Table of contents
TOC
Réduire la table des matières
Développer la table des matières

Comment déplacer la base de données de l’entrepôt de données Reporting

Matt Goedtel|Dernière mise à jour: 16/11/2016
|
1 Contributeur

S’applique à : System Center 2016 - Operations Manager

Après le déploiement initial de System Center 2016 - Operations Manager, le déplacement de la base de données de l’entrepôt de données Reporting d’un ordinateur Microsoft SQL Server vers un autre peut être nécessaire.

Pendant le déplacement, vous devez arrêter les services sur les serveurs d’administration, sauvegarder la base de données, restaurer la base de données, mettre à jour le Registre sur les serveurs d’administration, mettre à jour les tables de base de données, ajouter de nouvelles connexions et modifier les paramètres de mappage des utilisateurs pour les connexions. Pour plus d’informations, consultez la documentation de SQL Server.

Remarque

Cette procédure peut entraîner une perte de données si elle n’est pas effectuée correctement et dans un délai raisonnable après l’échec. Veillez à suivre toutes les étapes avec précision, sans délai inutile entre les étapes.

Résumé des étapes

Résumé des étapes de déplacement de la base de données de l’entrepôt de données Reporting

Déplacement de la base de données de l’entrepôt de données Reporting

Arrêter les services Operations Manager

Sur tous les serveurs d’administration du groupe d’administration, arrêtez les services Operations Manager :

  • Accès aux données System Center
  • Microsoft Monitoring Agent
  • Configuration de l'administration de System Center

Sauvegarder la base de données de l’entrepôt de données Reporting sur l’ancienne instance SQL Server

  1. Sur l’instance d’origine de SQL Server qui héberge la base de données de l’entrepôt de données Reporting, utilisez Microsoft SQL Server Management Studio pour créer une sauvegarde complète de la base de données. Le nom par défaut est OperationsManagerDW.

    Pour plus d’informations, consultez Comment : sauvegarder une base de données (SQL Server Management Studio).

  2. Copiez le fichier de sauvegarde sur un lecteur local de la nouvelle instance SQL Server.

Restaurer la base de données de l’entrepôt de données Reporting sur la nouvelle instance SQL Server

  1. Utilisez Microsoft SQL Server Management Studio pour restaurer la base de données de l’entrepôt de données Reporting. (Au cours de l’étape précédente, vous avez déplacé le fichier de sauvegarde de base de données sur un lecteur local de la nouvelle instance SQL Server.) Dans cette étape, vous pouvez modifier le nom de la base de données et choisissez l’emplacement du fichier.

    Pour plus d’informations, consultez Comment : restaurer une sauvegarde de base de données (SQL Server Management Studio).

  2. Dans SQL Server Management Studio, vérifiez que la base de données est en ligne.

Mettre à jour le Registre sur les serveurs d’administration et la base de données de l’entrepôt de données Reporting

Après avoir déplacé la base de données de l’entrepôt de données Reporting Operations Manager vers une autre instance SQL Server, vous devez effectuer les étapes ci-dessous pour reconfigurer tous les serveurs d’administration du groupe d’administration afin de référencer le nouveau nom d’ordinateur et la nouvelle instance. Vous devez modifier le Registre, le fichier de configuration du service de configuration et plusieurs tables dans la base de données opérationnelle. Les étapes sont décrites en détail dans l’article Comment configurer Operations Manager pour communiquer avec SQL Server.

Mettre à jour le serveur de rapports

Sur le serveur de rapports, vous devez modifier la chaîne de connexion pour référencer le nouveau nom d’ordinateur et la nouvelle instance SQL Server hébergeant la base de données de l’entrepôt de données Reporting. Les étapes sont décrites en détail dans l’article Comment configurer Operations Manager pour communiquer avec SQL Server.

