Skip to main content
Cliquez pour évaluer et commenter 

J'en ai rien à déployer 2010 - Chapitre Windows 7

Visite guidée de l’interface de Windows 7 ou comment gagner en productivité

Article rédigé par Anthony COSTESEQUE - SUPINFO

Passionné d'informatique et de nouvelles technologies, je me suis spécialisé dans les techno Microsoft (Certifié MCITP) j'essaie au mieux de répondre aux besoins de mes clients.

Voyant les possibilités introduites par Windows 7, autant du coté utilisateur et que du coté de l'administrateur, j'ai décidé de me plonger dedans et de faire partager à tout mon entourage les informations et méthodes que je découvre pour pouvoir tirer le meilleur partie des nouveautés de Seven.

Bonne lecture à tous,
Et pour toutes questions n’hésitez pas (son email : 63213@supinfo.com)

Découvrez les autres articles des auteurs de SUPINFO

Première partie - La « TaskBar » ou Barre des tâches

Tout d’abord revenons à l’objectif principal : Accéder à l’information le plus rapidement possible en le moins de clicks possibles !

Avec ce concept en tête faisons un tour d’horizon de la nouvelle orientation prise par Microsoft pour son prochain OS : Windows 7

Jusqu’à maintenant pour accéder rapidement à un programme nous avions plusieurs choix :

  1. Le raccourcit dans le menu démarrer
  2. L’icône sur le  bureau
  3. L’icône dans le « Quick Launch » ou Barre de lancement rapide
  4. Ou d’autres astuces moins connues

Maintenant les comparaisons :

1. Demande trop de click et de recherche : menu démarrer > tous les programmes > le répertoire de l’application > et son lancement.

Variante avec la présentation des applications les plus utilisées sur la partie gauche du menu démarré : intéressant mais demande du temps pour l’organisation, on n’en garde pas vraiment le contrôle puisqu’elle se met à jour dynamiquement.

2. Pas pratique car il faut minimiser tous les programmes à l’affichage pour lancer l’application désirée.

3. Ce que beaucoup utilise aujourd’hui, mais cela n’est pas optimisé car s’il est trop utilisé on se retrouve entre les icones du quick launch et les icones du systray avec un espace pour les icones des applications en cours d’utilisations trop limité et pour finir on arrive à l’affichage des flèches (haut, bas) pour naviguer entre les applications ouvertes (ceux qui savent vont rire) …

Ensuite les lancements et la navigation peuvent être redondant exemple avec Outlook, une seul instance et que l’on click sur l’icône du Quick Launch ou l’icône de l’application revient au même l’application s’affiche (l’effet du quick launch (ouvrir une nouvelle application) est ici annulé).

4. Il y en a un certain nombre mais ici on parle de l’utilisateur classique en entreprise.

Une solution apportait par Microsoft avec Windows 7 est la nouvelle Barre des tâches, alors comment elle fonctionne et comment en tirer le meilleur, c’est ce que nous allons voir de suite.

ATTENTION POUR TIRER LE MEILLEUR DE LA NOUVELLE BAR IL FAUT UTILISER LE MODE AERO. 

Premier contact

Premièrement la position par défaut reste la même c’est dire en bas, on remarque de suite c’est épuré ! Plus de noms pour les applications sous les icônes, plus de quick launch, pas de séparation entre les icones, c’est plutôt déroutant !

Ok alors regardons un peu comment cela réagi :

Je vais lancer un explorateur :

Un click dessus ouvrir un explorateur et passe l’icône en mode actif pour cela elle prend une couleur ici Blanc pour marquer son focus.

Note : la couleur se base sur la couleur dominante dans l’icône représentée.

Lorsqu’elle perd le focus il ne reste plus que le cadre avec un léger reflet pour marquer qu’elle est bien ouverte.

A partir de la on a une utilisation classique, avec le focus en cliquant je vais ramener l’application dans la barre des tâches en la minimisant ou l’ouvrir en la ramenant à sa position d’origine si elle était déjà minimisé.

Bon et si je veux ouvrir un nouvel explorer ?!!

