Table of contents
TOC
Réduire la table des matières
Développer la table des matières

Configurer l’infrastructure de stockage VMM

Rayne Wiselman|Dernière mise à jour: 05/11/2016
|
1 Contributeur

S’applique à : System Center 2016 - Virtual Machine Manager

Vous pouvez utiliser System Center 2016 - Virtual Machine Manager (VMM) pour gérer votre infrastructure physique et infrastructure virtuelle. Dans le cadre de cette gestion, VMM peut gérer le stockage que vous attribuez aux hôtes et aux clusters virtuels, ainsi qu’aux machines virtuelles.

  • Stockage local et distant : VMM reconnaît à la fois le stockage local et le stockage distant. Le stockage local est situé sur le serveur VMM ou directement attaché à celui-ci. Il s’agit généralement d’un lecteur de disque présent sur le serveur qui est connecté à l’aide d’une connectivité intégrée RAID ou JBOD SAS. Évidemment, ce type de stockage hôte dédié n’est pas partagé et ne fournit pas une résilience ni une haute disponibilité.
  • Stockage de bloc et basé sur des fichiers : VMM peut gérer les dispositifs de stockage de bloc et le stockage basé sur des fichiers.

Stockage de bloc

FonctionDétails
ConnexionVMM peut gérer les dispositifs de stockage de bloc qui se connectent à l’aide d’une connexion Fibre Channel, Serial Attached SCSI (SAS) ou iSCSI (Internet SCSI).

VMM peut découvrir et gérer des groupes iSCSI avec des cibles manuelles, statiques ou dynamiques.

Vous pouvez utiliser un serveur cible Microsoft iSCSI comme dispositif de stockage en installant son fournisseur.
ProtocolesVMM prend en charge les dispositifs de stockage qui utilisent les protocoles SMI-S et SMP.

VMM utilise l’API Window Storage Management (SMAPI) pour gérer les dispositifs de stockage de bloc conformes aux spécifications SMI-S ou SMP.

VMM associe la SMAPI et le protocole SMP pour gérer le stockage directement attaché et les baies de stockage externes.

VMM associe la SMAPI et le service Storage Management (qui fonctionne comme un client SMI-S) pour gérer les dispositifs de stockage SMI-S.

Les fournisseurs de dispositifs de stockage qui respectent la norme SMI-S créent des fournisseurs SMI-S pour leurs dispositifs.
Hôtes de virtualisationLe stockage configuré dans VMM ne peut être utilisé que pour les clusters et les hôtes Hyper-V.
Groupes de stockage pris en chargeLes baies de stockage spécifiques sont prises en charge dans VMM 2016. Vous pouvez utiliser d’autres baies, mais il n’est pas garanti que vous puissiez gérer toutes les tâches de stockage dans VMM. Nous vous recommandons de contacter votre fournisseur de stockage pour choisir la prise en charge VMM qui vous convient.
Fibre Channel virtuelSi vous voulez utiliser le Fibre Channel virtuel pour accorder à des machines virtuelles un accès direct au stockage Fibre Channel, vous pouvez gérer ce stockage avec VMM à l’aide des configurations suivantes :

Groupe de stockage unique connecté à une seule infrastructure (composée d’un ou de plusieurs commutateurs) connectée à un seul réseau vSAN.

Groupe de stockage unique connecté à plusieurs infrastructures (composées d'un ou plusieurs commutateurs par infrastructure) connectées à un seul réseau vSAN.

Plusieurs groupes de stockage connectés à une seule infrastructure (composée d'un ou de plusieurs commutateurs) connectée à un seul réseau vSAN.

Plusieurs groupes de stockage connectés à plusieurs infrastructures (composées d'un ou de plusieurs commutateurs par infrastructure) connectées à plusieurs réseaux vSAN. Cette configuration fournit des chemins redondants doubles aux groupes de stockage.

Un réseau vSAN peut uniquement inclure des cartes HBA d’une seule infrastructure.

Configurer le stockage de bloc

Le processus général de configuration du stockage de bloc dans l’infrastructure VMM est le suivant :

  1. Création de classifications de stockage : créez des classifications de stockage pour regrouper les différents types de stockages selon des caractéristiques communes, telles que les performances ou la disponibilité. Ensuite, au lieu de leur attribuer des dispositifs de stockage spécifiques, vous attribuez le stockage à des groupes hôtes VMM, puis vous leur attribuez une classification spécifique pour que les groupes hôtes puissent utiliser les dispositifs de stockage disponibles associés à la classification attribuée. Vous n’êtes pas obligé de créer des classifications avant d’ajouter les dispositifs de stockage. Vous pouvez les créer au moment de la découverte des dispositifs de stockage.
  2. Ajout du stockage : vous ajoutez le stockage en tant que ressource dans l’infrastructure VMM. Quand vous ajoutez le dispositif, VMM découvre automatiquement les pools de stockage et les unités logiques actuellement sur le dispositif. Vous pouvez classifier les dispositifs de stockage quand vous les ajoutez.
  3. Configuration du stockage et allocation de la capacité : quand la baie de stockage est gérée par VMM, vous pouvez configurer les paramètres. Vous pouvez spécifier la façon dont vous voulez utiliser l’approvisionnement rapide sur le dispositif (captures instantanées ou clonage). Vous pouvez ajouter et modifier des pools de stockage et des unités logiques de stockage dans les pools. Vous pouvez allouer de la capacité (ou des pools de stockage entiers) ou des unités logiques de stockage spécifiques à un ou plusieurs groupes hôtes.
  4. Utilisation du stockage : une fois que le stockage est alloué à un groupe hôte, vous pouvez utiliser le stockage pour un cluster ou un hôte spécifique. Quand vous ajoutez un hôte ou un cluster à un groupe hôte, l’hôte et le cluster peuvent utiliser le stockage associé au groupe.