Mettre à jour les informations d’identification de sécurité sur la nouvelle instance SQL Server hébergeant la base de données de l’entrepôt de données Reporting

  1. Sur la nouvelle instance SQL Server hébergeant la base de données de l’entrepôt de données Reporting, ouvrez SQL Management Studio.
  2. Développez Sécurité et Connexions, puis ajoutez le compte du scripteur de données. Pour plus d’informations, consultez Comment créer une connexion SQL Server.
  3. Sous Connexions, ajoutez le compte du lecteur de données.
  4. Sous Connexions, ajoutez le compte d’utilisateur du service d’accès aux données au format « domaine\utilisateur ».
  5. Pour le compte d’utilisateur du service d’accès aux données (DAS), ajoutez les mappages utilisateur suivants :

    • db_datareader
    • OpsMgrReader
    • apm_datareader
  6. Si le compte que vous ajoutez à l’instance SQL n’existait pas auparavant dans cette instance, le mappage est récupéré automatiquement par SID à partir de la base de données de l’entrepôt de données restaurée. Si le compte figurait déjà dans cette instance SQL, vous recevez une erreur indiquant l’échec de cette connexion (bien que le compte apparaisse sous Connexions). Si vous créez une connexion, vérifiez que le mappage utilisateur pour la connexion et la base de données ont les mêmes valeurs que la connexion précédente, comme suit :

    ConnexionBase de données
    Scripteur de données de l’entrepôt de données- db_owner
    - OpsMgrWriter
    - apm_datareader
    - apm_datawriter
    Lecteur de données de l’entrepôt de données- db_datareader
    - OpsMgrReader
    - apm_datareader
    Compte de configuration/DAS- db_datareader
    - OpsMgrReader
    - apm_datareader
    Remarque

    Si le compte de configuration/DAS utilise le compte LocalSystem, spécifiez le compte d’ordinateur au format <nom_ordinateur>$.

Démarrer les services Operations Manager

  1. Sur tous les serveurs d’administration du groupe d’administration, démarrez les services Operations Manager :
    • Accès aux données System Center
    • Microsoft Monitoring Agent
    • Configuration de l'administration de System Center

Pour vérifier le succès du déplacement de la base de données de l’entrepôt de données

  1. Vérifiez que vous pouvez exécuter un rapport à partir de la console.
  2. Vérifiez que l’état d’intégrité de tous les serveurs d’administration du groupe d’administration est sain. Si l’état d’intégrité d’un serveur d’administration est critique, ouvrez l’Explorateur d’intégrité, développez Disponibilité - , puis continuez de développer jusqu’à ce que vous arriviez à État de la demande d’une liste des packs d’administration déployés SQL RS de l’entrepôt de données. Passez en revue les événements associés pour déterminer s’il existe un problème d’accès à la base de données de l’entrepôt de données.
  3. Vérifiez les événements du système d’exploitation :
    a. Ouvrez l’Observateur d’événements. Accédez à Journaux des applications et des services, puis à Operations Manager.
    b. Dans le journal Operations Manager, recherchez les événements ayant comme Source la valeur Module Service de contrôle d’intégrité et comme Catégorie la valeur Entrepôt de données. Si le déplacement a réussi, l’événement numéro 31570, 31558 ou 31554 doit exister.
    c. En cas de problème d’accès à la base de données de l’entrepôt de données, l’événement numéro 31563, 31551, 31569 ou 31552 doit exister.

  4. Vérifiez les événements dans Operations Manager :
    a. Dans la console Opérateur, cliquez sur Analyse.
    b. Dans l’espace de travail Analyse, accédez à Analyse, Operations Manager, Événements du module Service de contrôle d’intégrité, puis Événements du module Source de données de performance.
    c. Dans le volet Événements du module Source de données de performance, recherchez les événements dont la date et l’heure sont ultérieures au déplacement.
    d. En cas de problème avec la base de données de l’entrepôt de données, des événements ayant comme Source la valeur Module Service de contrôle d’intégrité et comme Numéro d’événement la valeur 10103 doivent exister.

Étapes suivantes

© 2017 Microsoft