C’est la qu’intervient la nouveauté enfin les 2 nouveautés :

  • La « Jump List » accessible de 2 façons : par le click gauche sur l’icône de l’application ou bien restant appuyé sur le click droit sur l’icone de l’application et en effectuant à la vitesse souhaitée un mouvement vers l’extérieur de la barre (quel jolie fondu qui n’apporte rien du tout mais c’est toujours marrant) !
  • Ou le raccourcit (que j’utilise actuellement) Shift + Click (droit) sur l’application souhaitée
  • Ou encore (moins utilisé) Touche de Windows + Numéro de l'icône (les icônes sont classées dans l'ordre de gauche à droitre), ici Touche de Windows + 4 (pour ouvrir l'instance d'exploreur)

La « Jump List » est vraiment intéressante, elle permet dans une vue de pouvoir regrouper les actions les plus courantes liée à l’application ainsi que les raccourcis vers les destinations consumées par l’application (une destination peut être un fichier, un répertoire, un lien web, etc etc)

A quoi cela ressemble : reprenons l’explorateur (qui nous permet de nous déplacer dans les répertoires (de façon logique les destinations consumées ici ne sont que des répertoires)

Je peux ici ouvrir un nouvel explorateur, retirer l’icône de la barre ou fermer l’explorateur en cour.

De plus j’ai accès aux 8 dossiers auxquels j’accède le plus souvent en ce moment (le nombre est paramétrable).

Revenons à notre question de tout à l’heure, je souhaite ouvrir un 2eme explorateur !

En passant pas la Jump List je fais 2 click : 1 click gauche, je cherche l’icône et je click gauche pour ouvrir le 2eme explorer !

La bonne pratique consiste à utiliser le raccourci Shit + Click (droit) sur l’icône de l’application ! Pas de recherche d’icône dans la Jump Lists et enfin 1 seul click sur l’icône !!

Note : si vous souhaitez exécuter une application en tant qu’administrateur vous n’aurez qu’à faire Shift + Ctrl + Click (droit) sur l’application (au lieu d’accéder au menu démarrer et de faire un click droit sur l’application…) !!!

Une autre astuce !

Avec les écrans 16/10 devenu des standards aujourd’hui, tout nouvel écran acheté est dans ce format (étant donnée la baisse des prix, pour quoi s’en priver !)

Avec des résolutions comme le 1440*900 ou le 1680*1050, je vous conseil de placer votre barre sur le coté gauche de l’écran et d’afficher les icônes en petit (ça c’est une question de gouts)

Ca donne :

AvantAprès

Cela demande un temps d’adaptation mais l’espace recuperé en bas, vous y prendrez vite gout !! Essayez ca coute rien ! Ok alors maintenant que nous avons 2 explorateurs autre subtilité l’icône evolue ! et un onglet aparait :

2 puis 3 (3 étant le maximum visible à plus 3 il n’y aura pas plus d’onglets)

Note sur l’esthétique, vous remarquerez que suivant l’endroit ou vous positionnez le pointeur de la souris sur l’icône, l’éclairage de l’icône change (encore complètement inutile…)

Evolution de l’affichage, lorsque vous avez plusieurs fois la même application d’ouverte le click droit sur l’icône amène maintenant les vignettes de prévisualisation.

En ce positionnant sur une des vignetes vous aurez accès à la vue de ce à quoi cela correspond.

Si l’application était minimisée, elle sera affichée affiché à sa position d’origine le temps que vous resterez sur la vignette, de plus toutes autres applications sera fondues pour ne laisser que celle la de visible !

Ici deux applications étaient affichées, elles ont été fondues et seul reste visible la vignette sélectionnée de l’application désirée.

Vous aurez aussi la possibilité de directement la fermer sans avoir à passer par l’application.

Pour finir si vous avez plusieurs fois la même application d’ouverte, en passant dans la Jump List (Click gauche pour ceux qui suivent) vous aurez accès à la fermeture de toutes les instances en 1 click comme d’habitude.

Il faut avouer que l’on gagne en visibilité et en rapidité d’action !

Nous allons maintenant voir comment organiser cette barre :

Tout d’abord il va falloir se familiariser avec le vocabulaire …

Une application peut être « Pined » ou « Unpined » (épinglée), c’est à dire visible ou pas sur la barre des tâches.

En effet si une application n’est pas épinglée lors de son ouverture elle apparaitra à la suite des icones déjà présentes et disparaitra lors de sa fermeture. Au contraire si elle est épinglée une fois fermée elle restera visible dans la barre et ne portera aucune marque, montrant ainsi qu’elle n’est pas active actuellement.

Les icones épinglées peuvent être réorganisée à la convenance à la volé, il suffit de maintenir le click droit sur une icône et de la déplacer à l’endroit souhaité, les autres icones se réorganiseront en fonction.

Pour épingler une application il vous suffit d’ouvrir la Jump Lists de l’application (click gauche, pour ceux qui suivent) et de choisir Epingler l’application (Pined)

Ici Adobe Acrobat :

Et pour la retirer, l’inverse :

Cette possibilité sera accessible à partir de n’importe quel .exe d’application en faisant un click gauche dessus.

