Table of contents
TOC
Réduire la table des matières
Développer la table des matières

Déployer et gérer des correctifs cumulatifs dans VMM

Jyothi Suri|Dernière mise à jour: 21/03/2017
|
1 Contributeur

S’applique à : System Center 2016 - Virtual Machine Manager

Cet article fournit des informations sur l’installation, la vérification et la suppression de correctifs cumulatifs pour System Center 2016 Virtual Machine Manager (VMM).

Remarque

Si vous définissez l’option de mise à jour Windows Update sur Automatique, les correctifs cumulatifs sont automatiquement installés. Dans le cas contraire, vous pouvez les installer manuellement.

Obtenir et installer des correctifs cumulatifs

Les sections suivantes fournissent des informations sur la méthode à suivre pour obtenir et installer des correctifs cumulatifs manuellement, par le biais des mises à jour Microsoft Update, du Centre de téléchargement Microsoft et de la ligne de commande VMM.

Sauvegarder la base de données VMM

  1. Dans la console VMM, cliquez sur Paramètres.
  2. Sur l’onglet Accueil, cliquez sur Sauvegarde.
  3. Sur la page Sauvegarde de VMM, saisissez l’emplacement du fichier de sauvegarde dans la zone de texte Chemin d’accès, puis cliquez sur OK.
Remarque

Vérifiez que la tâche est terminée. Si ce n’est pas le cas, suivez les détails du message d’erreur et relancez l’action de sauvegarde.

Pour en savoir plus, voir Sauvegarder la base de données VMM.

Installer des correctifs cumulatifs à partir de mises à jour Microsoft Update

Procédez comme suit sur un ordinateur sur lequel un composant VMM est installé et qui doit recevoir les dernières mises à jour :

  1. Sous Paramètres > Mise à jour et sécurité, cliquez sur Windows Update.
  2. Dans la fenêtre Windows Update, cliquez sur Vérifier en ligne la disponibilité de mises à jour en provenance de Microsoft Update.
  3. Cliquez sur Des mises à jour importantes sont disponibles.
  4. Sélectionnez le package du correctif cumulatif, puis cliquez sur OK.
  5. Cliquez sur Installer les mises à jour pour installer le package de mise à jour.

Installer des correctifs cumulatifs à partir du Centre de téléchargement Microsoft

Pour télécharger manuellement des correctifs cumulatifs à partir du Centre de téléchargement Microsoft, accédez à ce dernier, recherchez la base de connaissances souhaitée et téléchargez manuellement les packages de correctifs cumulatifs.

Installer des correctifs cumulatifs via l’invite de commandes

Pour installer manuellement un package de correctif cumulatif via une invite de commandes avec élévation de privilèges, exécutez la commande suivante :

msiexec.exe/update

Remarque

Dans l’espace réservé , saisissez le nom réel du package.

Par exemple, pour installer le correctif cumulatif 2 relatif au serveur System Center 2016 Virtual Machine Manager (KB3209586), exécutez la commande suivante :

msiexec.exe/update kb3209586_VMMserver_amd64.msp

Remarque

Certaines versions de correctifs cumulatifs peuvent nécessiter des étapes d’installation supplémentaires. Consultez le guide de la base de connaissances relatif aux correctifs cumulatifs pour vérifier que vous avez effectué toutes les étapes d’installation.

Vérifier l’installation d’un correctif cumulatif

La procédure suivante vous permet de vérifier que l’installation d’un correctif cumulatif a abouti :

  1. Cliquez sur Panneau de configuration > Programmes et fonctionnalités > Afficher les mises à jour installées.
  2. Vérifiez qu’une entrée relative à la mise à jour a bien été créée après l’installation du correctif cumulatif.

    Ainsi, le correctif cumulatif de serveur 2 a été publié en tant que mise à jour 3209586. Si l’installation de ce correctif cumulatif a été effectuée et a abouti, ces informations doivent apparaître sous la zone Afficher les mises à jour installées.

  3. Assurez-vous que la version du fichier binaire est associée au bon numéro de build.

  4. Pour vérifier le numéro de build d’un correctif cumulatif, consultez le site web suivant :

    Liste des numéros de build pour VMM

Remarque

Les fichiers binaires ne présentent pas tous le numéro de build de correctif cumulatif actuel. Toutefois, si les fichiers binaires ne sont pas répertoriés avec le bon numéro de build de correctif cumulatif, cela signifie probablement que l’installation de ce correctif n’a pas abouti.

Supprimer un correctif cumulatif

Important
  1. Il est déconseillé de supprimer des correctifs cumulatifs. Avant de vous y résoudre, vérifiez toutes les options disponibles qui vous permettraient d’éviter cette opération. Vous pouvez également contacter le Support Microsoft pour vérifier que la désinstallation du correctif cumulatif est réellement nécessaire.
  2. Avant d’effectuer cette opération, nous vous recommandons de sauvegarder votre base de données VMM.
  3. Cette suppression entraîne la restauration des versions antérieures des fichiers binaires VMM. La base de données, quant à elle, n’est pas restaurée.
  4. Si un ou plusieurs correctifs logiciels sont installés sur le serveur, assurez-vous de remplacer le fichier binaire correspondant par celui du correctif cumulatif officiel avant de procéder à la suppression.

