Table of contents
TOC
Réduire la table des matières
Développer la table des matières

Configurer la journalisation DPM

Mark Galioto|Dernière mise à jour: 21/03/2017
|
1 Contributeur

S’applique à : System Center 2016 - Data Protection Manager

DPM consigne les activités dans des fichiers journaux (*.errlog). Les fichiers journaux sont délimités par des tabulations, et peuvent être ouverts dans Excel pour faciliter l'affichage. Vous pouvez filtrer à l'aide de niveaux et d'ID de tâches spécifiques afin de trouver les événements qui vous intéressent. Chaque entrée de journal est associée à un ID de tâche de journal généré par DPM en tant que GUID unique pour chaque tâche DPM. Cela facilite le suivi des entrées de journal pour des tâches spécifiques. Les fichiers journaux sont situés comme suit :

  • Informations d’installation DPM : enregistrées sur le serveur DPM à l’emplacement C:\DPMLogs. Pour DPM 2012 R2, l’emplacement est %ProgramFiles%\Microsoft System Center 2012 R2\DPM\DPMLogs.

  • Informations sur les activités DPM : enregistrées sur le serveur DPM à l’emplacement %ProgramFiles%\Microsoft DPM\DPM\Temp. Pour DPM 2012 R2, l’emplacement est %ProgramFiles%\Microsoft System Center 2012 R2\DPM\DPM\Temp.

  • Activité de client protégé : enregistrée sur l’ordinateur client à l’emplacement %ProgramFiles%\Microsoft Data Protection Manager\DPM\Temp Logs. Les activités déclenchées par le client, telles que la récupération libre service, sont enregistrées sur l’ordinateur client en fonction de l’utilisateur (%USERPROFILE%\AppData\Roaming\Microsoft\Microsoft System Center Data Protection Manager 2012\).

Vous pouvez régler les paramètres des fichiers journaux comme suit :

Nom de la valeurType de valeur/Valeurs autoriséesDétails
TraceLogLevelDWORD

TRACE_ERROR : journalise toutes les erreurs et tous les échecs (paramètre par défaut)

TRACE_DBG_ACTIVITY : journalise toutes les activités telles que démarrage, annulation et fin

TRACE_DBG_NORMAL : journalise les activités considérées comme importantes

TRACE_DBG_CRITICAL : journalise les erreurs critiques uniquement

TRACE_DBG_FATAL : journalise les erreurs irrécupérables, telles que des échecs de tâches ou de travaux
Spécifie le niveau de journalisation.

Peut être remplacé par un fichier binaire. Voici un masque de bits valide de valeurs autorisées :

enum TRACE_FLAG{

TRACE_ERROR = 0x2,

TRACE_DBG_ACTIVITY = 0x4,

TRACE_DBG_ = 0x8,

TRACE_PERF = 0x20,

TRACE_DBG_FATAL = 0x200,

TRACE_DBG_CRITICAL = 0x400
};

Vous pouvez également activer la journalisation documentée complète, mais cela affecte les performances. Si vous en avez besoin pendant une période limitée, procédez comme suit :

1. Dans l'entrée de Registre HKLM\Software\Microsoft\Microsoft Data Protection Manager, ajoutez une valeur DWORD TraceLogLevel, puis définissez-la sur 0x43e.
2. Pour appliquer immédiatement le paramétrage, arrêtez les services DPM pour lesquels vous voulez activer la journalisation documentée, puis supprimez les anciens journaux.
3. Après avoir reproduit le problème et achevé de le résoudre, supprimez l'entrée de Registre que vous avez créée, puis redémarrez les services arrêtés afin que la journalisation non documentée fonctionne à nouveau.
TraceLogPathREG_SZSpécifie l'emplacement du journal.

Requiert un chemin d'accès au volume NTFS valide, avec 3 Go d'espace compressé sur le serveur DPM (pas de guillemets requis dans le nom des chemins d'accès qui contiennent des espaces).

Peut être remplacé par un fichier binaire.
TraceLogMaxSizeDWORDSpécifie la taille du fichier journal

5 Mo par défaut

Taille de fichier (espace disque total consommé pour le journal de ce fichier binaire = taille * nombre de fichiers à conserver)
TraceLogMaxNumDWORDNombre maximal de fichiers journaux à conserver

30 par défaut

Le nombre actuel de fichiers journaux est suivi dans HKLM\Software\Microsoft\Microsoft Data Protection Manager: TraceLogNextNum (DWORD). Il s’agit d’une clé de Registre interne que nous recommandons de ne pas modifier.

Mappage des noms binaires et des services

Les mappages entre certains noms binaires et services de journaux sont résumés dans le tableau suivant.

Service/processusNom binaireDétails
Moteur DPM (MSDPM)MSDPMLes journaux du moteur MSDPM contiennent des informations sur les appels d'API, les déclencheurs de travaux et de tâches, les travaux d'entretien, et autres opérations du moteur.
Agent de réplication DPM (DPMRA)DPMRAConsigne des informations sur les sauvegardes sur bande, la réplication de disque, la restauration et les réplications DPM secondaires. Sur serveur DPM et client protégé.
Agent de bibliothèque DPM (DPMLA)LAAgentJournalise les activités relatives à la bibliothèque. Sur serveur DPM et serveur de bibliothèque partagée.
INTERFACE UTILISATEUR DE DPMDPMUIJournalise les activités de l'interface utilisateur, telles que l'analyse, la protection, la récupération, etc.
Interface de ligne de commande DPM PowerShellDPMCLIJournalise toutes les actions d'applet de commande
DPM Access ManagerDPMMACJournalise les comportements automatiques, tels que l'extension, la réexécution de travaux et les informations du gestionnaire de contrôle d'accès.
Wrapper d'applet de commande Exchange

Wrapper d'applet de commande E14
ExchangeCmdletsWrapperJournalise les diverses applets de commande exécutées par DPMRA sur Exchange côté client
Coordinateur d'agentsAgentBootStrapperJournalise pendant l'installation et la mise à niveau d'agents
Service client DPMDPMClientProtectionJournalise par client DPM installé sur un ordinateur portable. Utilisé uniquement côté ordinateur portable.
Outil de sauvegarde DPMDpmBackupJournalise les sauvegardes de DPM effectuées par l'outil
Installation de SQL Prep (SQL distant)Programme de démarrage de SQL PrepJournalise durant l'installation de SQL Server distant avant la configuration.
Sauvegarde DPMDpmBackupJournalise les activités de l'outil de sauvegarde DPM
Rédacteur DPMDPMWriterJournalise durant les sauvegardes sur bande tierces et la sauvegarde du serveur secondaire. Sur serveur DPM uniquement.
Wrapper d'applet de commande WSSWssCmdletsWrapperJournalise le moment d'exécution des applets de commande WSS sur WFE SharePoint. Sur client protégé uniquement.

Journalise à : %USERPROFILE%\AppData\Roaming\Microsoft\Microsoft System Center Data ProtectionManager 2012\
Client EUR SQLEurClientInstallé sur des ordinateurs sur lesquels un client EUR SQL est installé. Journalise les informations sur la connexion à DPMserver, le déclenchement et l'annulation de récupération, etc.

Journalise dans : %USERPROFILE%\AppData\Roaming\Microsoft\Microsoft System Center Data ProtectionManager 2012\
Interface utilisateur du client d'ordinateur portableDPMClientUIJournalise les diverses actions déclenchées à partir de l'interface utilisateur du client DPM, et les échecs.

Journalise à : %USERPROFILE%\AppData\Roaming\Microsoft\Microsoft System Center Data ProtectionManager 2012\
© 2017 Microsoft