Table of contents
TOC
Réduire la table des matières
Développer la table des matières

Résolution des alertes de pulsation

Matt Goedtel|Dernière mise à jour: 01/12/2016
|
1 Contributeur

S’applique à : System Center 2016 - Operations Manager

Le service de contrôle d'intégrité envoie une pulsation à un serveur d'administration pour vérifier que le système continue de répondre. Quand un nombre spécifié de pulsations n’arrivent pas, System Center 2016 - Operations Manager affiche une alerte.

Cette section explique comment étudier une alerte d'échec des pulsations du service de contrôle d'intégrité sous forme d'exemple. Des alertes différentes ont des causes et des résolutions différentes.

Si vous voulez parcourir ces procédures, vous pouvez provoquer cette alerte en désactivant le service Microsoft Monitoring Agent sur un système de test.

Pour provoquer une alerte d’échec des pulsations du service de contrôle d’intégrité à des fins de test

  1. Sur un ordinateur avec un agent installé, ouvrez le Panneau de configuration.

  2. Double-cliquez sur Outils d'administration.

  3. Double-cliquez sur Services.

  4. Cliquez avec le bouton droit sur Microsoft Monitoring Agent, puis cliquez sur Arrêter.

    Remarque

    Utilisez la même procédure et sélectionnez Démarrer à l'étape 4 lorsque vous avez terminé les tests.

Comment étudier les problèmes liés aux pulsations des agents

L'espace de travail Analyse affiche les alertes actives. La recherche d'une alerte fournit des informations et des outils pour l'étudier.

Pour rechercher la cause d'une alerter active

  1. Ouvrez la console Opérateur.

  2. Cliquez sur Analyse.

  3. Cliquez sur Alertes actives pour afficher l' alerte de pulsation du service de contrôle d'intégrité.

    Remarque

    En fonction de l'intervalle des pulsations et du nombre de pulsations manquantes, quelques minutes peuvent être nécessaires à l'affichage de l'alerte.

  4. Cliquez sur l'alerte pour la mettre en surbrillance et lisez les informations dans la zone Détails de l'alerte . La zone Détails de l'alerte fournit des informations sur l'alerte, notamment une description et des informations sur la cause et la solution.

Comment résoudre les problèmes liés aux pulsations des agents

Utilisez les tâches dans le volet Tâches pour diagnostiquer la cause de l'alerte. Des alertes différentes ont des tâches différentes. Pour une alerte d'échec des pulsations du service de contrôle d'intégrité, les tâches concernent l'exécution d'une commande ping sur le système et la vérification ou le redémarrage du service.

Pour utiliser les tâches d'action lors du dépannage

  1. Dans le volet Tâches , sous Tâche de l'observateur du service de contrôle d'intégrité, cliquez sur Effectuer un test Ping sur l'ordinateur. La tâche ouvre une boîte de dialogue pour afficher sa progression.

    Remarque

    Si la commande Ping échoue, utilisez une procédure de dépannage réseau standard pour déterminer le problème de connectivité. Vérifiez que le système est activé.

  2. Cliquez sur Fermer pour fermer la boîte de dialogue.

  3. Sous Tâches de l'observateur du service de contrôle d'intégrité, cliquez sur Gestion de l'ordinateur. Une boîte de dialogue Gestion de l'ordinateur s'ouvre pour le système cible.

  4. Cliquez sur l'élément Services et applications pour le développer.

  5. Cliquez sur Services pour afficher les services.

  6. Cliquez avec le bouton droit sur Microsoft Monitoring Agent, puis cliquez sur Démarrer.

    Remarque

    Une fois la connexion avec l'agent restaurée, l'alerte sera automatiquement résolue et l'état de l'ordinateur sera de nouveau intègre.

Ces étapes corrigeront l'échec de test créé dans cette rubrique et résoudront un certain nombre de causes possibles d'un échec des pulsations du service de contrôle d'intégrité. Si un échec réel n'est pas résolu par ces étapes, utilisez des techniques de dépannage standard pour déterminer la cause du problème. Par exemple, l'alerte affichée dans Alertes actives indique l'ancienneté de l'alerte. Recherchez les événements qui se sont produits à ce moment-là pour voir ce qui a pu causer un problème.

Une augmentation soudaine du nombre d'alertes est appelée une vague d'alertes. Une vague d'alertes peut être un symptôme de modifications massives quelconques au sein de votre groupe d'administration, telles que la défaillance catastrophique des réseaux. Une vague d'alertes peut également être un symptôme de problèmes de configuration au sein d'Operations Manager. Un pack d'administration nouvellement importé démarre l'analyse immédiatement. Si vous avez un grand nombre d'ordinateurs gérés, un problème de configuration imprévu pourrait entraîner une augmentation importante des alertes.

Étapes suivantes

© 2017 Microsoft