Voyons maintenant l’évolution du « Systray »

Les icones système et l’horloge

Ici c’est classique vous pouvez configurer l’affichage ou pas des icônes (elles se masqueront automatiquement si elles ne sont pas utilisées et qu’elles sont en mode automatique)

La petite nouveauté c’est le rectangle visible en bas ! Un simple click dessus vous minimisera toutes les applications et vous affichera le bureau (remplace le raccourci qui était présent dans le Quick Launch d’avant) (il ne masquera pas les gadgets)

A noter que les icones masquées seront maintenant accessibles dans une fenêtre et ne viendront plus agrandir la barre des tâches.

Haut de pageHaut de page

Seconde partie - L'explorateur Windows et ses nouveautés

Nous allons voir comment gagner en productivité dans cette deuxième partie à l'aide de l’explorateur Windows et ses nouveautés.

Tout d’abord ouvrons-le !

Plusieurs options pour l’ouvrir :

  1. Comme vu précédemment (dans la partie 1) en passant par la Task Bar (barre des taches), si aucune instance d’ouverte un click gauche suffit si non Shift + Click gauche.
  2. Le raccourci Touche de Windows + E

Nous y voici :

  1. Boutons de navigation
  2. Barre d’adresse
  3. Barre de recherche
  4. Barre d’outils
  5. Options d’affichage
  6. Vue des Favoris
  7. Vue des librairies
  8. Vue du HomeGroup
  9. Vue de l’Ordinateur
  10. Volet d’affichage
  11. Barre de détails
  12. Vue du Réseau

 

Voyons tout ca dans le détail :

1) Boutons de navigation

3 options ici, le retour en arrive (d’un cran), se déplacer en avant (d’un cran) et l’accès (par la flèche de droite) aux emplacements parcourus précédemment (du plus récent au plus ancien). Ici rien de nouveau (cette partie là est rarement utilisée).

2) Barre d’adresse

Cette barre est très importante, elle a été remanié dans Vista mais elle n’a pas était comprise car la prise en main est complètement différente de la barre d’adresse classique sur XP. Nous allons donc nous attarder un peu ici !

Nous voyons ici que l'affichage du répertoire dans lequel nous sommes est découpé sous forme de containers.

Chaque container passe en bleu une fois la souris positionnée dessus.

(Pour basculer sur l’affichage classique, un click gauche sur la partie vide à droite ou sur le dossier jaune à gauche l’affiche)

Au passage vous remarquerez que la sélection est faite d’office ! Il vous reste plus qu’à faire un Crtl + C pour copier le chemin (je pense que le seul intérêt de cette vu maintenant reste la copie du chemin)

Revenons aux containers :
Remarquez que le volet de gauche dans l’explorateur (anciennement le volet de l’affichage des dossiers, a été remanié et représente maintenant plus que ca, nous le verrons tout à l’heure), n’affiche plus le parcours des répertoires ! Et vous vous retrouvez uniquement avec un focus sur le disque dans lequel vous travaillez !

Microsoft vous pousse donc à revoir votre façon de travailler ! Mais vous verrez c’est pour au final gagner en rapidité de déplacement à travers le volume d’informations toujours plus important !

Les containers vont donc maintenant jouer leur vrai rôle, vous permettre de vous déplacer dans vos répertoires.

Reprenons notre exemple :
Je me trouve actuellement dans « H:\HyperV\Windows7x86\Virtual Hard Disks ». Je souhaite revenir sur répertoire HyperV. Il me suffit pour cela de cliquer sur le container HyperV et m’y voici !

 

Maintenant je souhaite accéder à un répertoire que je sais présent à la racine de mon disque, je vais utiliser la flèche à droite du container concerné qui va me permettre de visualiser tous les répertoires qui y sont présent.

Note : le premier container représente la zone dans laquelle vous vous trouvez (à savoir sur la screen de départ (6) (7) (8) (9) (12)) et vous permet de vous déplacer à l’intérieur.

Prenons le (6), la zone de favoris, voilà comment la barre d’adresse évolue :

Nous nous retrouvons dans le répertoire de l’utilisateur.

Sur la droite de la barre d’adresse (à la fin) nous avons accès par la flèche, aux emplacements fréquemment parcourus et à sa droite au bouton refresh équivalent au F5 classique.

3) Barre de recherches

Cette barre introduite avec Vista, a été revue et complétée, elle représente maintenant votre outil de recherche de référence !! Pour trouvez ce que vous voulez.

