d’administration.

Ajustement des paramètres des packs d’administration

Une fois les Packs d'administration importés, ils détectent et analysent les données sans aucune configuration supplémentaire nécessaire. Vous pouvez éventuellement ajuster des paramètres tels que les analyses et les règles en fonction de votre environnement. Par exemple, si vous constatez que les règles de mesure de performances qui sont actives dégradent les performances des serveurs disposant de liaisons WAN lentes, vous pouvez les désactiver. Pour obtenir des instructions, consultez Comment activer ou désactiver une règle ou un moniteur.

© 2017 Microsoft