Table of contents
TOC
Réduire la table des matières
Développer la table des matières

Gérer les espaces de stockage direct dans VMM

Rayne Wiselman|Dernière mise à jour: 02/03/2017
|
1 Contributeur

S’applique à : System Center 2016 - Virtual Machine Manager

Windows Server 2016 introduit la fonctionnalité d’espaces de stockage direct, qui permet de créer des systèmes de stockage à haut niveau de disponibilité avec le stockage local. Ce stockage peut être utilisé de la façon suivante :

  • Déploiement hyperconvergé : le stockage est utilisé par les machines virtuelles qui s’exécutent sur le même cluster.
  • Déploiement désagrégé : le stockage peut être exporté vers un partage de fichiers.

Dans System Center 2016 - Virtual Machine Manager (VMM), vous pouvez déployer des espaces de stockage direct dans les scénarios hyperconvergés et désagrégés.

Déploiement hyperconvergé

Dans le cas du déploiement hyperconvergé, les composants Hyper-V (calcul) et Espaces de stockage direct (stockage) se trouvent sur le même cluster. Les fichiers de la machine virtuelle sont stockés sur des volumes partagés de cluster locaux. Ce dispositif permet la mise à l’échelle simultanée des clusters de calcul Hyper-V et du stockage utilisé. Une fois que la fonctionnalité d’espaces de stockage direct est configurée et que les volumes partagés de cluster sont disponibles, la configuration et le déploiement d’Hyper-V suivent le même processus et font appel aux mêmes outils que ceux que vous utilisez avec d’autres déploiements Hyper-V sur un cluster de basculement. La figure 1 illustre la pile de déploiement hyperconvergée.

Hyperconvergé

Figure 1 : déploiement hyperconvergé

Déploiement désagrégé

Dans un scénario de déploiement désagrégé, le cluster de calcul Hyper-V cluster est différent du cluster de stockage. Les machines virtuelles sont configurées pour stocker leurs fichiers sur le serveur SOFS auquel vous accédez via SMB 3.0. Cela vous permet de mettre à l’échelle chacun des clusters Hyper-V et SOFS indépendamment, pour une gestion plus avancée. Par exemple, les nœuds de calcul peuvent avoir quasiment atteint leur nombre maximal de machines virtuelles, alors que les nœuds de stockage peuvent disposer d’une capacité excédentaire de disque et d’E/S par seconde. Vous n’avez donc qu’à ajouter des nœuds de calcul supplémentaires.

Désagrégé

Figure 2 : Déploiement désagrégé

Avant de commencer

  • Vous devez déployer le système d’exploitation Windows Server 2016
  • Vous devez configurer des réseaux sur les ordinateurs hôtes qui seront les nœuds du cluster pour lequel l’option Espaces de stockage direct est activée. Pour cela, vous pouvez utiliser PowerShell. Une fois que le système d’exploitation et le réseau sont configurés, vous pouvez ajouter les ordinateurs hôtes à l’infrastructure de calcul VMM.
  • Vous ne pouvez pas configurer des espaces de stockage direct sur un cluster Hyper-V déployé à partir de systèmes nus ou à partir d’ordinateurs exécutant Windows Nano.
  • Vous devez uniquement affecter une classification dans le pool après avoir ajouté le fournisseur.

Les étapes de configuration d’un tel déploiement sont les suivantes :

  1. Créez un cluster Hyper-V, puis activez les espaces de stockage direct. Si vous disposez déjà d’un cluster d’espaces de stockage direct configuré en dehors de VMM, vous pouvez également le placer sous administration VMM.
  2. Configurez les ressources de stockage du cluster, en créant notamment un pool de stockage et des volumes partagés de cluster.
  3. Déployez des machines virtuelles sur le cluster, ou exportez le stockage vers d’autres ressources à l’aide du serveur SOFS.

Configurer un cluster et activer les espaces de stockage direct

Voici ce qui se produit lorsque vous configurez un cluster en activant les espaces de stockage direct :

  1. Le rôle Serveur de fichiers et la fonctionnalité Clustering avec basculement sont activés.
  2. La réplication du stockage et la déduplication des données sont activées.
  3. Le cluster est validé et créé.
  4. Les espaces de stockage direct sont activés, et une baie portant le nom que vous avez fourni dans l’Assistant est créée.

Configurez le cluster comme suit :

  1. Cliquez sur Ressources d’infrastructure > Créer > Cluster Hyper-V.

    Créer un cluster

  2. Dans Configuration générale, spécifiez un nom de cluster, sélectionnez un groupe hôte, puis sélectionnez Activer les espaces de stockage direct.