Le répertoire de recherche s’adapte à l’emplacement actuel où vous êtes.

En commençant une recherche un volet d’options apparait, vous avez accès ici aux 3 dernières recherches que vous avez effectuées et  aux filtres de recherches !

Une fois le sujet de recherche entré la recherche démarre dynamiquement, pas besoin de valider.
Et si j’ai trop de résultats et ai du mal à m’y retrouver, j’utilise les filtres. Pour ajouter un filtre de recherche, il me suffit de cliquer dessus et de compléter le détail du filtre.
Je souhaite rechercher ici uniquement des fichiers .avi. Note : le filtre Type scanne tous les types de fichiers disponibles dans le résultat de votre recherche et vous propose donc de choisir uniquement parmi les types disponibles !)

 

De même pour d’autres critères de filtres. Et pour finir vous pouvez annuler toute la recherche avec la croix sur la droite.

4) Barre d’outils

La barre d’outils est aussi tres importante, elle est dynamique et s’adapte à l’emplacement où vous vous trouvez. Ce n’est plus la barre statique d’XP, ici ce sont des raccourcis d’actions adaptées à votre emplacement.

Prenons la vue Ordinateur :

La barre d’outils devient :

Vous avez donc accès directement aux propriétés systèmes, la désinstallation d’un programme, l’ajout d’un partage réseau et enfin le panneau de configuration.

Si maintenant je me positionne sur la librairie de document la barre évolue en :

De même que pour les containers, la flèche amène le menu :

Et pour finir la barre s’adapte en fonction du type de fichier sélectionné, ici une image :

5) Options d’affichage

Vous pourrez ici changer le type d’affichage et choisir d’afficher le volet de prévisualisation (sur la droite du volet d’affichage (10)).

Pour finir vous avez aussi accès à l’aide.

6) La vue des Favoris

Le voler des dossiers à été remanié, c’est une des principales nouveautés de Seven, il est maintenant découpé en 5 vues, la première que nous allons voir et celle des favoris. Cette vue vous permet d’ajouter des répertoires vers lesquels vous souhaitez accéder en 1 click. Une fois dans le répertoire que vous souhaitez ajouter, faites un click droit sur favoris et faites ajouter l’emplacement actuel.

 

Note : vous pouvez déplacer ce raccourci (car par défaut il ajouter à la fin de la liste) par la méthode habituelle du drag and drop. C’est ici que se trouve le Bureau. Mais c’est surtout ici que vous aurez accès à vos recherches fédérées pour plus d’informations dessus, je vous invite à lire mon précédent poste sur la recherche fédérée dans Windows 7.

7) La vue des librairies

Les librairies sont un nouveau concept introduit dans Seven, et représente en faite la possibilité d’agréger plusieurs répertoires dans une seul vue.

Prenons la librairie des documents, un click droit > propriétés dessus nous montre les répertoires actuellement agrégés.

La coche à gauche d’un emplacement, montre l’emplacement utilisé lors d’une sauvegarde d’éléments dans la librairie (ici la librairie des documents, lorsque je ferai une sauvegarde et que je voudrai l’enregistrer dans ma librairie de document, ce sera l’emplacement C:\users\Anthony qui sera utilisé).
On remarque aussi qu’il est possible d’optimiser une librairie en choisissant parmi un type défini.

Ajoutons maintenant un autre répertoire en utilisant Inclure un répertoire :

La vue va se modifier :

Tous les répertoires seront fondus en une seule vue (une fois l’indexation terminée).

Cela aura pour effet d’optimiser vos futures recherches, la zone de recherche dans une librairie effectue une recherche dans tous les emplacements qui y sont définis.

Vous avez aussi la possibilité de créer vos propres librairies :

En cliquant sur Nouvelle librairie dans la barre d’outils.

 

Vous pouvez maintenant la personnaliser.

8) La vue du HomeGroup

Cette vu est réservé à une nouvelle fonctionnalité introduite par seven, à savoir les HomeGroup, cela permet de facilité le partage de ressources sur un ordinateur d’un réseau domestique de façon sécurisée. Cela fera l’objet de prochains postes. Ici donc nous retrouverons les ressources disponibles.

9) La vue Ordinateur

Vue classique qui regroupe toutes les ressources de disques ou périphériques externes disponibles. Ici rien de nouveau.

10) Le volet d’affichage

Rien de spécial ici.

11) La barre de détails

Equivalent de la barre d’état sous XP. Elle s’adapte dynamiquement en fonction de l’objet sélectionné.

Haut de pageHaut de page

Troisième Partie - Aero Snap

Enfin nous allons voir comment gagner en productivité dans cette troisième partie à l'aide de Aero Snap !