Supprimer un correctif cumulatif via le panneau de configuration

  1. Cliquez sur Panneau de configuration > Programmes > Programmes et fonctionnalités.
    Vous pouvez également accéder rapidement au fichier en saisissant appwiz.cpl dans la zone Exécuter, ce qui affiche la zone Programmes et fonctionnalités du Panneau de configuration.
  2. Cliquez sur Afficher les mises à jour installées.
  3. Recherchez le correctif à supprimer, cliquez dessus avec le bouton droit et sélectionnez Désinstaller.

Supprimer un correctif cumulatif via la ligne de commande

Remarque

Pour supprimer un correctif cumulatif à l’aide de la ligne de commande, vous devez disposer des deux identificateurs globaux uniques (GUID) suivants :

  • GUID du produit RTM
  • GUID du correctif logiciel

GUID des produits RTM

  • Serveur SCVMM : {EBC28D9B-9565-46F3-A248-E26F07F81A98}
  • Console d’administration SCVMM - amd64 : {B703D43A-ABF6-4A36-84CC-00D77FF8570B}
  • Console d’administration SCVMM - i386 : {F5D46892-E1BD-4E0A-BD6E-DAA1900BA786}
  • Agent invité SCVMM - amd64 : {3E71E1FB-AF93-4110-A8EB-973132A3B16B}
  • Agent invité SCVMM - i386 : {57D2C983-23BF-4840-B784-BDDAC2DC932B}

GUID du correctif logiciel

Pour rechercher le GUID du correctif logiciel, cliquez sur ce dernier avec le bouton droit et sélectionnez Propriétés. Sur l’onglet Détails, sélectionnez Numéro de révision. La valeur indiquée correspond au GUID du correctif logiciel.

Lorsque vous connaissez les GUID du produit RTM et du correctif logiciel, exécutez la commande suivante, afin de supprimer le correctif :

Msiexec /I {} MSIPATCHREMOVE={}

Vérifier qu’un correctif cumulatif a bien été supprimé

La procédure suivante vous permet de vérifier que la suppression d’un correctif cumulatif a abouti :

  1. Vérifiez si le correctif a été supprimé dans la zone Programmes et fonctionnalités.

  2. Assurez-vous que les fichiers binaires ont été correctement rétablis. Pour ce faire, accédez au répertoire d’installation de VMM et vérifiez qu’aucun fichier binaire ne présente la version de build du correctif cumulatif désinstallé.

Remarque

L’ordre dans lequel vous désinstallez les mises à jour des serveurs et de la console du serveur VMM n’est pas important.

Restaurer une sauvegarde de base de données dans VMM

Remarque
  1. Vous pouvez créer une sauvegarde de base de données à tout moment. Cependant, la base de données ne doit être restaurée que si vous avez désinstallé le tout dernier correctif cumulatif sur le serveur. Si vous avez désinstallé un correctif cumulatif plus ancien, il est inutile de restaurer la base de données VMM.

  2. Vérifiez que vous restaurez bien la sauvegarde de base de données que vous avez créée avant l’installation du correctif cumulatif.

Pour en savoir plus sur la restauration d’une sauvegarde de base de données, lisez cet article.

Tâches de post-restauration

Cette section s’applique uniquement si vous ajoutez un serveur hôte ou un serveur de bibliothèque après avoir créé une sauvegarde de base de données et avant de désinstaller un correctif cumulatif.

Une fois la base de données VMM récupérée, vous devez effectuer les actions suivantes :

  • Éliminez tous les hôtes qui ont été supprimés de VMM depuis la dernière sauvegarde.
  • Si un hôte a été supprimé depuis la dernière sauvegarde, il est associé à l’état Nécessite une attention dans la console VMM. Tous les serveurs virtuels de cet hôte présentent l’état Pas de réponse de l’ordinateur hôte.
  • Éliminez les machines virtuelles qui ont été supprimées de VMM depuis la dernière sauvegarde. Si un hôte héberge une machine virtuelle qui a été supprimée depuis la dernière sauvegarde, l’état de cette machine virtuelle correspond à Manquant dans la console VMM.
  • Insérez tous les hôtes qui ont été ajoutés à VMM depuis la dernière sauvegarde.
  • Si vous avez restauré la base de données VMM sur un autre ordinateur, vous devez réassocier les hôtes présentant un état Accès refusé dans la console VMM.

    Un ordinateur est considéré comme distinct s’il possède un identificateur de sécurité différent (SID). Par exemple, si vous réinstallez le système d’exploitation sur l’ordinateur, ce dernier présentera un SID différent, même si vous utilisez le même nom d’ordinateur.

    Pour en savoir plus sur les tâches suivant une restauration, lisez cet article.

Remarque

Vous devez effectuer ces étapes pour toutes les autres ressources de structure (fournisseurs de stockage, serveurs de bibliothèque, etc.) que vous ajoutez après avoir créé une sauvegarde de base de données.

© 2017 Microsoft