    Créer le cluster d’espaces de stockage direct

  3. Les étapes suivantes sont identiques à celles de la création d’un cluster d’ordinateurs hôtes Hyper-V avec un serveur existant. Notez que vous devez valider le cluster lorsque les espaces de stockage direct sont activés.

Dans le cadre de la création de ce cluster, VMM effectue les étapes suivantes :

  1. Sur chaque hôte :
    1. Il installe le rôle serveur de fichiers.
    2. Il installe la fonctionnalité de clustering avec basculement.
    3. Il active le réplica de stockage et la déduplication des données.
  2. Il valide la configuration du cluster.
  3. Il crée le cluster.
  4. Il active les espaces de stockage direct et crée un groupe portant le même nom que celui fourni dans l’Assistant.

Gérer un cluster existant d’espaces de stockage direct dans VMM

Si vous avez déjà un cluster Espaces de stockage direct, gérez-le dans VMM comme suit :

  1. Cliquez sur Ordinateurs virtuels et services, cliquez avec le bouton droit sur Tous les ordinateurs hôtes, puis sélectionnez Ajouter des clusters et des hôtes Hyper-V.
  2. Si le cluster ne se trouve pas dans un domaine VMM, sélectionnez Cet ordinateur est dans un domaine Active Directory non approuvé.
  3. Spécifiez le cluster, puis fournissez un compte d’identification. Cette opération ajoute le cluster hôte dans VMM.

    Cluster existant

Ajouter un fournisseur de stockage

  1. Cliquez sur Infrastructure >Ajouter des ressources, Périphériques de stockage.
  2. Dans l’Assistant Ajout de ressources, sélectionnez Serveur de fichiers Windows.
  3. Spécifiez le nom du cluster, fournissez un compte d’identification avec accès au cluster, puis, si nécessaire, vérifiez si le cluster se trouve dans un autre domaine.
Remarque

En supprimant un fournisseur de stockage existant (si nécessaire), VMM perd les informations sur la classification du pool une fois que le fournisseur est supprimé ; par conséquent, l’utilisateur doit de nouveau définir la classification du pool après avoir rajouté le fournisseur. La classification des volumes partagés de cluster est intacte et l’utilisateur est en mesure de déployer une machine virtuelle du cloud avec les modèles de machine virtuelle.

Créer des ressources de stockage

Vous devez créer un pool, des disques virtuels et des volumes partagés de cluster dans le cluster d’espaces de stockage direct.

Diagramme de cluster de stockage VMM

Créer un pool

  1. Cliquez sur Infrastructure > Stockage > Groupes, cliquez sur le cluster d’espaces de stockage direct, puis sur Gérer les pools.
  2. Sélectionnez les disques physiques du cluster. Dans le cadre de la création du pool, les disques physiques qui font partie des hôtes dans le cluster à espaces de stockage direct sont sélectionnés.

    Sélectionner les disques

  3. Terminez l’Assistant comme décrit dans cet article.

  4. À l’aide de Windows Powershell, le pool et le niveau de stockage sont automatiquement créés avec l’option « Enable-CLusterS2D autoconfig=true ».

Créer un volume partagé de cluster

  1. Cliquez avec le bouton droit sur le cluster, puis sur Propriétés > Volumes partagés. Le disque virtuel est créé automatiquement.

    Paramètres des volumes

  2. Dans l’Assistant Création de volume > Capacité, vous pouvez spécifier les options relatives à la taille du volume, au système de fichiers, à la résilience et aux options de hiérarchisation du stockage.

    Type de stockage

Déployer une topologie hyperconvergée

Dans une topologie hyperconvergée, les machines virtuelles peuvent être déployées directement sur le cluster. Les disques durs virtuels sont placés sur les volumes créés à l’aide de l’espace de stockage direct. Vous devez créer et déployer ces machines virtuelles comme vous le feriez pour toute autre machine virtuelle.

Déployer une topologie désagrégée

En savoir plus sur l’ajout de nœuds à un serveur SOFS. Si les espaces de stockage direct sont activés, quand vous ajoutez un nœud, VMM découvre tous les disques associés à ce nœud. Ensuite, quand vous modifiez un pool de stockage et que vous sélectionnez les nouveaux disques à ajouter, VMM rend ces disques accessibles aux hôtes et aux machines virtuelles qui utilisent le partage pris en charge par ce pool.

© 2017 Microsoft