Mais qu'est ce que Aero Snap ??
Pouvoir positionner les fenêtres comme vous le souhaitez avec le moins d'efforts possibles. Réduire le nombre de cliques et de mouvements pour le redimensionnement des fenêtres par exemple.

Regardons un peu les différents scenarios possibles.

1) Fenêtres côte à côte

Effectuer un drag and drop (glisser déplacer) d’une fenêtre à une autre peu vite devenir frustrant… Les nouveautés introduites ici sont : Le fait d’aller prendre sa fenêtre est de toucher le bord de l’écran (gauche ou droite) avec la souris pour que la fenêtre se redimensionne automatiquement (en prenant la moitié de l’écran).

Ici un exemple sur la partie gauche de l’écran.

Et si on fait de même sur la droite, au final on obtient (exemple avec l’explorateur) :

Important la position d’origine de la fenêtre ainsi modifiée n’est pas perdue !!! En double cliquant n’importe où dans la barre (au dessus de la barre d’adresse) :

La fenêtre reprendra sa position d’origine.

OK ca c’est pour l’utilisation avec la souris. Personnellement je n’utilise pas la souris mais les raccourcis claviers. Pour envoyer la fenêtre sur la moitié gauche de l’écran :
Touche de Windows + Gauche
De même pour la moitié droite :
Touche de Windows + Droite

Une fois dans sa position une combinaison opposée la remettra dans sa position d’origine. Si je positionne ma fenêtre à droite
Touche de Windows + Droite
En faisant Touche de Windows + Gauche je repositionne la fenêtre dans sa position originale.

2) Agrandir verticalement (uniquement) une fenêtre.

En effet sur un document Word ou sur un site Web, pour une meilleure lisibilité il nous arrive d’agrandir la fenêtre. Pour ceux qui sont patients avec la souris en redimensionnant la partie haute jusqu’au bord de l’écran + pareil pour la partie du bas (cela demande 1) de la précision pour changer le mode de souris en redimensionnement puis de maintenir le bouton gauche enfoncé pour aller jusqu’au bord de l’écran, le tout 2x !). Pour ceux qui sont pressés le passage en mode plein écran représentait la seule alternative possible…

Les nouveautés introduites ici sont : Pour les utilisateurs avec la souris on va économiser une étape, le fait de redimensionner vers le haut vous le fera automatiquement en bas aussi.

De même que précédemment avec un double clique dans la barre au-dessus de la barre d’adresse la fenêtre reprendra sa position d’origine !

Bon pour que cette nouveauté soit vraiment convaincante je vous conseil d’utiliser ici aussi le raccourcie clavier !
Touche de Windows + Shift + Haut
L’inverse remettra la fenêtre dans sa position d’origine !
Touche de Windows + Shift + Bas

3) Maximiser une fenêtre.

Ici rien de spécial en maintenant la souris en cliquant dans la barre de titre de votre fenêtre et en l’amenant sur la partie supérieur de l’écran, la fenêtre sera maximiser automatiquement (le même résultat peut être obtenu en faisant un double clique dans la barre de titre ou encore en cliquant sur agrandir (à droite de la barre de titre)).

Les raccourcis clavier :
En faisant Touche de Windows + Haut vous maximiserez vous fenêtre.
Et à l’inverse Touche de Windows + Bas vous la remettra à sa position d’origine.

4) Déplacer une fenêtre maximisée d’un écran a un autre.

Intéressant pour les personnes travaillant en Dual-Screen. Il n’était pas possible de déplacer une fenêtre maximisée d’un écran à un autre sans la repasser en mode fenêtré.Ici en 1 mouvement de souris, en sélectionnant la fenêtre sur l’écran d’origine puis en la déplaçant sur l’écran cible et en touchant le bord supérieur de l’écran de celui-ci, la fenêtre sera déplacée tout en restant maximisée à l'arrivé !

Voilà pour Aero Snap.

5) Bonus Aero Shake.

Vous souhaitez travailler uniquement sur la fenêtre en focus actuel, auparavant il fallait réduire toutes les fenêtres une par une pour garder celle que l'on souhaitait ou bien encore utiliser le raccourcie "afficher le bureau" et restaurer la fenêtre désirée. Grace à Aero Shake vous allez pouvoir parvenir au même résultat en 1 mouvement !
Pour cela il vous suffit de maintenir la souris en cliquant dans la barre de titre de votre fenêtre et en la secouant de droite à gauche à quelques reprises !!

Sup Info

Haut de pageHaut de page