Stockage de fichiers

VMM peut gérer le stockage de fichiers qui prend en charge le protocole SMB 3.0. Le protocole SMB est pris en charge par les partages de fichiers sur les ordinateurs qui exécutent Windows Server 2012 ou version ultérieure, et par les fournisseurs tiers de dispositifs de stockage NAS.

  • Serveur de fichiers Windows : vous pouvez ajouter un serveur de fichiers distant comme dispositif de stockage ou vous pouvez mettre à l’échelle un stockage basé sur les fichiers.
  • Serveur de fichiers avec montée en puissance parallèle (SOFS) : ce type de serveur fournit un cluster de serveurs de fichiers dans lequel le stockage est partagé entre plusieurs nœuds du cluster. Le stockage SOFS peut être un réseau SAN (SAS, iSCSI, Fibre Channel) ou peut être intégré à des espaces de stockage directs.
  • Espaces de stockage directs : les espaces de stockage directs ont remplacé les espaces de stockage de Microsoft. Ils virtualisent le stockage en regroupant les disques en pools de stockage et en créant des disques virtuels (espaces de stockage) à partir de la capacité du pool. Dans les espaces de stockage directs, vous pouvez créer un stockage à haut niveau de disponibilité à l’aide du stockage local. De cette façon, les dispositifs de stockage SAN distants ne sont plus nécessaires et vous pouvez utiliser les dispositifs de stockage qui n’étaient pas disponibles précédemment, tels que les dispositifs SATA SSD ou Flash NVMe. En savoir plus.
  • Réplication du stockage : VMM prend en charge les réplicas de stockage Windows pour protéger les données d’un volume de stockage principal en les répliquant dans un volume secondaire. En savoir plus.
  • Ressources de stockage : vous pouvez contrôler l’accès au stockage partagé sur une machine virtuelle ou un serveur de fichiers avec montée en puissance parallèle en définissant des stratégies de qualité de service (QoS) de stockage. Ces stratégies définissent la bande passante minimale et maximale des ressources de stockage.

Configurer le stockage de fichiers

Le processus général de configuration du stockage de fichiers dans l’infrastructure VMM est le suivant :

  1. Ajout et découverte du stockage : vous ajoutez le serveur de fichiers en tant que ressource dans l’infrastructure VMM. Quand vous ajoutez le dispositif, VMM découvre automatiquement tous les partages de fichiers présents sur le dispositif. Vous pouvez classifier les dispositifs de stockage quand vous les ajoutez.
  2. Création de classifications de stockage : créez des classifications de stockage pour regrouper les différents types de partages de fichiers selon des caractéristiques communes, telles que les performances ou la disponibilité. Ensuite, au lieu d’attribuer des dispositifs de stockage spécifiques aux groupes hôtes VMM, vous leur attribuez une classification spécifique pour que les groupes hôtes puissent utiliser les dispositifs de stockage disponibles associés à la classification attribuée. Vous n’êtes pas obligé de créer des classifications avant d’ajouter les dispositifs de stockage. Vous pouvez les créer au moment de la découverte des dispositifs de stockage.
  3. Approvisionnement du stockage : une fois le serveur de fichiers géré par VMM, vous pouvez configurer les paramètres. Par exemple, vous pouvez modifier les pools de stockage sur un serveur SOFS ou créer un partage de fichiers.
  4. Allocation de capacité : après avoir configuré le stockage, vous pouvez allouer la capacité de la baie de stockage. Pour allouer de la capacité, attribuez des partages de fichiers à un ou plusieurs groupes hôtes.
  5. Utilisation du stockage : une fois que le stockage est alloué à un groupe hôte, vous pouvez utiliser le stockage pour un cluster ou un hôte spécifique. Quand vous ajoutez un hôte ou un cluster à un groupe hôte, l’hôte et le cluster peuvent utiliser le stockage associé au groupe.
  6. Désaffectation du stockage : VMM peut désaffecter le stockage qu’il gère.

En savoir plus sur la configuration du stockage de fichiers dans VMM.

Classifications des types de stockage

Les classifications de stockage fournissent une couche d’abstraction pour les dispositifs de stockage spécifiques. Vous pouvez regrouper des dispositifs de stockage en fonction de leurs caractéristiques. Par exemple, vous pouvez créer ce qui suit :

  • Bldg1Gold : un ensemble de disques SSD que vous rendrez accessibles aux utilisateurs du bâtiment 1.
  • Bldg1Silver : un ensemble de disques SSD et de lecteurs de disque dur (HDD) que vous rendrez accessibles aux utilisateurs du bâtiment 1.
  • Bldg2Gold : un ensemble de disques SSD que vous rendrez accessibles aux utilisateurs du bâtiment 2.
  • Bldg2Silver : un ensemble de disques SSD et de lecteurs de disque dur (HDD) que vous rendrez accessibles aux utilisateurs du bâtiment 2.

Une fois les classifications créées, attribuez-les aux pools de stockage qui comprennent des stockages de bloc ou de fichiers. Vous pouvez ajuster les paramètres de classification des partages de fichiers des pools selon vos besoins.

Étapes suivantes

Configurer des classifications de stockage dans l’infrastructure VMM

© 2017 Microsoft